Partager

Vaccination contre le tétanos

Mis à jour le 03 septembre 2018

 Dr Michel NAVEL
 Dr Georges THIEBAULT

Écrit par 2
de nos experts

1

La vaccination contre le tétanos est obligatoire. Référez-vous au calendrier de vaccination en vigueur pour savoir quand faire vacciner votre enfant.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

La maladie

Le tétanos est une maladie bactérienne due au bacille tétanique, qui est présent sous forme de spores, particulièrement dans la terre, en toutes régions du monde. Les spores pénètrent l’organisme humain à la faveur d’une plaie souillée, même minime. Ce bacille développe une toxine qui atteint les voies neurologiques et provoque des contractures musculaires très intenses et douloureuses, avec possible atteinte des muscles respiratoires. La maladie nécessite une prise en charge longue en réanimation.
N’importe qui peut contracter le tétanos, à tout âge de la vie. En France entre 2008 et 2011, 36 cas de tétanos ont été déclarés, tous chez des personnes dont la vaccination n’était pas à jour; 11 sont décédées. La maladie, due à une toxine, n’est pas contagieuse.

Les vaccins

Le vaccin contre le tétanos est obligatoire depuis 1940.
S’il existe un vaccin tétanique spécifique, utilisé chez les sujets présentant une plaie et non à jour de leur vaccination, le vaccin est en règle générale combiné avec d’autres valences vaccinales : Revaxis®, Infanrix Tetra®, Tetravac®, Repevax®, Boostrixtetra®, Infanrix Quinta®, Pentavac®, Infanrix Hexa®, Hexyon®.

Le vaccin doit être conservé au réfrigérateur entre 2° et 8° et ne doit pas être congelé.

Schéma de vaccination

Vaccination du nourrisson à 2 mois, 4 mois, 11 mois.
L’objectif ensuite est de maintenir la protection tout au long de la vie par:
Rappels chez l’enfant à 6 ans et entre 11 et 13 ans
Chez l’adulte rappels à 25 ans et 45 ans.
Chez les seniors rappel à 65 ans puis tous les 10 ans.

Contre-indications

Ce vaccin est parfaitement toléré. Comme tout vaccin, il peut provoquer une réaction locale au point d’injection, transitoire, un épisode fébrile. Il ne doit pas être administré en cas d’allergie sévère démontrée à l’un de ses composants.
La vaccination doit être différée en cas de maladie fébrile aiguë en cours.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !