Partager

Retour à la maison : anticiper et organiser

Mis à jour le 07 janvier 2019

1

Les quelques jours passés à la maternité vous ont permis de faire connaissance avec votre bébé, et de vous assurer que tout allait bien pour vous et votre enfant.Vous rentrez à la maison. Voici quelques conseils pour anticiper l’accueil de votre nouveau-né, pour vous adapter à ce nouveau rythme et vous organiser.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

+

Le retour à la maison : témoignage de Justine & Gaël

Anticiper

De retour à la maison, vous aurez moins de temps, accaparée par votre bébé dont le rythme est encore irrégulier. Votre enfant vous sollicite beaucoup les premières semaines, difficile de sortir faire des courses par exemple. Vous pouvez anticiper ce retour de la maternité. Ne partez pas à l’hôpital avec un frigo vide, et n’hésitez pas à congeler des plats. Vite réchauffés, ils vous feront gagner du temps. Veillez également à avoir rassemblé tout ce dont vous aurez besoin à la maison avant de rentrer de l’hôpital. Vous aurez ainsi déjà à disposition le matériel de base : couches, produits de toilette, poussette, siège auto

Pourquoi ne pas faire une liste récapitulative avant votre accouchement? Remplir le réfrigérateur, avoir un stock de bouteilles d’eau minérale si vous donnez le biberon, acheter des couches d’avance, tester l’écharpe de portage avant l’arrivée de votre enfant pour être ainsi plus à l’aise avec lui, s’entraîner à installer le siège auto dans la voiture, prévoir suffisamment de linge de rechange pour votre petit, penser à faire garder vos autres enfants si besoin, et surtout, prendre soin de vous avant l’accouchement, tout s’accélère après! Avec votre conjoint, planifiez ce que vous pouvez faire à l’avance.

Demander de l’aide

Souvent quand on rentre à la maison, on est heureux mais en même temps fatigués et souvent un peu dépassés par l’importance de la responsabilité qui est maintenant la nôtre.

Toutes les mamans et les papas ont ressenti cet instant magique mais difficile. Ne vous inquiétez pas. Ne vous affolez pas. Faites-vous confiance. Vous allez y arriver. Réfléchissez à vos priorités. Tant pis si le ménage et le repassage ne sont pas faits tous les jours.

N’hésitez pas à chercher le soutien de vos proches, ils seront ravis de vous aider ! Les journées avec un nouveau-né sont plus chargées, vous ne pouvez pas tout faire, vous avez besoin de plus de temps pour votre bébé et vous-même. Il est important que le papa et vous puissiez vous appuyer sur des personnes amies, sur un réseau familial qui peut vous seconder. Il est normal de se faire aider, de demander conseil. C’était une pratique culturelle beaucoup plus courante auparavant, alors qu’aujourd’hui, les parents se font souvent une fierté d’assurer seuls la totalité des tâches. Différentes personnes peuvent vous rendre de petits services pratiques pendant les premières semaines de votre bébé, préparer des repas, vous relayer un moment auprès de votre enfant, garder les enfants plus grands un moment dans la journée. Les personnes en qui vous avez confiance peuvent vous donner des conseils: sur les pleurs, le sommeil, l’alimentation. Pensez à vous organiser avec votre conjoint également, répartissez-vous les tâches, choisissez vos priorités, et peu à peu vous apprendrez à profiter de ce nouveau rythme de parents.

Le conseil du pédiatre

 

Il est vraiment tout à fait normal de se faire aider, ce n’est pas un signe d’échec ! Vous apprendrez beaucoup des conseils et de la présence de vos proches autour de votre bébé et ils seront sans doute très heureux de découvrir avec vous ce nouveau membre de la famille.

Si l’on vous donne des conseils contradictoires, décidez vous-même, en accord avec votre conjoint,  de ce qui est bon pour vous et votre bébé. Si vous vous sentez désorientés, sachez joindre les professionnels comme la puéricultrice de PMI, la sage-femme qui a suivi la grossesse, votre pédiatre ou médecin généraliste…

Enfin, pas d’inquiétude, il n’y a pas de modèle ou d’attitude type, vous allez prendre progressivement vos habitudes avec votre enfant, à votre rythme et, jour après jour, vous allez apprendre à vous connaître.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Le guide de la puéricultrice
Prendre soin de l’enfant de la naissance à l’adolescence (4ème édition) 
Sébastien Colson, ANPDE, Jacqueline Gassier, Colette De Saint-SauveurElsevier-Masson – 2016 – 1280 pages

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Le grand Livre de la grossesse – Collège national des gynécologues et obstétriciens français – direction J.Lansac – Editions Eyrolles 2012/2013

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !