Partager

Quelques signes tendent à identifier la précocité intellectuelle de votre enfant

Mis à jour le 03 septembre 2018

1
(c) Pauline Bocquet

Il est parfois difficile de repérer la précocité intellectuelle d’un enfant. Facilité d’apprentissage, langage maitrisé très tôt, mais aussi angoisse, hypersensibilité, maladresse sont des signes auxquels parents, professeurs, pédiatres, doivent rester attentifs. La précocité intellectuelle est une richesse mais entraîne parfois des conséquences fâcheuses si elle n’est pas identifiée. Sa reconnaissance permet d’accompagner les enfants en souffrance, ne parvenant pas à assumer cette différence et de les aider à en faire un atout. Dans tous les cas, au moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Est-il précoce ?

Votre enfant parle bien pour son âge, il est curieux et vous pose des questions qui, souvent, vous prennent de court. Il se passionne pour des sujets historiques ou archéologiques ou pour l’astronomie. Lors d’un dîner, il préférera écouter les adultes plutôt que jouer avec les enfants de son âge. Est-il précoce?

Voici une liste non exhaustive de signes qui peuvent indiquer une précocité chez votre enfant, sans pour autant la démontrer formellement. L’identification proprement dite sera l’affaire de spécialistes (voir l’article « Diagnostiquer un enfant précoce« ). La précocité se développant autant sur le plan intellectuel qu’affectif, certains troubles du comportement ou émotionnels devront être pris en compte.

Le langage élaboré

L’un des signes annonciateurs d’une précocité intellectuelle réside dans le langage. Un enfant précoce emploie très vite un vocabulaire riche, précis et des phrases bien construites, à la syntaxe déjà élaborée pour son âge.

Une curiosité orientée sur des sujets « de grands »

Votre enfant possède de nombreux centres d’intérêts et des passions: la préhistoire, l’astronomie, les dinosaures, l’espace… Depuis qu’il parle, il vous pose beaucoup de questions, voire des questions existentielles: d’où venons-nous, qu’est-ce que le ciel, etc.?

Il est extrêmement curieux et montre une grande volonté d’apprendre et de comprendre. Il a d’ailleurs peut-être appris à lire seul, à l’aide de jeux, d’observations.

Il s’intéresse aux conversations des adultes. Il est attentif à ce que vous dites et n’hésite pas à vous reprendre, en argumentant ses positions de façon pertinente, sur des sujets qui, en général, ne concernent pas encore les enfants de son âge.

Il a souvent beaucoup d’humour.

Compréhension

Votre enfant intellectuellement précoce est intuitif. Il comprend vite mais déteste les tâches répétitives. Il perd rapidement sa motivation et sa capacité d’attention quand un sujet ne l’intéresse pas ; ce qui peut être considéré comme de l’inattention, de l’étourderie. Si un sujet l’ennuie, il s’en détache, préférant partir dans des rêveries, dans son monde imaginaire.

Difficultés de socialisation

A l’école, votre enfant sera parfois isolé car trop en décalage avec ses camarades. Il n’a pas les mêmes centres d’intérêt, les mêmes jeux que les autres. Il préfère la compagnie des élèves plus âgés… qui, eux, ne sont pas forcément ravis de partager leur quotidien avec «un petit».

Il peut également se trouver en décalage avec son enseignant quand il ne comprend pas l’intérêt de ce qu’on lui demande, qu’il trouve cela inutile ou trop évident. Il a tendance à s’ennuyer dès que son esprit n’est pas stimulé intellectuellement.

Troubles du comportement et troubles praxiques

Votre enfant est empathique (capable de ressentir les émotions des autres) et hypersensible. L’anxiété et la dépression ne doivent pas être négligées si elles existent. Il peut connaitre une dissociation très forte entre le développement de son langage et son développement praxique. Il parlera très bien, très tôt, mais rencontrera des difficultés pour l’écriture, la coordination de ses gestes et fera montre de maladresse.

En bref

 

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un spécialiste pour confirmer la précocité puis pour vous aider à accompagner votre enfant afin qu’il s’épanouisse dans les meilleures conditions. Dans les articles suivants, nous vous parlons de la détection proprement dite puis de l’accompagnement d’un enfant intellectuellement précoce.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Ouvrages

  • Olivier Revol “l’échec scolaire chez l’enfant précoce : l’état des connaissances. Signes éditions : 2004.
  • Olivier Revol même pas grave ou l’échec scolaire ça se soigne. Editions J C Lattes, et éditions J’ai lu : 2007.
  • Charlotte Mareau Kit de survie de l’enfant précoce. Edition Créaxion jeunesse. avril 2007 – coffret 5 volumes : 500 pages.

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !