B comme BIENVEILLANCE

Mémoriser Je vous recommande l'article "Abécédaire d'une parentalité ferme et bienveillante : B comme BIENVEILLANCE" sur le site mpedia.fr

Abécédaire d'une parentalité ferme et bienveillante : B comme BIENVEILLANCE

La bienveillance, c’est une compréhension du monde de l’enfant, de ses besoins, de son fonctionnement, de son stade de développement, c’est savoir se mettre à sa place. C’est le prendre en considération, s’assurer qu’il se sent compris afin qu’il développe sa confiance en lui-même et en l’autre. C’est savoir qu’un enfant ne raisonne pas comme un adulte.

B comme bienveillance Retrouver toutes nos vidéos

Qu'est-ce que la bienveillance ?

La bienveillance est parfois associée à tort au monde de l’enfant-roi, à l’absence de cadre et de limites, au laisser faire.

En Discipline Positive, la bienveillance se définit comme une connexion au monde de l’autre, un lien qui prend en compte le besoin de l’autre et l’assure de notre compréhension. Elle est toujours associée à la fermeté, au respect du monde de l’adulte et de la situation. Ceci permet la construction d’un lien fonctionnel ou chacun trouve sa juste place et son utilité. Comme une respiration où se conjuguent de façon indissociable expiration et inspiration. L’une ne va pas sans l’autre. 

Bienveillance comme...

Curiosité, confiance, discipline positive, mpedia

Pistes pratiques

  • Valider les émotions de l’enfant, carte outil discipline positive de Jane Nelsen « Valider les émotions »
  • Nommer les émotions : « Comment chat va ? »
  • Questions de curiosité pour explorer son vécu, carte outil discipline positive de Jane Nelsen « Questions de curiosité »

  • Ton de la voix
  • Décrire ce que l’on observe
  • Proposer un récit : « le chien s’est mis a aboyer juste quand tu es passé ! Ça t’a fait sursauter et j’ai l’impression que tu as eu peur ! C’est ça ? »

Témoignages

  • Je mets des mots sur ses émotions : « Je vois que tu es en colère » ; « Tu as l’air drôlement content ! » ; « Oh, tu as un gros chagrin ! Tu es triste ? » ; « Tu es tombé du toboggan ! Tu as eu peur ? »
  • Je lui demande de m’expliquer ce qu’il vit : « Que s’est-il passé ? » ; « Que cherchais-tu à faire ? » ; « Qu’est-ce qui se passe ? »
  • J’emploie un ton compréhensif

ET VOUS ?

Articles et textes rédigés par mpedia et par les experts, formateurs en Discipline Positive et membres d’ADPF (Association Discipline Positive France), avec le soutien de Santé publique France

Mémoriser Je vous recommande l'article "Abécédaire d'une parentalité ferme et bienveillante : B comme BIENVEILLANCE" sur le site mpedia.fr