Partager

Troubles de l’apprentissage et du comportement : comment aider mon enfant ?

il y a 5 ans

Bonjour,

Mon fils a des difficultés d’apprentissage, et il écrit gros en appuyant dessus. Aussi il a des troubles du comportement, il me dit qu’il na pas envie de travailler, qu’il ne sait pas pourquoi. Il fait des choses insensées comme griffer son petit frère d’un mois.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Votre fils est en souffrance et il faut l’aider.

Tout d’abord probablement que ses difficultés d’apprentissages lui donnent un dégoût de l’école (personne ne se plait à faire quelque chose qui est trop difficile et encore moins un enfant qui n’en comprend pas bien la finalité).

Ensuite ses difficultés, les reproches qu’il en a peut-être et les contraintes que cela lui impose lui donnent une mauvaise image de lui, on dit une mésestime de soi. Et la vie de son petit frère lui semble sans doute bien douce en regard. Petit frère qui a droit à votre attention, à vos sourires, à vos bras et lui qui a droit à du travail, à des reproches peut-être, à des inquiétudes en tous les cas. Sans doute aussi que, avant, vous vous occupiez beaucoup de lui à cause de ses difficultés et il se sent peut-être évincé et en veut inconsciemment à son petit frère.

Vous devez tout d’abord vous occuper de ses difficultés. A-t-il rencontré un pédiatre spécialisé dans les troubles des apprentissages ? A-t-il eu un bilan en psychomotricité ou en ergothérapie pour ses difficultés graphiques ? Est-il en rééducation ? Y-a-t-il d’autres difficultés que les troubles graphiques ? Il faut vraiment vous occuper de cela car des prises en charge existent et sont indispensables pour la poursuite de sa scolarité.

Ensuite et en même temps il faudra sans doute envisager une prise en charge psychologique pour qu’il comprenne que ses difficultés ne sont pas de sa faute même si c’est à lui qu’elles imposent des efforts. Pour qu’il comprenne que vous l’aimez autant que son petit frère même (et même plus spécialement) parce qu’il a ce problème, et que si vous partagez avec lui les contraintes imposées par son problème (l’aider dans son travail…) c’est justement parce que vous l’aimez.

Essayez aussi de compenser toutes ces contraintes scolaires par de bons moments avec lui dans des domaines où il est excellent et où c’est facile pour lui (le sport ? les jeux ?). Parlez de lui devant les autres positivement en pointant toutes ses qualités au lieu de parler des ses difficultés, en sommes valorisez-le.