> Petit Enfant > Alimentation > Les laits pour bébé > Yaourts au lait infantile
Yaourts au lait infantile
Yaourts maison
de 6 mois à 3 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Pourquoi faire des yaourts à base de préparation infantile ?" sur le site mpedia.fr

Pourquoi faire des yaourts à base de préparation infantile ?

Les yaourts courants sont fabriqués à partir de lait de vache, ce qui n’est pas très adapté pour la nutrition de votre bébé. De plus votre enfant a besoin de matières grasses et si vous donnez des yaourts au lait ½ écrémé vous le privez de la moitié de sa ration de matières grasses.

Préparation infantile ou lait de vache, que choisir ?

Le lait 2e âge et le lait de croissance apportent en comparaison avec le lait de vache entier :

  • 20 à 30 fois plus de fer (pour éviter la carence en fer et l’anémie, car le lait de vache contient très peu de fer, et du fer peu assimilable) 
  • 2 fois moins de protéines (les enfants consomment beaucoup trop de protéines) 
  • beaucoup plus d’acides gras essentiels, surtout omégas 3 (le lait de vache contient très peu d’oméga 6 et pratiquement pas d’oméga 3)
  • moins de sels minéraux (l’excès de sels minéraux est délétère pour les reins)
  • 2 à 3 fois moins de sel (l’excès de sel retentit sur la tension artérielle) 
  • 2 fois plus de zinc 
  • plus de vitamines A, D, E, C

Il est conseillé d’utiliser des laitages spécifiques pour bébé qui obéissent à la réglementation concernant les aliments pour enfants en bas âge. On ne trouve plus de laitages spécifiques bébé en rayon frais, mais en présentation longue conservation. Les conditionnements de 120g correspondent aux yaourts et ceux de 60g correspondent aux petits suisses et sont proposés par 2. Certains laitages spécifiques pour bébés sont supplémentés en fer et en acides gras essentiels. La réglementation française interdit aux industriels l’utilisation des laits 2e âge pour la fabrication des laitages en raison de l’apport en vitamines A et D. Les laitages spécifiques pour bébés du commerce ne sont donc pas réellement équivalents au lait 2e âge. 

Vous pouvez faire vous-même vos yaourts à condition de respecter les règles d’hygiène et de conservation habituelles, avec du lait 2e âge ou du lait de croissance : ainsi ils seront vraiment spécifiques pour bébé !

Etape 1 : pas de pasteurisation nécessaire avec une préparation infantile liquide

L’étape de la pasteurisation est inutile si l’on utilise un lait liquide car il a subi un traitement UHT. C’est inutile aussi avec du lait en poudre si l’on respecte des règles d’hygiène rigoureuses.

Pour obtenir des yaourts plus fermes, il est déconseillé d’ajouter du lait en poudre au moment de l’ensemencement (comme cela est parfois proposé pour réaliser des yaourts au lait de vache), car le yaourt aura alors une teneur en protéines et en calcium supérieure à celle du lait liquide utilisé : l’un des intérêts des yaourts au lait infantile est justement la réduction importante du taux de protéines (36 grammes par litre pour le lait de vache, et 15 ou 16 grammes pour les laits 2e âge ou de croissance, soit moins de la moitié). L’épaississement peut être obtenu avec un peu d’amidon.

Il est préférable de choisir un lait infantile dans lequel la fraction protéique est composée d’une majorité de caséine par rapport aux protéines solubles : la caséine peut représenter jusqu’à 80% des protéines (et les protéines solubles 20%), comme dans le lait de vache. Ceci est important à considérer car la consistance ferme du yaourt est due à la coagulation de la caséine. Pour connaître le taux de caséine des laits 2e âge et de croissance, il faut aller sur le site de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) www.laits.fr à la rubrique "composition des laits" et cliquer sur "protéines".

