Partager

Allaitement et sommeil : comment l’aider à faire ses nuits à 13 mois ?

il y a 6 ans

Je vous ai déjà contacté il y a environ 6 mois pour savoir comment faire pour arrêter l’allaitement en douceur concernant mon petit garçon de 13 mois. Je n’ai malheureusement pas réussi à arrêter l’allaitement n’étant sans doute pas prête. Je vous contacte aujourd’hui parce que je ne sais plus quoi faire. J’aimerais en effet arrêter l’allaitement, je suis épuisée. Mon petit garçon réclame le sein la nuit et cela peut aller jusqu’à 8 fois. Je l’allaite également pendant la journée tout en sachant qu’il prend un repas solide à midi et le soir. J’ai déjà essayé de lui donner un biberon d’eau la nuit, de passer à un lait maternisé mais il repousse le biberon dès qu’il le sent. Il est très proche de moi je suis actuellement en congé parental mais je recommence le travail en horaires décalés le 25 février avec beaucoup d’appréhension !! Il est très difficile pour moi de le laisser pleurer ! Que puis-je faire pour qu’il passe des nuits complètes et pour arrêter l’allaitement ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Tout d’abord toutes mes félicitations pour cet allaitement long. C’est si rare en France. Par contre il vous faut absolument maintenant gérer différemment cet allaitement et cela aurait pu être fait depuis longtemps déjà. C’est vous seule qui avez la solution et c’est à vous seule qu’il appartient de rompre cette dépendance au sein qu’a votre enfant et que vous avez-vous-même sans doute. Il vous faut tout simplement dire «non» à votre enfant. Bien sûr il va insister, pleurer sans doute mais c’est vous qui décidez; ce ne doit jamais être l’enfant qui décide dans une famille!!! Aimer son enfant c’est aussi savoir, sans culpabilité et fermement et gentiment lui imposer des contraintes logiques et acceptables. Or pour le moment c’est lui qui vous impose des contraintes. Aucun enfant n’a besoin d’être nourri la nuit au-delà de 6 mois! C’est vous même qui avez accepté cette situation. On se nourrit le jour 4 fois par jour et on dort la nuit. Votre enfant qui a l’habitude d’avoir le sein chaque fois qu’il le demande ne fait que suivre ce à quoi vous l’autorisez. Cela perturbe votre sommeil et aussi le sien. Et ce n’est bon pour personne. Vous êtes devenue «le doudou» de votre enfant et la séparation du 27 février va être bien difficile pour vous deux si vous ne l’anticipez pas. Il convient d’abord de ne plus lui donner le sein après les repas solides; ni pour le consoler d’un petit malheur, ni pour rien, mais simplement pour le nourrir par exemple le matin au réveil éventuellement au goûter et le soir avant d’aller au lit (mais sans l’endormir au sein surtout). Il dîne, prend le sein puis on regarde un livre, on se dit «au revoir à demain» et on se couche dans son lit. Puis lui dire non la nuit, le consoler autrement s’il se réveille, le laisser un peu pleurer… et peu à peu il apprendra à dormir toute la nuit et vous aussi … Point n’est besoin d’arrêter complètement l’allaitement si vous désirez garder quelques tétées le jour c’est très bien mais il n’est pas question non plus de le donner chaque fois qu’il le demande surtout la nuit… C’est à vous de décider, en vous faisant encourager par son Papa, vous verrez que si vous êtes décidés, si vous expliquez cela gentiment mais fermement à votre enfant, sans vous laisser déstabiliser par son insistance, votre enfant comprendra et cela se passera beaucoup plus facilement que vous ne l’imaginez… mais il vous faut être vraiment décidée. Si vous ne pouvez pas du tout donner le sein le matin et le soir avec vos horaires décalés il faudra arrêter complètement mais en général les mamans y arrivent en tirant le lait le matin si elles partent très tôt ou le soir quand elles rentrent très tard mais quand c’est compatible avec le réveil ou le coucher de l’enfant elles donnent le sein, de même les jours de repos. Quand elles ne sont pas là les enfants prennent soit un biberon du lait tiré soit de lait artificiel soit s’ils refusent complètement les biberons ce qui est possible à 13 mois, des laitages spécifiques pour bébés ou des bouillies faites avec du lait de croissance.