Partager

Coliques et pleurs du nourrissons 2 mois, que faire ?

il y a 6 mois

Bonjour,
Mon bébé de 2 mois fait 5 à 6 crises de pleurs intenses par jour.
Depuis ses 3 semaines, il a souffert d’une œsophagite et de terribles coliques. Il est suivi par une gastro-pédiatre. L’APLV a été écartée suite à éviction de lait de vache. Le traitement pour l’œsophagite a mis du temps mais fait maintenant effet depuis 2 semaines (il est encore sous Mopral). Pour les coliques, il boit Galia AC Transit et MagicMix. Celles-ci perdurent mais semblent s’être un peu calmées depuis peu.

Ce qui m’inquiète vraiment c’est que mon petit garçon prend des crises de pleurs intenses : il se met à pleurer d’un coup, il monte très vite dans les tours et a une grande difficulté à retrouver son calme. Ces crises ne semblent pas liées aux coliques, il se tord rarement mais il est très crispé (jambes tendues, poings serrés), rouge écarlate et hurle. Elles interviennent à tout moment de la journée, parfois avant manger, parfois longtemps après … Nous le prenons, le berçons, lui parlons doucement mais souvent rien n’y fait… Alors on le pose 5 minutes et lorsqu’on le reprend il se calme petit à petit. Ces crises durent entre 15 et 20 minutes.

C’est un bébé qui mange bien (5 biberons de 150 à 180ml par jour) et qui dort correctement même si souvent son sommeil est agité (plusieurs siestes la journée et nuit de 21h00 à 6h00 avec un bib à 23h et un réveil vers 4h).

Ce qui m’inquiète c’est que du coup les phases d’éveil sont souvent “gâchées” par ces crises et qu’il s’éveille moins qu’un enfant de son âge
Mais surtout que ces crises soient en fait la conséquence d’un problème de santé que nous ignorons.

Qu’en pensez-vous?

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour

Les “coliques du nourrisson” font partie de l’adaptation postnatale, des nouveau-nés, sont physiologique et perdurent environ 3 mois. Ce n’est pas une maladie, les plantes sont assez modérées, le traitement n’est pas médicamenteux, mais essentiellement le portage, le massage, le peau-à-peau, tout ce que fait partie de la période de l’attachement.

Si votre fils a fait une oesophagite, le traitement est effectivement in IPP, plutôt Inexium que Mopral, qui est un médicaments pour les plus grands. Cette oesophagite est causé par un reflux gastro-oesophagien, qui me semble être accentué par une petite surcharge alimentaire. Votre petit bonhomme est actuellement plus dans les quantités recommandées pour les quatre que pour les deux mois. Evitez de répondre à une demande de proximité avec une réponse alimentaire.

Pour la prévention des crises que vous décrivez essayez de gardez votre bonhomme le plus possible dans les bras, un maximum en peau-à-peau. Durant les premier 4-6 mois, il est recommandé de garder un lien physique quasi constant avec son bébé. Il vaut mieux prévenir ses crises plutôt qu’essayer de le calmer quand c’est parti. Plus vous êtes zen et dans le maternage, plus votre fils sera détendu et souriant.