Le bain de bébé
Soin de bébé
de Nouveau-Né à 3 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Laver mon nouveau-né" sur le site mpedia.fr

Laver mon nouveau-né

A la naissance, de plus en plus de maternités ne donnent pas de bain immédiatement à votre enfant, pour éviter, d'une part, de le refroidir, mais aussi pour préserver les premiers instants avec ses parents. En effet, maintenir la proximité sensorielle avec ses parents permet au bébé de se sécuriser. Le bain risque au contraire de lui faire perdre ses premiers repères, notamment sur les plans olfactif et tactile. 

Habitué à un univers utérin chaud, doux et contenant, c’est pour lui très nouveau de découvrir des surfaces dures, le froid et le vide autour de lui. La proximité corporelle avec ses parents forme une niche sensorielle [1] qui l’apaise, le sécurise. Les jours suivants, un bain sera donné quotidiennement à votre bébé, non seulement pour son hygiène et vérifier qu’il va bien, mais aussi parce que cela représente un temps relationnel important entre le bébé et ses parents.

Comment laver mon bébé ?

Avant de commencer le bain, assurez vous que le siège de votre bébé est propre s’il est souillé, faites une toilette préalable. Les premières selles s’appellent le méconium : il s’agit d’une substance très foncée, presque noire, et très collante. Lorsque le méconium a séché sur la peau, il est difficile à nettoyer : on peut utiliser du lait de toilette ou de l’eau et du savon, mais il faut procéder avec douceur et patience.

Dans les deux ou trois premières semaines de vie, le bain est parfois source de pleurs. En effet, le fait d’être nu va souvent provoquer ce que l'on nomme le "réflexe de Moro" : le bébé écarte brusquement ses bras, ses jambes et se met à pleurer. Ce réflexe lui fait peur, le met mal à l’aise. Pour limiter ou éviter ce réflexe ou ces pleurs, il suffit de poser vos mains sur l’enfant et de le maintenir avec les membres regroupés. Lui donner des appuis fermes le rassure et le calme. 

Vous avez alors deux possibilités : 

  • Soit vous savonnez votre bébé sur la table à langer :

Vous mettez du savon sur vos mains et savonnez le corps de votre bébé en commençant par les mains, puis en remontant par les bras sur le torse, avant de descendre sur le ventre, les jambes et les pieds. Vous finissez par les fesses, et la tête sera savonnée dans le bain.
Cette méthode, plus ancienne, a le mérite d’être confortable pour les parents, mais un peu moins pour l’enfant.

 

  • Soit vous savonnez votre bébé directement dans le bain : ce qui est la tendance actuelle, car c’est plus confortable pour le bébé.

Vous le plongez alors immédiatement mais doucement dans l’eau du bain en lui laissant le temps de s’habituer au contact de l’eau : vous aurez vérifié que l’eau est à 37° grâce à un thermomètre de bain. Et pour plus de sécurité, vous aurez touché l’eau avec votre main ou votre bras, encore plus sensible à la chaleur que la main. Maintenez fermement votre bébé avec votre bras passé dans son dos et soutenant sa nuque, votre main venant saisir en pince son épaule. Une fois dans l’eau, savonner votre bébé avec votre main libre en commençant par la tête et en descendant jusqu’aux pieds. Ne mettez pas trop de savon et rincerz avec l’eau du bain. N’hésitez pas à le bercer dans l’eau, mais ne faites pas durer le bain trop longtemps car votre bébé risque de se refroidir.


Les parties génitales du bébé sont nettoyées au moment du change. Il ne faut pas essayer de décalotter la verge des garçons, et chez la petite fille, il faut écarter légèrement les grandes lèvres pour nettoyer doucement les plis avec un coton mouillé.

Inutile de donner un bain plusieurs fois par jour à votre nouveau-né, un bain tous les jours ou même tous les 2 ou 3 jours est suffisant si vous n’oubliez pas de faire une toilette de ses fesses au moment du change, et une toilette du visage et des mains chaque fois que nécessaire.
Après le bain, séchez soigneusement votre nouveau-né, en particulier dans les plis de la peau.

A vous de choisir l’heure du bain qui vous convient, matin ou soir, le principal à retenir étant de faire ce qui vous paraît convenir à votre enfant et ce qui vous semble le plus pratique.

Les soins du visage

Nettoyez le visage de votre bébé avec un coton mouillé à l’eau : le front, les joues et le menton. Les oreilles peuvent tremper dans l’eau du bain, essuyez ensuite le pavillon et l’entrée du conduit avec une mouchette de coton (petit morceau de coton roulé entre vos doigts). En effet, les cotons tiges sont déconseillés, même les cotons tiges pour bébé.

