Partager

Angoisse de séparation à 18 mois : que faire ?

il y a 9 mois

Bonjour,
Je vous contacte pour essayer d’avoir des éclaircissements au sujet du comportement de mon petit garçon de 18 mois. La journée il est gardé par une nounou (ils sont 2 enfants). Quand nous le récupérons le soir, tout se passe bien jusqu’à l’arrivée chez nous. Impossible pour nous de faire quelque chose sans qu’il veuille être avec nous. Dès qu’on le laisse à peine 10 secondes il se met à pleurer. La préparation des repas est quasi impossible pourtant il n’est pas tout seul, son grand frère est là aussi, et la cuisine est dans la même pièce que le salon, on ne le laisse pas seul dans une pièce, on est tous ensemble. Je me dit qu’il veut profiter de nous mais aller faire une pause toilette est compliquée. Je précise aussi qu’il pleure mais il n’a pas de larmes. On est un peu décontenancés avec son papa.

Je vous remercie pour la réponse que vous allez nous apporter.
Cordialement
Aude

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Bien sûr que non il ne peut pas jouer seul ! Bien sûr que oui il a besoin vous ! Et vous, n’avez vous pas besoin de lui après une longue journée de séparation ? Un enfant a réellement besoin de la disponibilité de ses parents et quant à eux, les parents ont besoin de retrouver leur enfant le soir.

Tout ce qui est à faire dans une maison (cuisine, ménage, lessive…) doit être fait pendant que les enfants dorment : soit le matin avant leur réveil, soit le soir après leur coucher. La soirée doit leur être destinée et le matin avant de partir, les parents doivent être prêts avant de lever les enfants. Le petit-déjeuner comme le dîner doivent être pris en famille calmement, en discutant, sans écran (sauf horaires très particuliers de travail de certains parents).

Bien sûr, il y des tâches ménagères auxquelles un enfant de 18 mois peut participer. Il aura la chance de partager des moments privilégiés avec vous. Il peut plier le linge sec (oups ! n’importe comment, mais c’est pas grave), il peut laver la salade ou les radis (oups il va se mouiller, mais c’est pas grave), il peut mettre le couvert (oups il le fera n’importe comment, mais c’est pas grave).

Je donne des exemples mais tout est bon pour partager des moments avec votre enfant. C’est l’état d’esprit que je souhaite vous faire comprendre. Et surtout avant de vous agiter en cuisine, commencez plutôt par jouer avec lui sur le tapis un long moment… Vous verrez qu’il sera plus calme.

Acceptez l’idée qu’il a besoin de VOUS, ses parents après une longue journée sans vous ! Et quel bonheur pour vous de retrouver vos enfants ! Tout le reste doit passer au second plan et être traité pendant leur sommeil.