Partager

Bébé de 6 mois semble distant avec maman : que faire ?

il y a 3 mois

Bonjour,

Je suis maman d’un petit garçon de 6 mois. La grossesse s’est bien passée et dans l’ensemble l’accouchement aussi.
Il est vrai que suite à l’accouchement j’ai eu une période de baby blues longue d’un mois environ pendant laquelle j’étais complètement paniquée, angoissée, peur de mal faire avec mon bébé, je pleurais pour rien. Le papa a toujours été présent et aide également. J’ai repris le dessus au bout de plusieurs semaines et désormais ça va mieux.
Je me suis toujours occupée de mon bébé malgré cette période, mais j’étais peut être moins disponible psychologiquement.
Mon fils a aujourd’hui presque 7 mois et est bien éveillé.
J’ai repris le travail à ses 3 mois il est gardé par une nourrice avec qui cela se passe bien.
Ce qui ne va pas c’est qu’il ne manifeste aucune émotion à mon égard.
Depuis petit, il peut rester avec n’importe qu’elle personne sans me chercher.
Si je pars il ne me cherche pas, il ne manifeste aucune émotion à mon retour, quand je parle il me regarde peu. Pour autant il ne pleure pas quand je m’occupe de lui, j’ai quand même le droit à quelques sourires.
A l’inverse, lorsqu’il voit mon mari il saute de joie, gazouille, sourit.
C’est très flagrant lorsqu’on va le récupérer chez la nourrice ensemble, il ne se tourne que vers mon mari et ne me regarde pas.
Je suis peinée par cette situation, les gens commencent à me le faire remarquer “c’est le fils de son papa”
J’ai souvent vu des bébés collés à leur maman
Cette situation me rend triste et je ne sais pas comment réagir.
Merci par avance.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Bien sûr je comprends que cela vous rende triste. Et pourtant plus vous serez triste, plus vous serez en attente et en demande d’une réaction de votre bébé et moins l’interaction sera naturelle entre vous. Elle perdra en décontraction, en spontanéité, en légèreté. Il pourrait être possible alors que votre bébé sente cette interaction étrange et hésite à s’y engager car vous voilà très stressée, il me semble, dans cette relation.

Je comprends que vous n’avez pas été psychiquement disponible pour votre bébé pendant plusieurs semaines et que, même si vous avez assuré ses soins physiques, vous n’arriviez pas à vous engager psychiquement.  Savez-vous que d’une part vous n’y étiez pour rien et d’autre part que, plus que responsable de cet état de fait, vous en étiez vous aussi victime ? Savez-vous que cet état dépressif atteint 15% des mamans ? Ce qui est important c’est que ce bébé ait eu un papa disponible et présente et ait pu se construire parfaitement pendant votre défection involontaire. Vous voyez bien comme il est éveillé. Donc ne vous culpabilisez pas et sachez que tout est “rattrapable”. Absolument.

Si vous n’arrivez pas à vous décontracter et à oublier cette mauvaise période. Si vous n’arrivez pas à cesser de scruter chaque sourire, chaque expression de votre bébé à votre égard et à les comparer avec ce qu’il manifeste à d’autres, je vous conseille de consulter une psychiatre ou psychologue très habitué à la périnatalité. Votre maternité ou le pédiatre de votre enfant vous donneront des contacts. Il est tout à fait indispensable que vous puissiez bénéficier d’une part d’une évaluation de votre état psycho-émotionnel actuel et d’autre part d’une aide à la reconstruction de ce lien que vous croyez peu établi entre vous et votre enfant. Cette re-construction, ou construction même, passera par vous redonner confiance en vous et sérénité.

Regardez vous avez quelques sourires déjà… cultivez les tranquillement, sans forcer, laissez-vous aller  vers votre enfant… Et surtout parlez-lui, dites-lui comme il est beau quand il vous sourit et comme il vous fait plaisir quand il gazouille pour vous et expliquez lui pourquoi cela a été si compliqué pour vous au début et que vous êtes vraiment désolée d’avoir eu en vous toute cette tristesse mais qu’il n’y était pour rien et que maintenant c’est fini et que tous les deux vous allez bien apprendre à vous connaitre … Les bébés adorent qu’on leur parle du fond du cœur.

Vous savez, les liens d’attachement se construisent sur toute la première année et même sur les 3 premières années. Tout n’est pas joué loin de là et la “prudence” (ce que vous notez comme un manque d’élan) de votre bébé à votre égard actuellement, ne préjuge en rien du lien qu’il va établir maintenant avec vous. Une maman reste une maman… toute sa vie !! Profondément. Et, même si on rit plus avec les autres, c’est bel et bien contre elle dans son odeur et sa chaleur, au fond de son regard qu’on est le mieux ..