Le bain de bébé
Soin de bébé
de Nouveau-Né à 3 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Laver mon nouveau-né" sur le site mpedia.fr

Laver mon nouveau-né

A la naissance, de plus en plus de maternités ne donnent pas de bain immédiatement à votre enfant pour éviter de le refroidir et préserver les premiers instants avec ses parents : le bain risque de perturber les repères olfactifs du bébé dans la reconnaissance de sa mère. Habituellement, le premier jour de vie, votre bébé ne sera pas baigné entièrement car c’est un soin qui le déstabilise et peut le faire pleurer.

En effet, habitué dans votre utérus à un univers chaud, doux et contenant, c’est pour lui très nouveau de découvrir des surfaces dures, le froid et le vide autour de lui. Les jours suivants, un bain sera donné quotidiennement à votre bébé.

Comment laver mon bébé ?

Avant de commencer le bain, assurez vous que le siège de votre bébé est propre s’il est souillé, faites une toilette préalable. Les premières selles s’appellent le méconium : il s’agit d’une substance très foncée, presque noire, et très collante. Lorsque le méconium a séché sur la peau il est difficile à nettoyer : on peut utiliser du lait de toilette ou de l’eau et du savon, mais il faut procéder avec douceur et patience.

Dans les deux ou trois premières semaines de vie, le bain est parfois source de pleurs. En effet, le fait d’être nu va souvent provoquer le réflexe de Moro : le bébé écarte brusquement ses bras, ses jambes et se met à pleurer. Ce réflexe lui fait peur, le met mal à l’aise. Pour limiter ou éviter ce réflexe ou ces pleurs, il suffit de poser vos mains sur l’enfant et de le maintenir avec les membres regroupés. Lui donner des appuis fermes le rassure et le calme. Cependant pour savonner bébé vous avez besoin de vos mains, donc, une fois déshabillé, gardez le enveloppé dans le linge de bain et permettez lui d’appuyer ses pieds sur votre ventre. Ensuite, vous pouvez le savonner en soulevant une partie du linge de bain : un bras, puis l’autre puis une jambe puis l’autre. L’idée, c’est qu’il se sente contenu.

Vous pouvez savonner votre bébé directement dans le bain, mais habituellement le savonnage est réalisé sur la table à langer, et le rinçage se fait ensuite dans la baignoire. Savonnez toujours le siège en dernier. Pour les parties génitales, il ne faut pas essayer de décalotter la verge des garçons, et chez la petite fille il faut écarter légèrement les grandes lèvres pour nettoyer doucement les plis avec un coton mouillé.

Lorsque vous le faites entrer dans l’eau allez progressivement pour lui laisser le temps de s’habituer au contact de l’eau et à la température : vous aurez vérifié que l’eau est à 37° grâce à un thermomètre de bain.

Après avoir lavé et rincé votre bébé, n’hésitez pas à le bercer quelques instants dans l’eau. Certains enfants apprécient ce mouvement qui évoque le milieu intra-utérin et les apaise.

Inutile de donner un bain plusieurs fois par jour à votre nouveau né, un bain tous les jours ou tous les 2 ou 3 jours est suffisant si vous n’oubliez pas de faire une toilette du siège, du visage et des mains chaque fois que nécessaire.

Après le bain, séchez soigneusement votre nouveau-né, en particulier dans les plis de la peau. A vous de choisir l’heure du bain qui vous convient, matin ou soir, le principal à retenir étant : faites ce qui vous paraît convenir à votre enfant et ce qui vous semble le plus pratique.

Les oreilles doivent tremper dans l’eau du bain, ensuite essuyez le pavillon et l’entrée du conduit avec une serviette : les cotons tiges sont déconseillés, même les cotons tiges pour bébé. S’il y a des sécrétions au niveau des yeux, utilisez quelques gouttes de sérum physiologique que vous essuierez avec une compresse. Si le nez vous paraît un peu encombré, vous mettrez quelques gouttes de sérum physiologique dans chaque narine qui vont dissoudre les sécrétions, cela peut faire éternuer votre bébé : c’est une façon de se moucher. Vous pouvez aussi utiliser un petit morceau de coton roulé entre vos doigts pour nettoyer une narine encombrée, mais cela ne doit pas être systématique. 

Le bain : quelle baignoire ?

Pour votre bébé c’est encore difficile de maintenir sa température, Il craint les écarts de température. Une fois de retour à la maison, maintenez la température de la salle de bains entre 22° et 24° pendant le bain.

Une petite baignoire ou une grande bassine sont suffisantes pour un nouveau-né. Votre bébé doit pouvoir tenir confortablement au creux de votre bras. Vous pouvez le tenir ainsi, sous la nuque, le bras dans son dos, pendant la durée du bain. Posez la baignoire sur un plan stable, à votre hauteur. Il existe des "baignoires verticales" où le nouveau-né est baigné en position verticale : encore peu répandues, les bébés y seraient plus calmes, et se refroidiraient moins, mais leur intérêt est discuté.

Avant de commencer le bain, vérifiez que tout ce dont vous avez besoin pour laver votre enfant est à portée de main, afin de ne pas vous éloigner de lui. Les chutes de la table à langer restent une des premières causes de consultation aux urgences avant 1 an. Ne pas s’éloigner signifie que vous devez toujours avoir une main posée sur votre enfant, son bras ou sa jambe quelque soit son âge.  Si vous ne pouvez plus garder la main sur lui, prenez le dans vos bras et allez chercher ce qui vous manque avec lui.

Les « croûtes de lait » : qu’est ce que c’est ?

Certains bébés présentent une hyperproduction de sébum au niveau du cuir chevelu. Cela entraîne la formation de traces jaunâtres parfois épaisses, qui n’ont rien à voir avec le lait consommé par le bébé. Pour les éviter, il suffit de frotter le cuir chevelu à chaque bain, même au niveau de la fontanelle. Si les croûtes de lait sont déjà installées on peut utiliser une crème spécialement conçue pour les éliminer ou une préparation pharmaceutique à base de vaseline. Evitez l’huile d’amande douce, d’utilisation pourtant répandue car elle peut sensibiliser l’enfant à l’amande et ainsi il risquera d’être allergique à cet aliment.

Le conseil de la puéricultrice

Les bébés naissent recouverts d’une substance grasse et blanchâtre, le vernix caseosa, qui protège leur peau dans l’utérus ; ce vernix est d’autant plus abondant que le bébé est en avance sur son terme. Pendant les premiers jours de votre bébé, vous pouvez laisser une partie de cette substance qui nourrit la peau et l’hydrate. Elle sera absorbée naturellement par la peau de votre enfant.

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 25/05/2012 Mis à jour le 01/08/2016
Sources

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Le grand Livre de la grossesse - Collège national des gynécologues et obstétriciens français - direction J.Lansac - Editions Eyrolles 2012/2013

Mémoriser Je vous recommande l'article "Laver mon nouveau-né" sur le site mpedia.fr