S’il y a des sécrétions au niveau des yeux, utilisez quelques gouttes de sérum physiologique que vous essuierez avec une compresse stérile, que vous passez toujours du bord interne de l’œil (près du nez) vers le bord externe, pour ne pas ramener de sécrétions vers le canal lacrymal.

Si le nez vous paraît un peu encombré, vous pouvez mettre quelques gouttes de sérum physiologique dans chaque narine. Elles vont dissoudre les sécrétions, cela peut faire éternuer votre bébé : c’est une façon de se moucher. Vous pouvez aussi utiliser un petit morceau de coton roulé (mouchette) entre vos doigts pour nettoyer une narine encombrée, mais cela ne doit pas être systématique car le bébé n’aime pas.

Le bain : quelle baignoire ?

Pour votre bébé, il est encore difficile de se réguler et de maintenir sa température constante, il craint donc les écarts de température. Une fois de retour à la maison, maintenez la température de la salle de bains entre 22° et 24° pendant le bain.

Une petite baignoire ou une grande bassine sont suffisantes pour un nouveau-né. Votre bébé doit pouvoir tenir confortablement au creux de votre bras. Vous pouvez le tenir ainsi, sous la nuque, le bras dans son dos, pendant la durée du bain. Posez la baignoire sur un plan stable, à votre hauteur. Il existe des "baignoires verticales" où le nouveau-né est baigné en position verticale : encore peu répandues, les bébés y seraient plus calmes, et se refroidiraient moins, mais leur intérêt est discuté.

Avant de commencer le bain, vérifiez que tout ce dont vous avez besoin pour laver votre enfant est à portée de main, afin de ne pas vous éloigner de lui. Les chutes de la table à langer restent une des premières causes de consultation aux urgences avant 1 an. Ne pas s’éloigner signifie que vous devez toujours avoir une main posée sur votre enfant, son bras ou sa jambe, quelque soit son âge.  Si vous ne pouvez plus garder la main sur lui, prenez-le dans vos bras et allez chercher ce qui vous manque avec lui.

Les « croûtes de lait » : qu’est-ce que c’est ?

Certains bébés présentent une hyperproduction de sébum au niveau du cuir chevelu. Cela entraîne la formation de croûtes jaunâtres parfois épaisses, qui n’ont rien à voir avec le lait consommé par le bébé. Pour les éviter, il suffit de frotter le cuir chevelu avec un savon à chaque bain, même au niveau de la fontanelle. Si les croûtes de lait sont déjà installées et ne s’enlèvent pas dans le bain, on peut utiliser une crème spécialement conçue pour les éliminer, ou une préparation pharmaceutique à base de vaseline. Mettez la crème le soir sur les croûtes de lait et enlevez-la le matin, à l’occasion du bain. Les croûtes partiront avec la crème. Evitez l’huile d’amande douce, car elle peut sensibiliser l’enfant à l’amande et ainsi risquer de provoquer une allergie ultérieure à cet aliment.







[1] Boris Cyrulnik définit  la niche sensorielle du bébé comme une enveloppe de signifiants créée autour de lui dès sa naissance et même avant. Cette enveloppe sensorielle qui entoure le bébé est la base de l’attachement, ce lien vital nécessaire au bon développement du bébé.

Le conseil de la puéricultrice

Les bébés naissent recouverts d’une substance grasse et blanchâtre, le vernix caseosa, qui protège leur peau dans l’utérus ; ce vernix est d’autant plus abondant que le bébé est en avance sur son terme. Pendant les premiers jours de votre bébé, vous pouvez laisser une partie de cette substance qui nourrit la peau et l’hydrate. Elle sera absorbée naturellement par la peau de votre enfant. Il ne faut donc pas frotter votre bébé lors de sa toilette.

Il peut aussi présenter des petits boutons blancs de type acnéique qui sont dus aux hormones qu’il a reçues. Il ne faut rien faire, ils disparaitront d’eux-mêmes.

 

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 25/05/2012 Mis à jour le 15/11/2018
Sources

Le guide de la puéricultrice
Prendre soin de l'enfant de la naissance à l'adolescence (4ème édition) 
Sébastien Colson, ANPDE, Jacqueline Gassier, Colette De Saint-SauveurElsevier-Masson - 2016 - 1280 pages

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Le grand Livre de la grossesse - Collège national des gynécologues et obstétriciens français - direction J.Lansac - Editions Eyrolles 2012/2013

Mémoriser Je vous recommande l'article "Laver mon nouveau-né" sur le site mpedia.fr