X comme XX/XY

Mémoriser Je vous recommande l'article "Abécédaire d'une parentalité ferme et bienveillante : X comme XX/XY" sur le site mpedia.fr

Abécédaire d'une parentalité ferme et bienveillante : X comme XX/XY

Les représentations que nous avons en matière de différence des sexes participent à la formation identitaire de l'enfant.

Quelles sont vos attentes, vos projections, vos croyances dans ce domaine ?

Tâches quotidiennnes, parentalité ferme et bienveillante, mpedia

Qu'est-ce que XX/XY ?

Avoir une fille ou un garçon n’est pas anodin. 

Il arrive que les futurs parents, parfois même avant la conception d’un enfant, aient une préférence pour un sexe. Parfois leurs désirs sont comblés, et parfois ils ont à gérer la déception de voir naître un enfant du sexe opposé à celui désiré.

Ce sentiment de frustration ou de déception n’est pas souvent entendu, on lui oppose le fait que « tant que le bébé est en bonne santé, c’est tout ce qui compte.».

Cependant, parler de sa déception sans peur du jugement peut aider le parent à dépasser ce sentiment et à accepter la situation telle qu’elle est, en se concentrant sur la relation avec le nouveau-né.

Mais quels enjeux personnels se cachent derrière le désir d’un sexe plutôt qu’un autre ? Quelles croyances avons-nous sur les garçons ? Sur les filles ?

On a longtemps pensé que :

  • Un garçon ne doit pas pleurer.
  • Jouer à la poupée est un jeu de filles.
  • Le rose est pour les filles et le bleu pour les garçons.
  • Les filles aiment jouer à la dinette et les garçons aux petites voitures.

Ou nous emmènent ces croyances aujourd’hui et quelle influence peuvent-elles avoir sur nos enfants ? Comment trouver un juste équilibre entre les attendus, les possibles, nos peurs, nos projections afin que le plein potentiel de chacun puisse se développer ?

Que projetons-nous sur un garçon ? Sur une fille ?

Exemple : les sports, les métiers acceptables, corrects pour tel ou tel genre…

Que voulons-nous transmettre à notre enfant en fonction de son genre ?

Exemple : transmettre l’art du bricolage, transmettre ses recettes de cuisine, transmettre son nom, transmettre ses biens …

Quelles différences de comportement envers les enfants en fonction de leur genre identifions-nous ? Quel modèle offrons-nous au sein notre famille ?

Exemple : Comment sont réparties les taches ménagères dans le couple ? Qui s’occupe des enfants ? Comment se traitent respectivement les parents au sein du couple ?

Malgré nous, les enfants observent et intègrent de façon inconsciente le modèle qu’ils voient se jouer devant leurs yeux tous les jours.

Prendre conscience de ces différentes questions, des limitations induites par nos croyances, des projections plus ou moins fortes que nous faisons sur notre enfant, du modèle qu’ils observent, et ce dès le plus jeune âge, permet d’être plus lucide quand à l’éducation que nous souhaitons pour nos enfants.

XX/XY comme...

  • Projection
  • Égalité
  • Différence

Pistes pratiques

  • Valider les émotions
  • Permettre à l’enfant d’explorer différents domaines sans avoir peur des idées reçues
  • Répartition des tâches quotidiennes, carte outil discipline positive de Jane Nelsen « Responsabilités ».

Témoignages

  • Mon fils et ma fille jouent ensemble à la dinette ou aux camions
  • Je ne fais pas de différence entre l’éducation de mon fils et de ma fille
  • J’invite autant mon fils que ma fille à exprimer leurs émotions

ET VOUS ?

 

Articles et textes rédigés par mpedia et par les experts, formateurs en Discipline Positive et membres d’ADPF (Association Discipline Positive France), avec le soutien de Santé publique France

Mémoriser Je vous recommande l'article "Abécédaire d'une parentalité ferme et bienveillante : X comme XX/XY" sur le site mpedia.fr