Partager

Quelles sont les différences entre allergie, intolérance et hypersensibilité au gluten ?

il y a 1 an

Bonjour,

Pouvez-vous m’en dire plus sur le gluten ?

La réponse de notre expert

BOCQUET Alain, Dr
 Dr Alain BOCQUET

Bonjour,

Le blé est une céréale qui se compose principalement d’amidon, glucide qui constitue la farine et d’un peu de protéines dans lesquelles on trouve le gluten. Le gluten est aussi présent dans l’épeautre, le seigle, l’orge et possiblement l’avoine.

L’allergie au blé (allergie immédiate de type 1) est provoquée par certaines protéines de blé, avec production d’anticorps IgE (Immunoglobuline E). Elle affecte 1 % de la population et est souvent transitoire : elle touche essentiellement les enfants et disparaît quasiment toujours avant l’âge adulte.

La réaction est quasi immédiate, ou, au plus tard, dans les heures qui suivent l’ingestion de blé. Les symptômes sont variables : troubles digestifs, respiratoires, eczémas, urticaires voire oedème de Quincke.

L’intolérance au gluten (ou maladie coeliaque) est une maladie digestive chronique qui touche entre 1 et 1,5% de la population, et qui ne se déclenche que chez des sujets prédisposés (certains groupes HLA). L’ingestion de gluten entraîne alors une réaction auto-immunitaire, avec production d’anticorps IgA (Immunoglobulines A) contre les protéines du gluten ainsi qu’une inflammation de la paroi de l’intestin grêle, qui aboutit à une destruction des cellules de sa surface qui produisent des enzymes de la digestion. Cette atteinte intestinale entraîne des symptômes digestifs (crampes abdominales, ballonnements, diarrhées…) ainsi qu’un retard de croissance.
D’autres symptômes sont observés : fatigue, apathie, douleurs articulaires, voire dépression.

L’hypersensibilité au gluten (non coeliaque) est une réaction digestive à l’absorption de gluten, mais les bilans d’allergie au blé et de maladie coeliaque sont négatifs.

Les symptômes sont proches de l’intolérance au gluten : problèmes digestifs accompagnés de ballonnements et parfois de fatigue, côlon irritable, colite…

Il n’y a aucune raison de ne pas consommer de céréales contenant du gluten en l’absence de signe fonctionnel digestif ou de symptômes allergiques bien nets suite à leur ingestion.