Partager

Quelle est la différence entre lait 2ème âge et lait de croissance ?

il y a 7 ans

Je vais commencer à sevrer mon fils de 10 mois mais je ne sais pas quel lait lui donner entre un lait 2ème âge et un lait de croissance.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Le lait de croissance qui est indiqué à partir de 10 mois jusqu’à 3 ans n’a pas de différences majeures avec le lait de suite (2ème âge) qui pourrait bien être continué plus longtemps. Il y a juste une adaptation de certains composants.

Le lait de croissance présente avant tout un taux un peu plus élevé de protéines, alors que les besoins énergétiques en glucides et lipides (dont les acides gras essentiels) sont un peu moindres. Un peu plus de calcium et de vitamine D pour la croissance, un taux de sodium adapté à l’activité musculaire de cet âge. Elément essentiel, il apporte plus de fer, qui participe au système de défense contre les infections.

Pour information précise, voici les compositions moyennes des laits infantiles deuxième âge et croissance présents sur le marché et calculées par le site internet www.laits.fr

Laits deuxième âge

Kcal

Protéines
g/100 ml

Glucides
g/100 ml

Lipides
g/100 ml

ac.linoléique
mg/100 ml

67

1.56

7.99

3.06

503

ac.αlinolenique
mg/100 ml

Sodium
mg/100 ml

Calcium
mg/100 ml

Fer
mg/100 ml

Vit D
µg/100 ml

65

24

68

0.93

1.18

Laits de croissance

Kcal

Protéines
g/100 ml

Glucides
g/100 ml

Lipides
g/100 ml

ac.linoléique
mg/100 ml

ac.αlinolenique
mg/100 ml

74

1.82

7.93

2.81

467

62

Sodium
mg/100 ml

Calcium
mg/100 ml

Fer
mg/100 ml

Vit D
µg/100 ml

28

79

1.11

1.28

Il est important de savoir que le lait de vache standard (même entier), n’apporte pas tous ces éléments présents dans les préparations spécifiques pour nourrissons, deuxième âge ou croissance.Le lait de croissance apporte :

  • 20 à 30 fois plus de fer (pour éviter la carence en fer et l’anémie, car le lait de vache contient très peu de fer, et du fer peu assimilable)
  • 2 fois moins de protéines (les enfants consomment beaucoup trop de protéines)
  • beaucoup plus d’acides gras essentiels, surtout omégas 3 (le lait de vache contient très peu d’omégas 6 et pratiquement pas d’omégas 3)
  • 2 à 3 fois moins de sels minéraux (l’excès de sels minéraux est délétère pour les reins)
  • 2 à 3 fois moins de sel (l’excès de sel retentit sur la tension artérielle)
  • plus de zinc
  • plus de vitamines A, D, E, C