Partager

Varicelle et Advil

il y a 4 ans

Je vous contacte car mon fils de 11 mois a attrapé la varicelle. Voila maintenant 10 jours que cela a débuté, nous sommes allés voir un généraliste qui nous a dit de bien désinfecter les boutons avec l’hexomedine puis d’appliquer du cytelium et de l’aerius pour calmer les démangeaisons.

Or depuis 48 h notre fils a de la fièvre au-delà de 39. Nous avons donné du doliprane toutes les 6 h pour le calmer mais rien n’y fait, maintenant il frôle les 40.

Nous sommes retournes au généraliste celui-ci détecte une surinfection de la varicelle ainsi qu’une otite. Il nous a donc prescrit un antibiotique pour ces deux problèmes.

Elle nous a dit de faire cela et que l’on se revoit samedi matin car si la fièvre ne passe pas nous devrons passer à l’advil. Je suis très surprise car l’on nous a bien précisé pas d’advil pour la varicelle.

Elle avait peur que notre fils fasse des convulsions de fièvre donc elle préférait passer à l’advil pour éviter ce problème. Est-ce une bonne solution ?

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

En effet une nouvelle ascension de la fièvre à j8 d’une varicelle n’est pas normale. Il peut s’agir d’une complication de la varicelle ou d’une infection intercurrente.

Il est possible que votre fils ait une surinfection cutanée de la varicelle, mais ça se voit au niveau de la peau. Il peut avoir une otite ou une pneumonie, deux complications assez fréquentes dans la varicelle. Impossible de vous aider là-dessus sans examiner votre bébé.

Qu’il ait une surinfection ET une otite me semble peu probable. L’antibiotique recommandé en cas d’otite est l’Amoxicilline seul, en cas de surinfection cutanée associé à l’acide clavulanique (Augmentin).

Un antibiotique a besoin de 48 h pour agir, un contrôle demain me semble prématuré.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’Advil sont en effet déconseillés dans la varicelle, car ils augmentent le risque d’une surinfection cutanée.

La hauteur de la fièvre n’a pas de rapport avec la probabilité d’une convulsion fébrile. Rien ne vous empêche donc de continuer avec le paracétamol pour traiter votre fils s’il ne va pas bien. La fièvre est plutôt bénéfique pour lui et accélérera sa guérison.

En espérant avoir répondu à toutes vos interrogations.