> Grossesse > Guide pratique > Préparation à l'accouchement > Préparation à l'accouchement
Préparation à l'accouchement
Accouchement imminent
de 3 Trim à Accouchement
Mémoriser Je vous recommande l'article "Préparation à l'accouchement, haptonomie, chant prénatal, acupuncture… ce qui est bon pour mon bébé" sur le site mpedia.fr

Préparation à l'accouchement, haptonomie, chant prénatal, acupuncture… ce qui est bon pour mon bébé

La préparation à l’accouchement est une étape importante dans la grossesse : elle aide notamment la mère à connaitre son corps afin de mieux accompagner son enfant à naitre. Elle aide aussi le couple à devenir parents et à acquérir de l’autonomie face à la venue de son enfant. Outre la méthode classique, il existe différentes préparations à l’accouchement, comme l'haptonomie ou le chant prénatal, qui ont un effet direct sur le bébé.

La préparation classique

Pour une première grossesse, une préparation classique peut se révéler très utile car tout à fait complète. Son but est que vous et votre conjoint deveniez autonomes, rassurés, sécurisés et prêts à gérer l'accouchement, l'allaitement et l'arrivée de votre enfant. Il s'agit d'obtenir une bonne détente, physique et mentale, pour faciliter la naissance.

Elle est pratiquée par des sages-femmes en libéral ou dans toutes les maternités.

L’haptonomie

Fondée par Frans Veldman, l'haptonomie consiste à apprendre aux parents à communiquer avec le bébé in utero par le toucher et les caresses, ainsi que la voix. Le but est de développer les liens entre l’enfant et ses parents. La future mère ou le futur père exerce sur le ventre maternel de petites pressions pour sentir le bébé bouger et l'inviter à "répondre" par des mouvements. 

Le bébé serait alors capable de ressentir ces premiers contacts qui s'inscrivent de manière inconsciente et consciente par une rencontre précoce avec les futurs parents. Cette démarche apporte en général beaucoup plus qu’une simple préparation aux couples qui la pratiquent. Ils s’ouvrent à la parentalité en attendant leur enfant en famille. 
  • Pour qui : concerne le couple et permet à votre conjoint de prendre sa place et de vous soutenir. Le père doit être demandeur, il ne serait pas concevable de lui imposer cette méthode.
  • Quand : débutée dès le 3ème mois, elle vous permet de sentir votre enfant plus tôt.
  • Avantages : bonne répercussion sur le plan psycho-affectif de votre enfant si l'accompagnement est poursuivi après la naissance.
  • Inconvénients : doit s’accompagner  d’explications pratiques sur la grossesse et ne pas concerner que le plan psycho-affectif. 

Le chant prénatal

Le chant prénatal utilise certaines fréquences vocales bien perçues par le fœtus, comme les sons graves. Grâce au chant, vous identifiez mieux les différentes parties de votre corps comme le périnée, les abdominaux ou le diaphragme. Vous apprenez à contrôler votre souffle, utile à l'accouchement.

Après la naissance, votre bébé s’apaisera plus facilement à l'écoute des chants qu’il a connu en prénatal.
  • Pour qui : toute femme attirée par le chant.
  • Par qui : sages-femmes ou professeurs de chant formés.
  • Quand : tout au long de la grossesse à partir du 5ème mois.
  • Avantages : très agréable si vous avez déjà vécu une grossesse et cherchez un autre type de préparation. Le père est invité aux séances.
  • Inconvénients : insuffisant si les séances ne sont pas complétées par des explications pratiques sur l'accouchement.
Zoom sur
D'autres méthodes de préparation

L’acupuncture permet quant à elle de favoriser la version de votre bébé en siège, mais aussi préparer le périnée et déclencher le travail par la maturation du col.

La sophrologie, le yoga, la préparation en piscine, le massage prénatal, la méthode Bonapace* ou encore la fasciathérapie (massages pour faire lâcher les tensions) sont autant d'autres méthodes qui vous aideront notamment à soulager les petits mots de la grossesse.

Haut de page
Experts
Article publié le 28/08/2012 Mis à jour le 23/07/2014
Sources

Le grand Livre de la grossesse édité par les Editions Eyrolles écrit par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français sous la direction du Professeur Jacques Lansac, édition 2012/2013

Mémoriser Je vous recommande l'article "Préparation à l'accouchement, haptonomie, chant prénatal, acupuncture… ce qui est bon pour mon bébé" sur le site mpedia.fr
* La méthode Bonapace repose sur différents principes :
  • des pressions sur les points d'acupuncture connus
  • des massages souvent pratiqués par le père 
  • une déviation de la douleur en focalisant l'esprit de la femme sur autre chose