Partager

Le paracétamol, l’ibuprofène et l’aspirine ne sont plus en accès libre

1

A partir d’aujourd’hui, le paracétamol, l’ibuprofène et l’aspirine seront vendus derrière le comptoir des pharmacies.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a pris la décision de restreindre l’accès aux médicaments contenant du paracétamol, aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, ibuprofène
et aspirine, qui ne seront plus disponibles en accès libre dans les pharmacies.

Le paracétamol (notamment Doliprane et Dafalgan/Efferalgan), l’ibuprofène (notamment Nurofen, Nureex et Advil) et l’aspirine seront toujours
disponibles sans ordonnance mais devront tous être placés derrière le comptoir du pharmacien, a expliqué l’ANSM, qui souhaite ainsi “sécuriser l’utilisation de ces médicaments”.

Dans sa décision, l’agence sanitaire estime que “la mise à disposition en accès direct dans les pharmacies d’officine de ces médicaments, par ailleurs disponibles sans prescription médicale, incite davantage les patients à se soigner seuls, sans nécessairement connaître les informations indispensables pour un usage sûr et efficace, ni l’ensemble des traitements existants susceptibles de traiter leur pathologie”.