Etape 2 : ensemencement

L’ensemencement peut être réalisé :

  • soit en utilisant une spécialité achetée en pharmacie, en rayon diététique ou sur internet apportant le lactobacillus bulgaricus et le streptococcus thermophilus : Alsa®, ou NatAli®, ou Yalacta®. 
  • soit avec un yaourt du commerce, le plus frais possible (date limite de consommation la plus lointaine). L’apport d’un yaourt courant à base de lait de vaches s'éloigne alors de la composition d'une préparation infantile.
  • soit avec un yaourt fabriqué précédemment à la maison avec du lait infantile, (ce qui est préférable pour que la composition du yaourt fabriqué se rapproche le plus possible de la composition du lait 2e âge ou de croissance : moins de protéines et de sels minéraux, plus d’acides gras essentiel, de fer, et de vitamines , etc.).

Etape 3 : l'étuvage/fermentation

Les méthodes utilisant une cocotte-minute ou un four ne paraissent pas en accord avec la rigueur nécessaire pour la réalisation de yaourts destinés aux enfants en bas âge, et sont donc déconseillées.  

L’utilisation d’une yaourtière est la solution idéale et la plus sûre. Elle permet de bénéficier d’une température stable et parfaitement adaptée au travail optimum des ferments. On trouve des yaourtières neuves à partir de 25 € (en moyenne 40 à 50€) et d’occasion sur internet à partir de 10 €.

Il ne faut pas poser la yaourtière sur un réfrigérateur, un four à micro-ondes, une machine à laver le linge ou la vaisselle, car les vibrations contrarient la fabrication du yaourt.

Le temps nécessaire se situe entre 6 et 8h. Les pots (6 à 8 en général, mais parfois 12) sont fournis avec la yaourtière : les pots ont une contenance d’environ 150 ml, alors que les yaourts du commerce sont de 100 ou 120 ml. Les pots doivent être ouverts pendant le fonctionnement de la yaourtière, puis fermés avant d’être placés au réfrigérateur.

Etape 4 : la conservation

Conservation au réfrigérateur entre 4°C et 8°C : les yaourts doivent être consommés dans la semaine de fabrication. Ils sont souvent plus fermes après 1 ou 2 jours au réfrigérateur. Marquez la date limite de consommation sur le couvercle (certains couvercles de pots fournis avec les yaourtières comportent un affichage de date).

Remarques :

Attention, pour la fabrication des yaourts, il faut absolument éviter d’utiliser une préparation infantile avec ajout de probiotique. Ce type de lait doit être consommé immédiatement et le reste du biberon doit être jeté. Fabriquer un yaourt avec ce type de préparation infantile favorise la multiplication incontrôlée du probiotique qui est une bactérie.

  1. Il est préférable d’utiliser un lait de croissance avec une fraction protéique composée très majoritairement de caséine (idéalement : 80%).
  2. Les vitamines présentes dans le lait infantile sont respectées avec l’utilisation d’une préparation infantile liquide (UHT) ou l’utilisation d’un lait en poudre dispense de l’étape de pasteurisation, et que le chauffage pendant l’étuvage ne dépasse pas 45°C.
  3. Le risque de développement de bactéries nocives pendant que le lait reste entre 40°C et 45°C pendant les 8 heures de la fabrication du yaourt (donc bien au delà de la température du réfrigérateur) est très faible car la prolifération rapide et intense des bonnes bactéries (ferments) "occupe le terrain" et consomme le lactose.  D’autre part ce risque est d’autant plus faible que l’observation des conditions d’hygiène est stricte.
  4. Les laits de croissance liquides sont souvent parfumés à la vanille, parfois au chocolat ou à la fraise : des essais sont nécessaires, mais cela ne gêne pas la fabrication des yaourts.
Pensez-y
Les règles d'hygiène

Doivent être respectés très rigoureusement :

  • Le lavage soigneux des mains et du plan de travail
  • Les ustensiles (fouet, cuillère...), récipients et les pots doivent être lavés très soigneusement et séchés à l’air sans essuyage avec un torchon. L’idéal est le lavage au lave-vaisselle avec un cycle long au-delà de 60°qui assure lavage et séchage, cela équivaut à une stérilisation
  • Ouvrir la brique, la bouteille de préparation infantile liquide, ou la boîte de poudre de lait infantile, au dernier moment.

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 03/03/2015 Mis à jour le 28/11/2017
Mémoriser Je vous recommande l'article "Pourquoi faire des yaourts à base de préparation infantile ?" sur le site mpedia.fr