Partager

Mon enfant qui va bientôt avoir 2 ans est complètement déréglé au niveau du sommeil

il y a 4 mois

Bonjour

Mon fils a 23 mois, cela fait quelques mois (2 ou 3 mois) que son rythme de sommeil a radicalement changé.
En effet il fait de grosses siestes la journée : s’endort très tard le soir, 22h voire 23h, il se lève vers 8 ou 9 h le matin et s’endort pour sa sieste vers 14h/15h jusqu’à 17h voire plus.
Ces derniers temps c’est encore pire car à ça se rajoutent des réveils nocturnes vers 3 ou 4 h du matin parfois et en pleurant, parfois sans pleurer, ne se rendort qu’une heure ou deux après (l’heure où il faut se réveiller pour aller à la crèche).
Ce rythme est épuisant pour tout le monde. Nous avons essayé plein de choses, longue balade en fin d’après-midi pour se défouler, un bon bain, activités calmes, rituels du coucher, écourter la sieste…
Parfois cela le remet sur les rails une semaine ou deux pour revenir au même rythme à chaque fois.
Nous en avons bien évidemment parlé à notre pédiatre qui au début nous disait qu’il changeait de rythme, qu’il fallait attendre que ça se mette en place, les mois passent et ça empire…
On ne sait plus quoi faire pour qu’il ait un rythme de vie sain.

Merci pour vos précieux conseils

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Effectivement votre enfant est complètement déréglé. Il n’est pas raisonnable qu’un enfant de cet âge s’endorme à 23h même s’il peut dormir jusqu’à 9 heures, de même si vous le laissiez dormir jusqu’à 17h il sera bien difficile de le coucher plus tôt. En fait je suppose qu’il adore être avec vous le soir et vous avec lui. Si c’est la cas, il faut admettre ces horaires tant qu’il n’est pas scolarisé mais ne pas s’en étonner.

S’il insiste le soir pour rester avec vous et que vous cédez à ses demandes il est évident qu’il a besoin de vous aussi la nuit pour se rendormir. Tous les enfants ont besoin pour se rendormir, lors des microréveils de nuit, des même conditions que le soir au coucher…

Le sommeil s’apprend progressivement, comme beaucoup de comportements. Si vous voulez modifier ses horaires il convient de les lui imposer avec douceur, gentillesse, mais fermeté .

Vous avez tout essayé… trop de choses sans doute ? Alors que c’est tout simple : c’est juste votre décision irrévocable qui va le convaincre. Tant qu’il sent que vous trouvez légitime qu’il ait peur… il aura peur de cette séparation.

Après un rituel court (en tous les cas le plus court possible dans la chambre) un câlin et ” au revoir à demain, maintenant c’est l’heure des parents, nous ne voulons plus te voir” vous le couchez dans son lit à barreaux et vous disparaissez. Vous pouvez laisser sa porte un peu ouverte et la lumière dans le couloir (toute la nuit) mais vous ne revenez plus… S’il hurle trop vous revenez le voir, sans le prendre, pour lui redire exactement la même chose. Toujours sans vous fâcher, pour le rassurer, avec bienveillance. Et vous verrez qu’après quelques soirées et nuits difficiles, tout rentrera dans l’ordre. Et ainsi je pense que les horaires seront plus acceptables.

Bien sûr pour être ainsi calmes sereins et fermes il convient que les deux parents soient d’accord, que la vie de la famille ne soit pas difficile, qu’il n’y ait pas de gros soucis qui pèsent sur vous tous… Car si c’était le cas, alors il faudrait inclure ces troubles du sommeil dans un contexte d’anxiété plus globale, et en référer à un psychologue.