> GUIDE SANTÉ > Le suivi médical de votre enfant > Les vaccins > Vaccins contre la coqueluche

Vaccins contre la coqueluche

de 2 mois à 6 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Vaccination contre la coqueluche" sur le site mpedia.fr

Vaccination contre la coqueluche

La coqueluche est une infection respiratoire qui peut être évitée grâce à la vaccination. Les autorités sanitaires recommandent de faire vacciner tous les enfants contre la coqueluche. Référez-vous au calendrier de vaccination personnalisé de l'Afpa à retrouver dans la rubrique Mes enfants pour savoir quand faire vacciner votre fille ou votre garçon.

La coqueluche

La coqueluche est une infection respiratoire d'origine bactérienne. Elle se transmet par voie respiratoire lors de toux. On évoque la coqueluche devant une toux qui s'accentue depuis plus de 7 jours avec quintes, reprise respiratoire difficile (appelée chant du coq) et vomissements. La coqueluche peut entraîner des complications neurologiques et pulmonaires.

Chez le nourrisson, les quintes de toux et l’atteinte neurologique associée peuvent exceptionnellement provoquer une asphyxie et entraîner la mort. Sans traitement, le sujet atteint est contagieux pour son entourage durant 3 semaines.

Noms des vaccins contre la coqueluche

Il n'existe plus de vaccin coquelucheux seul. Il s'agit maintenant de vaccins combinés 4 valences, c’est-à-dire qui protègent contre 4 maladies, à savoir la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche. Ils ont pour nom Infanrix Tetra®, Tetravac acellulaire®, Repevax® et Boostrix Tetra®.

Peuvent même être associées 5 ou 6 valences : la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les infections à Haemophilus influenzae type b (Infanrix Quinta® et Pentavac®) et l’hépatite B (Infanrix Hexa®).

Accédez au tableau de vaccination de votre enfant en créant votre compte.

Le vaccin coqueluche provoque la mort subite du Nourrisson, épilepsie et vaccin anti-coquelucheux, les réponses aux allégations dans la fiche AFPA

Rappel pour les adultes et futurs parents

Le rappel de la coqueluche à l’âge de 25 ans protège aussi les nourrissons de moins de 3 mois que l’on ne peut pas encore vacciner. Les futurs parents sont particulièrement concernés. Ce rappel est réalisé en même temps que le rappel diphtérie-tétanos-poliomyélite.

Question de parents :

  • Ma fille a 5 mois et a eu son dernier vaccin, mais depuis elle pleure tous le temps...
Pensez-y
Coqueluche : se faire vacciner pour protéger ses enfants

La coqueluche est toujours présente, répandue dans le monde entier, aucun traitement ni vaccination ne permettra un jour son éradication. Le nombre de cas a particulièrement progressé ces dernières années. Le vaccin coquelucheux a une durée de protection limitée dans le temps, la maladie coqueluche aussi (on peut faire plusieurs coqueluches dans sa vie). La plupart du temps ce sont les parents ou l'entourage proche qui sont à l'origine de la contamination.

La maladie est plus grave chez les nourrissons (malheureusement encore mortelle parfois !) l’objectif primordial est de vacciner tôt, en pratiquant les rappels réguliers dans l’enfance. Il est aussi essentiel d’éviter que l’entourage ne puisse contaminer un tout petit, en particulier les futurs parents doivent se faire vacciner. C'est ce qu'a rappelé le Haut Conseil de la Santé Publique dans ses nouvelles recommandations du 20 février 2014. Il conseille tout particulièrement la vaccination aux parents de nourrissons ou à toute personne amenée à s'occuper ou à approcher un nourrisson (les grands parents par exemple) ainsi qu'aux professionnels de santé de la petite enfance. Ainsi, l'administration d'un vaccin dTcaP est recommandée à 25 ans pour les personnes qui n'ont pas reçu de vaccin contre la coqueluche depuis plus de cinq ans (un  rattrapage peut être proposé jusqu'à 39 ans révolus), avec rappel complémentaire tous les 10 ans en cas de contact régulier avec un nourrisson. Pour les professionnels de santé, il est conseillé de calquer les rappels coquelucheux sur les rappels dTP.

Experts
Article publié le 02/07/2012 Mis à jour le 15/09/2016
Sources

« Guide des vaccinations », édition 2012, Direction générale de la santé, Comité technique des vaccinations. Edition INPES

Infovac-France, Ligne directe d'information sur les vaccinations : www.infovac.fr

 

Mémoriser Je vous recommande l'article "Vaccination contre la coqueluche" sur le site mpedia.fr

Fiche AFPA : 

Le vaccin coqueluche a provoqué des décès de jeunes nourrissons, réponse aux allégations

Epilepsie et vaccins