> Grossesse > Guide santé > Activités > Faire du sport quand on est enceinte
Faire du sport quand on est enceinte
Sport enceinte
de 1 Trim à 3 Trim
Mémoriser Je vous recommande l'article "Grossesse et activité sportive" sur le site mpedia.fr

Grossesse et activité sportive

Une activité sportive modérée est possible durant la grossesse à condition de respecter certaines règles. La future maman doit rester à l’écoute de son corps et savoir maîtriser ses efforts pour ne pas risquer de mettre la vie de son bébé en danger.

Les précautions à prendre

Avant d’entreprendre toute activité sportive, la future maman doit consulter son médecin ou sa sage-femme et leur demander leur avis sur la pratique du sport durant la grossesse. Elle doit ensuite adapter son activité au terme de sa grossesse comme par exemple réduire la durée et l’intensité de la pratique au fil des mois. Ce doit être une activité d’entretien et non pas de performance. Elle doit éviter de solliciter ses abdominaux et ne doit pas oublier de s’échauffer avant tout effort physique.

Au cours de ses séances sportives, l'hydratation est essentielle de même que l'apport d'une collation comme par exemple des fruits secs ou des produits céréaliers. L’alimentation doit également rester équilibrée. Et les éléments toxiques doivent être évités comme le tabac et les drogues.

Des vêtements adaptés (soutien-gorge, anti-transpirant) sont aussi à privilégier.

Les sports conseillés

Certains sports sont conseillés aux mamans qui souhaitent pratiquer une activité au cours de leur grossesse :

  • La marche : au vert plutôt qu’en ville si c'est possible. Pour ne pas se fatiguer ou risquer de se faire mal, la future maman doit marcher lentement mais régulièrement, sans piétiner et porter des chaussures de marches qui maintiendront ses chevilles.
  • La natation : vrai moment de détente pendant lequel la future maman se sent légère. A adopter : la nage sur le dos. L’aquagym est également indiquée avec un risque de blessure quasi nul.
  • La gymnastique douce : aérobic et musculation sont à proscrire, mais la future maman peut opter pour de la gymnastique douce, au sol, à condition de bénéficier d'un encadrement professionnel. Le stretching (étirement doux) est vivement conseillé pour les femmes enceintes. La gymnastique douce est associée à une préparation à l’accouchement dans certaines maternités.
  • Le yoga : cette pratique sportive doit également être conduite par un professionnel car certaines postures sont à éviter. Le yoga apporte à la future maman relaxation, souplesse, maîtrise de soi et gestion de la respiration : c’est là encore une bonne préparation à l’accouchement. 

Les sports à éviter

Les sports à éviter sont ceux qui peuvent mettre la future maman en danger par une chute, un choc, qui peuvent entrainer des contractions et qui peuvent nuire à la bonne évolution du bébé (manque d’oxygène par exemple).

Les sports à éviter sont donc :

  • Les sports collectifs : basket, le volley-ball, le hand-ball, le hockey...
  • Les sports de combat : le judo, le karaté...
  • Le tennis, le jogging, l’aérobic...
  • Le VTT, l’équitation, le roller, le ski...
  • Le ski nautique, la plongée sous-marine, l’alpinisme...

Les bienfaits du sport

On le sait, le sport est bon pour la santé. C’est également vrai durant la grossesse. En plus de participer à la préparation à l’accouchement, la pratique d’une activité sportive douce et régulière favorise :

  • La relaxation
  • La maîtrise de soi
  • Le contrôle de la respiration
  • La bonne circulation sanguine
  • L’entretien du tonus musculaire
  • Le contrôle du poids
  • La souplesse corporelle
  • L’amélioration du transit digestif

Le sport et la grossesse ne sont donc pas totalement incompatibles, mais la future maman doit savoir être à l’écoute de son corps et faire attention à ne pas pousser l’activité sportive trop loin pour ne pas risquer de mettre la vie de son bébé en danger.

Haut de page
Experts
Article publié le 07/06/2012 Mis à jour le 01/07/2015
Sources

Le grand Livre de la grossesse édité par les Editions Eyrolles écrit par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français sous la direction du Professeur Jacques Lansac, édition 2012/2013.

Mémoriser Je vous recommande l'article "Grossesse et activité sportive" sur le site mpedia.fr