> Nouveau-Né > Alimentation > Conseils pour un allaitement réussi > Allaiter : les bonnes positions
Allaiter : les bonnes positions
Positions allaitement
de 1 Trim à 6 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Allaiter, comment prendre les bonnes positions" sur le site mpedia.fr

Allaiter, comment prendre les bonnes positions

Avec le temps, vous devriez trouver la ou les positions les plus confortables pour allaiter votre bébé. Nous vous décrivons ici les positions les plus courantes : la berceuse, la berceuse modifiée, la position "ballon de rugby", la position couchée... Dans tous les cas, suivez les conseils des professionnels de santé pour bien placer votre bébé. S'il est correctement installé, il aura une bonne prise du sein et tétera efficacement sans vous faire mal.

La berceuse (ou la Madone)

Vous êtes assise confortablement dans votre lit ou dans un fauteuil avec accoudoirs. Vous veillez à ne pas avoir de tensions dans le dos, les bras et les genoux. Il sera peut être nécessaire de mettre des coussins sous les bras pour soutenir votre bébé. Celui-ci est installé contre votre corps. Sa tête repose plutôt sur votre avant-bras que dans le creux de votre coude (il s'agit de l'avant-bras gauche si votre bébé tète le sein gauche et inversement). Vous soutenez son dos avec votre avant-bras et votre main entoure ses fesses ou sa cuisse.

Pour qui ?
C'est la position la plus classique que préfèrent beaucoup de mamans. Cependant, les premières semaines, lorsque le bébé ne tient pas sa tête, cette position peut parfois favoriser une mauvaise prise du sein. En effet, dans cette position, il est impossible de positionner la tête du bébé en extension pour le guider vers le sein. Si jamais vous avez les mamelons douloureux, vous pouvez demander à ce que l'on vous montre la position de la berceuse modifiée qui sera plus adaptée pour les premiers jours.

La berceuse modifiée (ou la Madone inversée)

Comme dans la position de la berceuse, votre bébé est placé contre vous. Vous avez mis des coussins, notamment sous les bras, pour éviter les tensions. Votre main du côté du sein tété soutient le sein (les doigts sont placés loin de l’aréole, comme des baleines de soutien-gorge). Le bras côté opposé soutient le bébé : ses fesses sont dans le creux du coude et vos doigts sont placés derrière ses oreilles et sa nuque, votre paume entre ses omoplates. Il ne faut pas tenir la tête du bébé par l’arrière du crâne car alors, il se rejettera en arrière ou aura la tête en flexion.

Pour qui ?
Pour les maman qui allaitent pour la première fois, il peut être plus facile de guider la tête de son bébé dans cette position et ainsi l'aider à prendre correctement le sein. C'est aussi une position qui peut convenir aux mamans qui ont une forte poitrine ainsi qu'aux bébés prématurés ou de petit poids.

La position "ballon de rugby"

Vous êtes assise confortablement en évitant les tensions, les jambes en tailleur éventuellement. Votre bébé est installé à côté de vous, à la hauteur de votre taille. Ses fesses touchent le dossier de la chaise ou le montant du lit. Le bébé est donc enroulé autour de vous. Il peut être soutenu par un coussin et maintenu par l’avant-bras du même coté que le sein qui va être tété. Sa nuque repose dans le creux de votre main. Vous soutenez votre sein avec l’autre main (droite si sein gauche, gauche si sein droit).

Pour qui ?
C'est une position qui peut être appréciée en cas de césarienne (le bébé ne vient pas appuyer sur la cicatrice), de forte poitrine, de crevasses, d'engorgement (en effet, l’endroit où est posé le menton du bébé sera mieux drainé ; on utilisera cette position si l’engorgement se trouve sur la partie externe du sein) ou si vous allaitez des jumeaux.

La position allongée

Vous êtes allongée sur le côté et vous avez placé un coussin dans votre dos, sous votre tête et entre vos genoux (les coussins d’allaitement sont très pratiques de même que les traversins). Votre bébé est face à vous, éloigné du bord du lit, sa bouche à la hauteur de votre mamelon. Si jamais il n'est pas tout à fait à la même hauteur, placez sous lui une serviette repliée ou votre bras pour le remonter. Ses genoux sont rapprochés de votre corps. Votre avant-bras qui s’appuie sur le lit vient se placer derrière le dos de votre bébé pour le maintenir sur le côté (ou alors vous pouvez aussi placer un oreiller derrière son dos).

Pour qui ?
Les mamans qui souhaitent se reposer ou en cas de césarienne ou d’épisiotomie douloureuse. Vous pouvez aussi être semi allongée (comme dans un transat par exemple) ; le bébé sera couché sur le ventre en face du sein qu’il prendra par en-dessous. Cette position convient bien si les seins ne sont pas trop volumineux et si le bébé est bien réveillé afin qu’il redresse correctement sa tête. 
A savoir

Il existe d'autres positions comme la position couchée inversée parfois utile en cas d'engorgement (on peut placer le menton du bébé sur la zone douloureuse) ou encore les positions verticales que l'on peut recommander en cas de flux d'éjection trop fort ou si votre enfant à tendance à s'endormir facilement au sein. N'hésitez pas à demander aux professionnels compétents de vous montrer ces différentes positions si besoin.

Votre bébé ne doit pas avoir besoin de tourner la tête pour téter.

Son oreille, son épaule et sa hanche sont bien alignés.

Sa tête est légèrement inclinée vers l'arrière.

Haut de page
Experts
Article publié le 27/10/2012 Mis à jour le 21/10/2015
Sources

Le guide de l’allaitement maternel édité par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) et le Ministère de la santé. 68 pages

Site internet de la Coordination Française pour l’Allaitement Maternel (COFAM

Site internet www.santeallaitementmaternel.com

L’allaitement de la première à la dernière tétée : CD-Rom réalisé par l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) avec le concours des Lactariums de France et de l'Union régionale des médecins libéraux (URML). Tremey L, Gelbert N, Schelstraete C. 

Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère. Comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie. Coordination D. Turck. Archives de pédiatrie. Octobre 2012 ; volume 19, supplément 3 : p.S77- S96

La Leche league

Mémoriser Je vous recommande l'article "Allaiter, comment prendre les bonnes positions" sur le site mpedia.fr