Partager

Hypertension artérielle, facteur de grossesses à risque

Mis à jour le 10 juin 2014

Écrit par l'équipe de rédaction

1

Comme le diabète, l’hypertension artérielle peut être connue avant le début de la grossesse, ou apparaître au cours de celle-ci. Cette pathologie peut avoir des conséquences graves sur la santé de la mère et sur celle du bébé. Elle nécessite un suivi médical particulier afin de limiter au maximum les complications et éviter la survenue d’un accident.

On parle d’hypertension artérielle (HTA) quand la tension artérielle atteint ou dépasse 14 de maximum ou 9 de minimum, soit 14/9.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

L’hypertension artérielle chronique

Elle est connue avant la grossesse. Responsable d’accidents maternels et fœtaux gravissimes, elle doit absolument être traitée. Sa prise en charge pourra être modifiée en privilégiant les médicaments les plus connus, compatibles avec la grossesse.

L’hypertension artérielle gravidique

Cette hypertension apparait dans 8 à 10 % des grossesses, principalement au 3ème trimestre. Bien qu’il s’agisse d’une maladie fréquente, la cause en est inconnue. La plupart du temps, l’hypertension disparait après l’accouchement.

L’élévation de la tension artérielle au-dessus de 14/9 est responsable de mauvais échanges sanguins entre vous et votre bébé au travers du placenta. Elle est associée à un passage de protéines (albumine) dans les urines car le rein est altéré par cette tension artérielle. On parle alors de toxémie ou de pré-éclampsie.

Dans les formes graves, le danger vous concerne vous et votre bébé.

Les symptômes et conséquences de l’hypertension artérielle

Des maux de tête violents, des gonflements des mains, des pieds et du visage, une prise de poids rapide, des mouches volantes devant les yeux, des bourdonnements d’oreilles (acouphènes) sont des signes qui doivent alerter et vous amener à consulter.

Les conséquences les plus fréquentes sont des bébés hypotrophes (de faible poids de naissance), une faible quantité de liquide amniotique autour de bébé ou des accidents aigus tels que le décollement du placenta, un état de convulsion avec perte de connaissance appelée crise d’éclampsie…

Le traitement de l’hypertension artérielle

Le premier traitement de l’HTA gravidique est le repos avec arrêt de travail. Un régime sans sel n’est pas nécessaire. Lorsque le repos est insuffisant, des médicaments antihypertenseurs peuvent être prescrits.

En cas de complication, cette hypertension artérielle nécessite une hospitalisation avec contrôle des tensions artérielles et des prises de sang régulières qui permettront à votre obstétricien de décider d’une naissance dans les meilleures conditions. Selon le terme et la gravité de l’hypertension, il pourra être nécessaire de vous transporter dans une maternité de type II ou III. Celle-ci pourra prendre en charge la réanimation du prématuré dans le cas d’un déclenchement de l’accouchement ou d’une césarienne avant le terme, parfois nécessaires dans l’intérêt de l’enfant et de sa maman.

En cas d’antécédent de pré-éclampsie, un traitement par aspirine à faible dose (75 à 160 mg/j) peut être prescrit lors de la grossesse suivante.

A savoir

Les complications sévères

Complications maternelles :

  • Syndrome HELLP : hémolyse (destruction des globules rouges), élévation des enzymes du foie et thrombopénie (taux de plaquettes bas)
  • Eclampsie : crises convulsives généralisées
  • Coagulation intravasculaire disséminée : troubles de la coagulation
  • Insuffisance rénale, voire diminution du volume des urines (anurie)
  • Œdème aigu pulmonaire

Complications fœtales :

  • Retard de croissance intra-utérin
  • Anomalie du rythme cardiaque
  • Hématome rétroplacentaire
  • Prématurité (provoquée)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Le grand Livre de la grossesse édité par les Editions Eyrolles écrit par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français sous la direction du Professeur Jacques Lansac, édition 2012/2013

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !