Partager

Un bébé peut-il être traumatisé des biberons à 3 mois ?

il y a 6 mois

Mon fils de 2 mois et demi a été hospitalisé il y a 1 mois car il ne prenait pas bien les biberons. Résultat : des œsophagites. Donc Gaviscon après chaque biberon + Inexium !

Cela ne s’arrangeait pas, il a dont été de nouveau hospitalisé il y a 2 semaines. Résultat : intolérance aux protéines de lait de vache. Donc changement de lait et Magimix+ Gavison et Inexium !

À l’hôpital on m’a dit que c’était le seul lait qu’il acceptait à peu près, donc que je pouvais revenir chez moi prendre le nouveau lait + Magimix pour épaissir…

Le problème est que je stresse beaucoup avec le fait qu’il ne soit pas hydraté et perde du poids. Du coup j’ai tendance à insister sur le biberon et maintenant il pleure quand je le mets juste en position ou qu’il sent que le biberon arrive… Il ne réclame pas pendant des heures alors qu’il ne prend que 100ml avec insistance…

Pensez-vous que je l’ai traumatisé ? Je sais que forcer n’arrange rien mais être dans ma position est très délicat. On ne sait plus quoi faire, c’est très compliqué à gérer, avec le papa il ne les prend pas hyper bien non plus… Il n’accepte également pas la sucette.

Pensez-vous réellement qu’un traumatisme à son âge est possible ? Si oui, je ne sais pas si des solutions sont possibles ?

La réponse de notre expert

BRANCATO Sandra, Dr
 Dr Sandra BRANCATO

Bonjour,

Il ne s’agit pas d’un traumatisme au sens où vous l’entendez mais en effet, le forcing alimentaire induit des troubles de l’oralité. Les bébés sont alors extrêmement inconfortables et associent biberon et moment désagréable. La contrainte de croissance peut imposer un certain forcing mais dès que cela va mieux, il faut cesser et laisser le nourrisson se réguler tout seul.

Il serait important de prendre un avis auprès d’un orthophoniste spécialisé en oralité pour :

  • d’une part faire un bilan,
  • d’autre part qu’elle vous donne des conseils concernant la prise des biberons.

En attendant, mon conseil est de proposer le biberon mais de ne jamais forcer. S’il prend 30ml, vous le laissez prendre 30. Et s’il prend 120ml, c’est lui qui décide. Vous proposez 5 à 6 biberons par 24h et vous laissez votre bébé prendre à sa convenance. Il est important aussi de donner le biberon détendu, sans stress, dans un environnement calme (souvent ce sont des bébés qui boivent mieux la nuit à demi endormi). Vous avez juste à contrôler son poids régulièrement. Si au bout de quelques jours votre enfant perd du poids, il faudra alors à nouveau consulter. Mais tant que votre enfant prend du poids régulièrement, peu importe ce qu’il prend, vous le laissez faire : calme et bienveillance.

Je vous conseille également de faire des petits massages doux sur le pourtour de la bouche de votre bébé pour stimuler de façon agréable le contour buccal. Ensuite, laissez-le prendre les jouets et les porter à sa bouche pour développer son oralité.

Vous pourrez débuter la diversification pour ses 4 mois, ce qui permettra probablement de partager avec lui des moments plus sereins.

Bonne journée.