Partager

Quel lait de croissance pour bébé avec antécédents diabétiques ?

il y a 6 ans

Mon garçon a 13 mois. Il boit du lait croissance depuis 1 mois (lait liquide Candia) mais je me suis rendu compte qu’il y avait du maltodextrine comme dans son lait deuxième âge (modilac doucea) ses céréales picot et les yaourts au lait infantile. Nous sommes une famille de diabétique, j’ai également fait du diabète gestationnel. Je voulais savoir si je n’avais pas mis en danger sa santé en lui proposant ses produits. Pour limiter le sucre au maximum ne faut-il pas compenser les céréales par du pain, les yaourts infantile par des yaourts nature pour adulte et changer de lait ou le maltodextrine n’est pas dangereux. S’il faut changer le lait quel lait choisir ? Je suis un peu perdu. Mon petit garçon boit très peu on m’a conseillé de lui récupérer le jus de cuisson de ses légumes et de lui donner à boire. Il s’est confirmé qu’il boit mieux mais combien de temps peut-on conserver ce bouillon de légumes. J’attends votre réponse avec impatience.

La réponse de notre expert

BOCQUET Alain, Dr
 Dr Alain BOCQUET

La dextrine-maltose n’a jamais été reconnue comme responsable de diabète. Il s’agit d’un glucide intermédiaire entre glucides simples (lactose, saccharose, glucose, fructose) et glucides complexes (amidons).

Il faut distinguer 2 types de diabète:

  • le diabète nécessitant un traitement par injection d’insuline
  • le diabète de type 2 survenant chez les personnes plus âgées et habituellement en relation avec un excès de poids, nécessitant un régime et des médicaments par voie orale.

Le diabète insulino-dépendant est d’origine génétique et non d’origine alimentaire. Il n’est pas provoqué par la consommation de dextrine-maltose.

Votre bébé ne risque rien en consommant de la dextrine-maltose, et ce glucide est même préférable aux glucides simples. La dextrine-maltose n’est pas un glucide dangereux! Continuez:

  • les céréales, et du pain en plus
  • le lait de croissance jusqu’à 3 ans, bien préférable au lait de vache,
  • les laitages spécifiques pour bébé, préférables aux laitages courants.

Le lait de croissance apporte, en comparaison avec le lait de vache entier:

  • 0 à 30 fois plus de fer (pour éviter la carence en fer et l’anémie, car le lait de vache contient très peu de fer, et du fer peu assimilable)
  • 2 à 3 fois moins de protéines (les enfants consomment beaucoup trop de protéines)
  • beaucoup plus d’acides gras essentiels, surtout oméga3 (le lait de vache contient très peu d’oméga 6 et pratiquement pas d’oméga 3)
  • 2 à 3 fois moins de sels minéraux (l’excès de sels minéraux est délétère pour les reins)
  • 2 à 3 fois moins de sel (l’excès de sel retentit sur la tension artérielle)
  • plus de zinc
  • plus de vitamines A, D, E,C

L’eau de cuisson des légumes n’a pas d’intérêt, et ce liquide risque d’être chargé en sels minéraux et même en sel si vous en ajoutez dans l’eau de cuisson. Si votre bébé a soif donnez-lui de l’eau pure; s’il ne la boit pas ce n’est pas qu’il n’aime pas l’eau mais qu’il n’en a pas besoin à ce moment là.