Partager

Angoisse de la séparation 3 ans

Dernière question posée le 07/10/2021

Ma fille est partie en vacance une semaine chez ma mère (comme à chaque vacance). La séparation a été pour la première fois difficile pour elle. Une fois rentrée, elle était collée à moi et impossible de la laisser chez sa nounou ou grand parents sans pleurs. Cela s’accompagne également par des cauchemars dans lequel elle m’explique qu’elle tombe dans la rivière… S’agit-il de l’angoisse de séparation?

Cléa est assez sensible. Elle me fait des crises en pleurant pour tout et n’importe quoi (ex: je lui demande d’aller chercher ses pantoufles qui sont dans sa chambre, elle refuse d’y aller seule et me demande de l’accompagner, je lui réponds non. Elle se mets dans tous ses états et impossible de lui parler et me demande les bras). Au-delà de ça, elle me raconte souvent ces rêves et me dit qu’elle tombe dans la rivière. Elle est sans arrêt en train de me suivre partout où je vais et si ne me voit pas, me demande où je suis… Cette semaine, elle n’a pas arrêté de me dire qu’elle voulait rester à la maison avec moi et ce matin pour aller à l’école pareil… Nous sommes plutôt fusionnelles et j’ai peur qu’elle soit dépendante de moi. Est-ce que cela pourrait être le cas et si oui comment la rendre plus indépendante et faire en sorte qu’elle sorte de ce cocon maman/cléa ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Oui manifestement votre fille traverse une période d’angoisse de séparation mais ce n’est pas forcément inquiétant dans l’immédiat. Il convient d’abord de voir avec sa grand-mère si quelque chose de particulier s’est passé pendant cette semaine de vacances qui aurait pu lui être pénible. D’ailleurs puisque la séparation même à été difficile alors qu’elle y va à chaque vacances et connaît forcément très bien sa grand mère, il vous faut réfléchir à ce qui pourrait l’inquiéter actuellement dans son environnement proche: chez vous en famille, vivez-vous quelques soucis? A l’école a-t-elle eu des problèmes (maitresse sévère, camarades difficiles)? S’il n’y a, rien de tout cela il faut savoir que la «croissance» psychique et affective des enfants n’est pas linéaire comme un long fleuve tranquille et que grandir impose souvent des petits mouvements d’inquiétude qui font régresser et rechercher ainsi une proximité plus grande de réassurance, sans que ce soit pathologique. Il vous faut accompagner ça, accepter cette angoisse, la canaliser par votre propre sérénité et ne pas y répondre par votre propre angoisse de ce qui est en train de se passer. Si elle a peur d’aller seule dans sa chambre vous pouvez très bien l’y accompagner tranquillement alors que s’y opposer et la forcer est augmenter son anxiété.

Par contre l’école doit être considérée comme obligatoire et vous avez tout un tas de petits moyens pour la rassurer: en parler à la maitresse, lui donner son doudou, lui mettre des bisous plein les poches, aller la reprendre pour le repas de midi si vous le pouvez, etc.

Si vous ne voulez pas qu’elle soit fusionnelle il convient que vous aussi ne le soyez pas trop, c’est à dire que vous preniez avec un peu de distance ses exigences de proximité, comme une étape à franchir, sans la mettre en difficulté mais sans lui céder complètement non plus.

En ce qui concerne son rêve, il est bien difficile de savoir. D’ailleurs il est rare que les enfants de cet âge racontent leurs rêves. En tous les cas ce qu’on peut dire de celui-ci c’est que à l’évidence il exprime son anxiété ce que vous avez remarqué dans son comportement.

Par contre si la situation dure ou a fortiori s’aggrave, vous pourriez trouver de l’aide auprès d’un psychologue pour enfant. mpedia a un chapitre consacré à cette question: https://www.mpedia.fr/art-enfant-angoisse/