Partager

Confinement : conséquences sur le développement de bébé ?

Dernière question posée le 27/03/2020

Bonjour,

Maman d’un petit garçon de 2 mois, je m’interroge sur les conséquences du confinement sur son développement. Le fait de ne pas sortir, de ne pas être au grand air (nous vivons dans un appartement sans balcon), mais aussi et surtout de ne pas avoir d’autres interactions / contacts avec d’autres personnes que ses parents. Quelles conséquences sur sa sociabilisation, son indépendance, et sa capacité, plus tard, à gérer nos absences (crèche, gardes occasionnelles…)

Merci pour vos éclairages

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

C’est très bien de vous poser ce genre de question. En effet, cela témoigne de votre souci d’ouverture pour votre enfant et du fait que vous savez à quel point les interactions sociales sont importantes pour se construire.

Néanmoins je peux vous rassurer complètement. Pour un enfant petit, les interactions les plus importantes sont celles qu’il établit avec ses parents. Jusqu’à 6 mois au moins, ces interactions avec les parents sont primordiales, même si elles sont les seules. Cette période est celle de la mise en place des liens d’attachement et plus ceux-ci sont étroits et constants avec la figure d’attachement principale, la maman en général par les premiers soins, l’allaitement… mais aussi et, en cette période de confinement étroit certainement autant, le papa.

Bien au contraire, profitez, si je puis dire, de cette malheureuse circonstance pour faire un trio uni exclusif qui donnera à votre bébé des bases d’attachement solides pour avoir confiance en lui et ensuite s’aventurer sans crainte vers les autres. Votre disponibilité à votre bébé et à votre couple est totale, c’est une grande chance.

Bien évidemment, cela suppose que vous-mêmes soyez calmes, forts, je ne peux pas dire sereins, car personne ne l’est en ce moment bien sûr, mais au moins raisonnablement optimistes et confiants.

Vous avez beaucoup de chance dans ces moments difficiles pour tous puisque votre petit bébé est là et cette grande richesse doit rester pour vous l’occupation et la préoccupation principale. Cela suppose que vous profitiez de cette circonstance pour repousser le plus possible les bruits du monde (médias) pour rester calmes et disponibles psychiquement pour votre bébé.

Si vous sentez que vous n’allez pas bien, n’hésitez pas à consulter le pédiatre de votre enfant en téléconsultation.

Il est bien sûr interdit de sortir longtemps et pour rien et de côtoyer quiconque, cependant s’il est permis à certains de “faire leur jogging”, il ne peut pas être interdit à une maman ou à un papa de promener son bébé autour du quartier en ne touchant rien du mobilier public ou des murs, et en restant à 1 à 2 mètre de toute autre personne. Vous pouvez porter votre bébé en écharpe contre vous ou dans sa poussette. Attention de bien vous désinfecter les mains si vous devez toucher la rampe de l’escalier ou les boutons d’ascenseur, ou les poignées de porte.

Enfin, être dans son lit dans une pièce où entre le soleil, devant une fenêtre ouverte, quand il fait beau ou bien couvert quand il fait moins beau est l’équivalent d’une jolie promenade dans la rue pour un bébé.