> Bébé > Eveil et Développement > Développement psycho-moteur > Développement psychomoteur : 6 - 9 mois
Développement psychomoteur : 6 - 9...
Développement bébé 6 - 9 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Le développement psychomoteur des enfants de 6 à 9 mois" sur le site mpedia.fr

Le développement psychomoteur des enfants de 6 à 9 mois

Au cours du 3e trimestre, votre bébé entame une nouvelle période charnière. Il apprend à se tenir en position assise et à se déplacer « en position basse ». Il babille d’abord en répétant une puis deux syllabes. Il commence à élaborer des gestes, comme le « au revoir ». Il accède à la notion de permanence de l’objet et ressent par la même occasion « l'angoisse de la séparation ». Ses progrès ne peuvent plus être rapportés mois par mois compte tenu des différences importantes existant entre chaque enfant.

La position assise

Entre 7 et 9 mois, votre bébé apprend à se tenir assis seul : étape essentielle reposant sur la progression du tonus musculaire du tronc, sur le relâchement du tonus des membres inférieurs et sur la progression des fonctions d’équilibre. La position assise débute par la position en « tripode » : votre bébé, lorsqu’il est placé en position assise prend appui sur ses jambes écartées. Le dos reste arrondi et l’appui sur les mains se fait loin vers l’avant : cette position est inconfortable et souvent mal supportée.

La véritable position assise permet à votre bébé de « prendre de la hauteur » puis de libérer ses mains pour commencer à manger seul, assis dans sa chaise haute, et surtout pour jouer. Elle est acquise lorsque le tronc est maintenu à la verticale, les bras assurant au début l’équilibre sur les côtés. L’appui des mains devient vite inutile : votre bébé est alors libre de jouer, de se pencher vers l’avant et de pivoter sur ses fesses, de façon tout à fait volontaire et contrôlée. Certains enfants privilégient la position assise pour commencer à se déplacer en se tirant sur les talons, un peu comme s’ils ramaient avec leurs jambes.

Les déplacements en position basse

Les déplacements en position basse représentent la deuxième grande acquisition motrice de cette période. Nous avons vu comment votre bébé pouvait rouler dos-ventre / ventre-dos ou pouvait avancer en position assise. D’autres modalités de déplacements existent : le ramper lorsque bébé est à l’aise sur le ventre, les sauts à genoux avec appui sur les mains (déplacement évoquant le « saut de lapin ») et la marche à quatre pattes. Bien souvent le bébé privilégie un côté, tirant plus ou s’appuyant mieux sur l’une des deux jambes : cela ne veut pas dire qu’il est droitier ou gaucher ni qu’il ressent une gêne motrice du côté le moins actif.

Le langage

Contrairement à ce que l’on pense souvent, le langage commence non pas par les mots mais par une communication non parlée (on dit aussi « communication non verbale »). Le langage débute par la compréhension des situations et des mots qui s’y rapportent : un bébé ne dira jamais le mot « biberon » si ses parents ne lui ont pas montré plusieurs fois par jour le biberon en répétant clairement le mot ! Il commence à comprendre les mots désignant les personnes ou les objets à portée de vue, puis il est capable d’évoquer les mêmes personnes ou objets lorsque leur nom est prononcé alors qu’ils ne sont pas visibles. Le langage débute à la même période par les gestes : le « au revoir » est souvent le premier à apparaître.

Si la compréhension et les gestes communicatifs constituent les bases du langage parlé, le babillage en est la première expression : babillage simple avec une syllabe, puis babillage dupliqué avec deux syllabes (« ba »…devient « baba »). Le babillage est au bébé ce que les gammes sont à une chanteuse : un exercice nécessaire … jusqu’au jour où… les parents entendant « mama » ou « baba » et pensent avoir entendu dire leur nom. Cette rencontre peut constituer la première étape du langage parlé. Entre 7 et 9 mois, votre bébé utilise le plus souvent un babillage simple, le babillage dupliqué et les tous premiers mots apparaissant entre 9 et 12 mois.

Gestes et motricité fine

L’apparition de la « pince pouce-index » à cet âge marque une étape importante. C’est d’abord une promesse motrice : celle de pouvoir développer les activités les plus quotidiennes, comme l’habillage, jusqu’à savoir boutonner et lacer, bien plus tard bien sûr ! C’est aussi la possibilité immédiate de se saisir de petits objets : les éléments d’un boulier par exemple. 

La préhension fine n’est qu’un des éléments du développement de la gestualité. A cet âge votre bébé commence à communiquer par geste. Il désigne en tendant la main vers un objet qu’il désire et tend les bras pour se faire prendre. Il commence à utiliser les objets les plus courants comme le biberon qu’il tient seul. Il commence à jouer en frappant pour faire du bruit, en manipulant pour déplacer, en poussant pour détruire… Vous surprendrez parfois ses premiers gestes d’imitation de l’adulte.

Communication

La notion de « permanence de l’objet » (selon cette définition, l’« objet » désigne aussi bien une personne qu’un objet proprement dit) apparaît classiquement à cet âge. Entre 8 et 12 mois, l’enfant sera capable de trouver un objet entièrement caché. Ainsi la permanence de l’image parentale s’accompagne-t-elle de pleurs lorsque la mère ou le père disparaissent du champ de vision. L’« angoisse de séparation » se manifeste souvent vers huit mois. Bien comprise des parents, elle fait l’objet de jeux avec mises en scène : montrez un objet, cachez-le et faites-le réapparaître ; jouez à cache-cache avec lui, pour lui montrer que vous "réapparaissez" toujours…

Les questions des parents entre 6 et 9 mois

 

En bref
Pendant cette période, votre enfant commence à se tenir assis et se déplace en position basse. Ses gestes se font plus précis. Il apprécie les tableaux d'éveil qui attisent sa curiosité, les bouliers… Il s'aperçoit qu'il peut avoir une action sur les choses : faire du bruit en appuyant à un endroit, faire tourner une roue avec sa main, etc.
Haut de page
Experts
Article publié le 09/01/2013 Mis à jour le 31/05/2016
Mémoriser Je vous recommande l'article "Le développement psychomoteur des enfants de 6 à 9 mois" sur le site mpedia.fr