Partager

Courbes de poids et types d’allaitement, étude de cas

Mis à jour le 27 mars 2014

1

Nous entendons souvent dire que les courbes de poids d’un bébé allaité et d’un bébé non allaité sont différentes. Vous trouverez ci-dessous des exemples de courbes de poids de bébés qui montrent que chaque courbe est effectivement différente, mais elle dépend de différents facteurs et pas seulement du type d’allaitement !

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Cas n°1, courbe de poids d’un bébé allaité au biberon

Cette courbe est la courbe de poids d’un petit garçon (courbe bleue) allaité au biberon. Nous suivons son poids depuis la naissance jusqu’à ses 4 mois.

La courbe est très régulière, le bébé prend bien, il suit le couloir médian.

Cette courbe de poids est un exemple de courbe habituelle chez un garçon.

L’évolution de la courbe est ce qui est important à regarder.

Il est important de tracer aussi la courbe de taille, pour vérifier si la prise de poids est en accord avec la croissance en taille.

Cas n°2, courbe de poids d’un bébé allaité au sein

Sur cette courbe, nous voyons l’évolution du poids d’un bébé allaité au lait maternel. Comme vous le constatez, cette courbe évolue en haut du couloir. L’allaitement se passe très bien, la prise de poids est très régulière.

En seconde étape, il faut regarder la courbe de taille et calculer l’indice d’IMC, indice de masse corporelle. Dans l’idéal, la courbe de poids doit se situer dans la même zone du graphique que la courbe de taille, c’est à dire que l’enfant est bien proportionné.

L’indice de masse corporelle (IMC) est égal au poids (kg) divisé par la taille (m) au carré.

La valeur de l’IMC permet d’estimer le volume de la masse grasse.

La courbe de corpulence est plus sensible que la courbe de poids pour dépister un changement de couloir et dépister précocement une évolution anormale de la masse grasse vers un excès de poids ou une obésité.

La courbe d’IMC dans ce cas a un démarrage normal car c’est un grand bébé.

Cas n°3 – Cas d’un allaitement au lait maternel au démarrage difficile

Tous les allaitements au lait maternel ne démarrent pas aussi facilement. Prenons le cas de cette maman et de cette petite fille.

Nous voyons sur cette courbe que l’allaitement a été très difficile à mettre en place. C’est un bébé qui ne prenait pas suffisamment de poids au début.

Ce qui est exceptionnel ici est que la maman a tenu bon, elle a de l’expérience, c’est son 3ème enfant. Elle a continué l’allaitement et la courbe s’est redressée progressivement à partir de 2 mois. Depuis le bébé prend du poids régulièrement et l’allaitement se passe très bien.

Dans ce cas, il est important d’avoir un suivi médical régulier et un lien de confiance doit s’installer pour permettre à la maman de reprendre confiance en elle et au bébé de reprendre du poids!

Courbes Françaises et courbes OMS

Depuis 2008 l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a publié des courbes de référence (téléchargeables sur internet ref. 2 et 3), qui ont été établies dans différents pays du monde chez des enfants allaités exclusivement au sein jusqu’à 6 mois, dans des conditions idéales d’alimentation et d’hygiène. Les courbes françaises sont le résultat de l’observation d’une population d’enfants de la région parisienne ayant débuté en 1953 (courbes de Sempé) reprises par le ministère de la santé dans les carnets de santé*. Les courbes de l’OMS sont des standards, références utilisables pour tous les enfants de tous les pays. La comparaison de ces courbes avec les courbes françaises montre que les enfants allaités au sein sont en moyenne plus gros que les autres pendant les premiers mois, puis progressivement ils deviennent plus maigres de 600 g environ à l’âge de un an. Pour suivre la croissance d’un enfant allaité au sein, il faut préférer les courbes OMS, alors que les courbes françaises conviennent bien pour un enfant nourri au biberon.

Pour aller plus loin

* Carnet de santé :

  • Tracés établis pour la taille et le poids à partir des données de l’étude séquentielle française de la croissance CIE-INSERM. (M. Sempé)
  • Tracés établis pour l’indice de masse corporelle (IMC) à partir des données de l’étude séquentielle française de la croissance CIE-INSERM. (M.F. Rolland-Cachera – M. Sempé).
  • Poids taille et périmètre crânien de 0 à 3 ans, filles et garçons : pages 76 et 77
  • Poids taille et indice de masse corporelle des filles : pages 78 et 79
  • Poids taille et IMC des garçons: pages 80 et 81

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !