Partager

Comment protéger son enfant du soleil ?

Mis à jour le 24 juillet 2021 5 de nos experts

Protection Solaire Enfant
(c) Pauline Bocquet

Les pique-niques au soleil, les promenades en famille, la baignade… tout ceci annonce que l’été est bien là et les questions pour savoir comment protéger votre enfant des coups de soleil, et de la déshydratation aussi !

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Comment protéger votre enfant des rayons du soleil ?

Une protection est indispensable pour limiter le risque de brûlures et de cancers de la peau à l’âge adulte. Le soleil est bénéfique pour la synthèse de Vitamine D, mais l’exposition doit être très limitée. La peau et les yeux de votre enfant sont très sensibles aux rayons du soleil, c’est pour cela qu’il est essentiel de suivre quelques règles pour bien le protéger que ce soit lors des baignades, de promenades, ou de toute sortie au soleil.

  • Évitez d’exposer votre enfant au soleil quand il est le plus haut: entre 11h et 16h, préférez les horaires du début et de la fin de journée,
  • Veillez à ce qu’il garde un t-shirt et un chapeau à bords larges, 
  • Limitez la durée d’exposition au soleil et privilégiez les zones à l’ombre.

Protégez la peau :

  • Utilisez une protection solaire pour toute exposition au soleil : classiquement de préférence minérale, «haute protection» (indice 50) mais actuellement des écrans organiques sont aussi utilisables chez les enfants. Il faut choisir un écran total d’une gamme spécifique pédiatrique : il doit être résistant à l’eau en cas de baignade et il est recommandé de l’appliquer 15 à 30 minutes avant l’exposition au soleil et de renouveler l’application au minimum toutes les 2h.

Pour choisir une crème solaire, le principal critère de choix doit être son facteur de protection solaire (FPS) parfois appelé IP (indice de protection) ou SPF (Sunburn Protection Factor).

Le FPS indique le niveau de protection du produit contre les dommages induits par les UVB, principalement contre le coup de soleil. Il existe huit indices différents regroupés dans quatre niveaux de protection : 6 et 10 (faible protection) ; 15, 20 ou 25 (moyenne protection) ; 30 ou 50 (haute protection) ; et 50+ (très haute protection). Plus la peau de l’enfant est claire, plus l’indice doit être élevé. En pratique, privilégiez une crème avec un indice supérieur à 30 (50 ou 50+).
Choisissez des produits qui résistent à l’eau et qui offrent à la fois une protection contre les ultraviolets de type B (UVB, plutôt responsables des coups de soleil) et ceux de type A (UVA, plutôt responsables du vieillissement cutané et des cancers).

Chez l’enfant, les écrans solaires avec des filtres minéraux semblent préférables à ceux contenant des filtres chimiques.

N’oubliez pas d’en appliquer sur les oreilles, la racine des cheveux et le dessus des pieds.

  • Privilégiez les vêtements qui couvrent bien le corps: t-shirts à manches longues, shorts longs, jupes longues ou pantalons longs… Et de préférence, de couleur foncée.
  • En cas de sorties à la plage, utilisez des vêtements anti-UV adaptés aux enfants: il est recommandé de ne jamais laisser un enfant nu ou torse nu à la plage
  • Un enfant qui joue au soleil est aussi exposé aux coups de soleil qu’en restant immobile sur une serviette ou un transat
  • N’oubliez pas que même en dehors de la plage, que ce soit pour un trajet à pied, dans le jardin ou même pour faire ses courses en ville, il est recommandé de protéger la peau de votre enfant.

Protégez la tête :

Couvrir la tête est indispensable: un chapeau à bord est préférable à une casquette qui ne couvre pas la nuque et les oreilles (et qu’il faudrait alors protéger par une dose efficace et renouvelée de crème solaire).

Protégez les yeux

Pensez aux lunettes de soleil : bien plus qu’un accessoire de mode, c’est une vraie protection anti UV. En effet, protéger les yeux des enfants est important car l’exposition solaire excessive, prolongée et répétée, peut entraîner à terme une cataracte. Le port de lunettes de soleil est donc indispensable. Pour les choisir, pensez à prendre une monture adaptée à l’âge de votre enfant avec des verres résistants à la casse, de catégorie 3 ou 4, portant la norme CE (la catégorie 4 est préférable : on est plus sûrs de trouver cette catégorie de verres et une monture adaptée chez les opticiens).

N’hésitez pas à demander conseil à votre opticien.

Évitez la déshydratation :

Proposez de l’eau à boire régulièrement, surtout en cas de forte chaleur. Voir l’article : Déshydratation, comment l’éviter ?

Après la baignade :

Après chaque baignade, pensez à sécher votre enfant et appliquez-lui la crème solaire.

Il faut savoir que l’utilisation de la crème solaire ne permet pas d’augmenter la durée d’exposition au soleil. Une exposition trop importante, même avec la crème solaire, peut conduire à l’apparition de coups de soleil, ce qui favorise l’apparition de cancers de la peau à l’âge adulte.

En ce qui concerne les bébés, il est vivement recommandé d’éviter au maximum l’exposition au soleil.

En bref

 

Les enfants apprécient l’eau et le soleil. Mais pensez à protéger efficacement votre enfant de la noyade, du soleil et de la déshydratation

Les vacances sont un espace d’insouciance, les soucis professionnels sont loin, mais les parents doivent être d’autant plus vigilants pour la sécurité de leurs enfants que le cadre, les habitudes et le climat sont différents.

Je retiens !

  • Les crèmes solaires ne protègent pas à 100% des méfaits du soleil
  • Elles ne doivent pas inciter à s’exposer plus longtemps au soleil
  • Il faut continuer à protéger la peau de l’enfant même s’il est bronzé (ce qu’il ne devrait pas être)
  • Habituer les enfants à se protéger du soleil permet de leur donner de bonnes habitudes qui seront utiles pour plus tard, notamment au cours de l’adolescence

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

VEO : comment faire autrement ?

Voir le dossier

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

La rubrique est fermée jusqu'au lundi 23 août.

Merci pour votre compréhension.

Bel été à tous !