Partager

Je ne supporte plus les pleurs de mon bébé de 10 mois : que faire ?

il y a 10 mois

Bonjour,

Ma fille est née à 35+4 et depuis ses 3 semaines pleure du matin au soir. Elle dort peu la journée (parfois 10 min, 20min) j’ai tout essayé pour qu’elle dorme : cosy, chambre, mes bras, portage en écharpe, portage physiologique.
J’ai vu 2 fois l’ostéopathe qui n’a rien trouvé mais qui m’a dit “effectivement quelque chose cloche”.
Elle semble s’apaiser en poussette et en voiture mais parfois non. Elle a de vraies crises qu’on pourrait prendre pour des crises de colère bien qu’à 2 mois j’ai conscience que non mais je me pose de vraies questions.
On a tout fait : généraliste, urgence, pédiatre, PMI… chacun n’a pas le même discours (IPLV, coliques, reflux…) je ne doute pas de ses coliques et reflux mais les pleurs sont vraiment excessifs et dépassent les 3h par jour. Nous ne sommes plus capables de repérer de quoi il s’agit car elle pleure toute la journée. Le bain est un calvaire. On a l’impression qu’elle n’aime pas être touché, mais qu’elle n’aime rien de manière générale. Je suis désespérée par la situation… on me dit que mon stress accentue les choses mais c’est un cercle vicieux car je ne supporte plus ses pleurs cela me paralyse.
Elle a été gardé par ma mère une nuit qui m’a dit “ça doit être dur pour toi car elle est inconsolable et ne s’épuise pas”.
Malgré tout, je garde mon calme bien que je m’épuise et que je pleure beaucoup. Le papa fait ce qu’il peut aussi, il est très présent mais ne sait plus quoi faire non plus.
Que faire ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je comprends vraiment à quel point cela est difficile pour vous, pour le papa et sans doute aussi pour votre bébé . Il m’est bien difficile de vous aider sans vraie consultation. Je ne sais même pas si votre enfant est allaitée ou non. Je ne sais même pas comment s’est passée la grossesse et l’accouchement sauf qu’elle est prématurée. Ce que je sais, c’est que ça ne va pas. Quand un bébé ne va pas il y a plusieurs solutions à essayer après avoir raisonné. Les cris de l’APLV ne sont pas et des coliques sont rythmés par les repas et il est facile d’éliminer ces diagnostics avec une nutrition adaptée (lait sans PLV si votre enfant est nourri au lait industriel ou lait avec moins de lactose si on pense à des coliques). Si votre enfant est allaitée il y a une gestion particulière de l’allaitement en cas de coliques. La seule personne qui peut vous aider à y voir clair est effectivement un pédiatre et il faut vous en tenir là. Si vous voyez plusieurs personnes différentes, il n’y aura pas de suivi du raisonnement. Et seul le pédiatre est spécialisé dans les problème des enfants. A condition qu’il vous donne du temps.

Effectivement, le stress de la maman, du papa stresse le bébé. Mais comment ne pas être stressé quand on a un bébé qui crie tout le temps, vous avez raison.

Je pense vraiment que si vous pouviez vous rapprocher de la puéricultrice de la PMI elle saurait vous accompagner avec l’aide  du pédiatre et éventuellement de la psychologue. Il vous faudrait des consultations rapprochées pour bien tout analyser.

D’un point de vue tout à fait pratique il convient de souvent avoir votre bébé dans les bras, dans un endroit calme éventuellement en peau à peau pour reprendre le contact de la maternité. Pas de cosy ou le moins possible. Mais quand vous n’en pouvez plus, posez-la dans son lit et laissez-la crier, quittez la pièce et allez vous ressourcer à un autre endroit… Prenez du recul, sinon effectivement vous allez vous énerver et ce sera bien pire .

Consultez, re-consultez le pédiatre ne restez pas isolés, dites-lui bien ce que vous ressentez si vous vous sentez épuisée ou déprimée.

Je vous souhaite bon courage et je regrette de ne pouvoir plus vous aider.