Partager

Jusqu’à quel âge un bébé peut-être sujet à la MSN ?

il y a 1 an

Bonjour,

Je me permets de vous écrire car j’ai une problématique que je n’arrive à régler et je cherche des infos fiables à ce sujet.

Mon fils aîné a 17 mois. Il dort dans un lit à barreaux et pour le moment, j’ai conservé un genre de matelas NannyCare glissé sous son matelas, qui sonne s’il arrête de respirer.

Je suis actuellement enceinte de mon 2e (naissance prévue mi-octobre).

J’ai extrêmement peur du syndrome MSN, ce qui fait que je ne dors pas correctement.
Jusqu’à quel âge mon enfant court-il un risque de MSN ? Je vous précise que mon fils aîné a un syndrome de Klinefelter et un petit souffle au cœur.
Je vais passer le matelas sonore du lit de mon grand au lit de mon petit mais pour le moment, j’en suis incapable. Je passe beaucoup de temps, chaque nuit, à écouter mon fils aîné respirer. D’ailleurs, j’ai lu que si l’écart entre les 2 est court, le risque pour le 2e est plus grand…

Existe-t-il donc encore un risque pour mon grand ou absolument aucun et je peux retirer le matelas sonore en toute sécurité pour lui ?

Merci de prendre le temps de me répondre.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonsoir,

La période le plus à risque est entre la naissance et le moment où bébé arrive tout seul à se retourner dos – ventre – dos.

Suite à cette acquisition le risque diminue d’une manière spectaculaire.

Je ne vois aucune indication de conserver ce matelas, dont l’efficacité n’et pas prouvé par des études scientifiques, chez votre grand de 17 mois.

Je me permets de vous remettre les recommandation de la prévention de la MIN, même si je pense que vous les connaissez très bien :

  • couchage uniquement sur le dos
  • pas de tabagisme passif
  • allaitement maternel exclusif ou mixte
  • couchage dans la chambre parentale pendant les 4-6 premiers mois
  • la nuit dans une pièce entre 16-18°C maximum
  • coucher sur un matelas ferme
  • pas d’accessoires (tour de lit, coussin, couverture, cocoona-baby, cale-bébé, peluche etc.)
  • pas de Co-sleeping (même lit) chez les parents très fatigués, fumeurs, consommateurs de l’alcool (même en petites quantités) ou d’autres des drogues (somnifères inclus)
  • usage d’une tétine (sucette) la nuit recommandé