Partager

Mes jumeaux vont-ils “souffrir” d’avoir fait peu de peau à peau ?

il y a 11 mois

Bonsoir,

Voilà, je suis maman seule de jumeaux, je les élève toutes seule depuis leur naissance, et aujourd’hui ils ont 8 mois et avec le recule et les nuits (enfin) complètes que je fais je me suis rendu compte que les premières semaines et premiers mois de leur vie je n’ai pas pu beaucoup les prendre au bras. Je m’explique, ils avaient les coliques du nourrisson et pleuraient beaucoup, souvent, en même temps, comment faire du peau à peau à deux bébés en même temps ? Cela m’était impossible… Personne de famille ou amis pour m’aider j’ai affronté ça toute seule, et j’étais dans un état de fatigue juste incroyable, j’ai goûté à la dépression et j’ai sauté sur la moindre seconde de sommeil des titis, pour dormir moi même… Sur le moment, nouvelle maman, épuisée physiquement et psychologiquement je n’ai pas saisi la possible de la gravité de ne pas les avoir eu de longues heures au bras chacun comme le font et le revendique beaucoup de mamans… Oui bien sûr lors des bibis, bains, soins, ect c’était chacun son tour et donc j’ai pu profiter un petit peu de chacun, mais souvent, une angoissé m’envahit et je me dis, et si je ne les avais pas pris assez au bras ? Si ils avaient eu l’impression d’être “lâché dans le monde” trop tôt, si leur équilibre émotionnel s’en trouvait impacté plus tard ?
En effet aujourd’hui on entend beaucoup parler de l’importance du contact mère enfant que j’aurai aimé avoir plus intensément dans les débuts…

Je m’excuse pour le pavé, mais ce soir la culpabilité est trop grande, et je n’ai pas le courage d’étaler ces remords en face à face avec la pédiatre au autre tiers…

Merci d’avance, bonne soirée.

La réponse de notre expert

DE LEERSNYDER Hélène, Dr
 Dr Hélène DE LEERSNYDER

Bonjour,

Ce dont je peux vous assurer c’est que vous êtes une maman formidable et les bébés savent bien que vous leur avez tout donné et que vous allez continuer. La meilleure preuve : ils semblent faire leurs nuit !!!! Pour des jumeaux de 8 mois, c’est exceptionnel.

L’amour, l’affection, ne se compte pas en minutes de peau à peau, surtout quand on a des jumeaux. Vous avez traversé cela seule et bien sûre que vous étiez fatiguée et que vous profitiez de tous les moments de calme pour vous reposer. Vous en aviez tellement besoin pour rester en forme quand il fallait leur donner les biberons, les bains et mille soins de tous les moments.

Ne lisez pas trop de choses, ne regardez pas trop internet, faites-vous confiance à vous même. C’est difficile d’avoir des jumeaux et c’est vous qui savez ce qui est bon pour eux, et je suis certaine, d’après votre courrier que vous faites très bien !

Mais si vous êtes épuisée, n’hésitez pas à demander de l’aide, avec des jumeaux, vous en aurez besoin. Ce n’est pas pour autant que vous allez les lâcher ! Ils vont aussi avoir besoin de se séparer pour grandir.