Partager

Les “pleurs” ou gémissements de mon enfant, un moyen d’expression ?

Mis à jour le 18 octobre 2021 Dr Laurence RACLE

reveil bebe
(c) Pauline Bocquet

A leur naissance et dans les premiers mois de vie, tous les bébés pleurent… parfois même beaucoup ! Ils peuvent pleurer pour diverses raisons mais c’est surtout leur moyen de communication principal pour vous appeler, qu’il faut apprendre à écouter et à décoder

Peut-être que l’essentiel serait là, avant tout : mettre des paroles et des mots sur les « pleurs » ou « cris » de votre enfant, simplement pour tenter d’y donner sens et ainsi signifier, à votre bébé, votre préoccupation, votre disponibilité, votre attention et votre écoute.

On peut en effet imaginer que votre enfant utilise cette forme particulière d’échange pour communiquer et entrer en relation avec vous, même si ses « messages » vous paraissent parfois embrouillés (manifeste-t-il de la joie, de l’impatience, de l’inconfort ? de la colère ? de la tristesse ? de la fatigue ? de la faim ?…), voire déroutants (que faire ? comment répondre ?…).

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Pourquoi un bébé crie-t-il ?

Les pleurs sont le moyen d’expression le plus bruyant de votre bébé, ils lui permettent de vous alerter aussi loin que vous soyez et de vous faire venir auprès de lui pour le prendre contre vous où il est si bien !

Lorsque votre bébé s’éveille, il cherche un contact, il a toujours besoin d’être entouré. En effet, à la naissance, votre enfant n’apprécie pas la solitude, il éprouve un grand besoin de contact physique. Rappelez-vous que votre bébé a été bercé en continu par sa maman, dans sa chaleur, son odeur, ses bruits. Il ne peut pas être seul. C’est impossible, alors il appelle.

A ce besoin de contact s’ajoute le manque d’autonomie. En effet, il est terriblement vulnérable car sans un adulte il ne peut rien faire : ni se déplacer, ni se nourrir, ni se sentir en sécurité… Il a besoin de l’adulte pour tout. Sa maman d’abord mais aussi et très vite tout autre adulte dont il prendra l’habitude. Son papa, sa nounou

Vous devez être très proche de votre bébé, “collé à lui” pendant ses trois premiers mois de vie. N’hésitez pas, la nuit, à placer son berceau près de votre lit pour répondre à ses besoins plus rapidement. Au fil du temps, vous arriverez plus facilement à « décoder » ses pleurs

Les pleurs peuvent aussi exprimer une demande : détresse, coliques, faim, inconfort à cause de la chaleur, de la soif, etc. Ils sont un moyen pour votre enfant d’attendre une réponse.

Comment l’accompagner ?

Votre enfant n’a pas encore trouvé les « codes » qui lui permettraient de clairement exprimer ses émotions, humeurs, envies et besoins du moment, simplement parce qu’il commence seulement à les percevoir et à les expérimenter. C’est donc à vous, parent, de le guider et de l’accompagner, avec constance et bienveillance, dans cette découverte de soi.

Pour ce faire, n’hésitez pas à vous adresser directement à lui (en veillant à capter son attention et son regard) par des formules visant à lui faire prendre conscience de ses propres éprouvés et ressentis, par exemple : « Oh, je crois comprendre que tu as besoin de moi, que tu n’es pas content d’être seul, est-ce bien cela ? », « Je t’entends râler, est-ce parce que tu es fâché ? », ou encore « Tu me montres que cela ne va pas, mais tu sais, je ne comprends pas pourquoi, alors je vais rester un petit peu près de toi pour essayer de deviner »…

De même, autorisez-vous à lui exprimer vos propres états d’âme : « Tu sais je suis très content(e) parce qu’il fait beau regarde ce beau soleil », « Chouette Mamie vient te voir aujourd’hui », « Tu vois, aujourd’hui, je suis inquièt(e) parce que grand-mère est malade », « Tu sais, depuis quelques jours, je me sens un peu triste parce que mon amie va déménager dans une autre ville et qu’elle va me manquer », ou encore « Ce matin, tu m’as entendu(e) parler fort au téléphone, c’est parce que j’étais fâché(e), mais maintenant, je ne le suis plus », « Chouette ton frère va rentrer de l’école bientôt »…

Et si je n’arrive pas à le calmer ?

Il est normal que vous et/ou le co-parent vous sentiez désarmé(s) et inquiet(e), face aux pleurs de votre bébé, surtout lorsque vous ne parvenez pas à le calmer. Il est souvent fatigant et éreintant d’être face à un bébé dont on ne comprend pas les pleurs, il est important dans ce cas de s’appuyer sur un autre parent, un proche. Au besoin, faites appel à une personne de confiance pour vous relayer auprès de votre enfant et ainsi dépasser votre éventuel sentiment d’impuissance à le calmer.

Tous les bébés pleurent au moins 2h par jour en cumulé. Il faut tout faire pour calmer un bébé : le bercer, le nourrir etc… mais si le parent se trouve impuissant à le calmer alors il vaut mieux le poser, le laisser crier puis le reprendre un moment plus tard. Cette situation survient surtout le soir avec parfois de longues heures de cris inconsolables de 20h à 24h par exemple.

Enfin, et bien évidemment, si des difficultés venaient à persister et/ou à retentir sur l’épanouissement de votre enfant et sur votre propre moral, n’hésitez pas à en parler avec le médecin de votre enfant.

Cet article vous a-t-il été utile ?

VEO : comment faire autrement ?

Voir le dossier

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Nos pédiatres sont bénévoles et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions par jour. Le nombre maximal de questions a été atteint, n'hésitez pas à revenir sur le site !

Ce service est ouvert du lundi au vendredi midi.

Pour toute question concernant la santé de votre enfant, rapprochez-vous d'un professionnel de santé.

A NOTER :
Pour toutes les questions concernant le SOMMEIL, il existe déjà sur le site beaucoup de questions auxquelles les pédiatres ont déjà répondu. Etant donné que les pédiatres sont très sollicités et ne peuvent répondre qu'à un nombre limité de questions, nous vous invitons à faire une recherche sur le site avant de poser votre question.