Partager

La sélection de beaux-livres jeunesse du Dr Mahé Guibert

Mis à jour le 21 décembre 2017 Dr Anne MAHE GUIBERT

1

Bientôt Noël… voici quelques beaux livres en littérature de jeunesse. Habituellement dans mes sélections je m’attache à proposer des livres que l’on peut trouver en édition de poche à petit budget (entre 5 et 6 euros), mais à l’approche des fêtes de fin d’année j’ai eu envie de vous faire découvrir quelques beaux livres pour enfant que l’on peut mettre dans la hotte.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Un très beau recueil

  • Le trésor de l’enfance – Gallimard – 20€20 -2 à 8 ans :

Cinquante titres, un très beau recueil, un choix très pertinent, extrêmement riche dans sa diversité, des auteurs et des illustrateurs célèbres, des albums récents et des plus anciens qui appartiennent au patrimoine de la littérature de jeunesse, qui ont été choisis sur une période de 30 ans des éditions Gallimard. Le grand intérêt de ce type de recueil c’est l’ouverture de la proposition faite à l’enfant: ses préférés ne seront pas forcément les nôtres, ni ceux prévus pour son âge !

Des très grands formats

Voici trois œuvres de Claude Ponti, un auteur – illustrateur dont la bibliographie est conséquente. Ces très grands formats sont particulièrement adaptés à son style foisonnant, décalé voire délirant, débordant d’humour, et d’originalité tant dans ses textes que dans ses illustrations.

Le très grand format confère au livre une consistance, une matérialité particulière, il est parfois presque aussi grand que l’enfant qui se laisse encore plus volontiers capter par l’image et le récit.

  • L’album d’Adèle – Gallimard Jeunesse – 21€30 –Dès 2 ans :

Comme un imagier… à la Ponti, un peu décalé, drôle, très poétique, très riche, un texte court, très émouvant.

  • Blaise et le château d’Anne Hiversère – Ecole des loisirs – 21€90 –Dès 4ans :

Des centaines de poussins préparent, au fil des pages, la fête d’Anne Hiversère en son château. Un univers typique de Ponti, ça grouille à toutes les pages, c’est loufoque, c’est drôle, le texte et les illustrations se complètent et ne racontent pas toujours la même histoire, c’est truffé de jeux de mots, de références, de sous entendus… qui parlent autant aux petits qu’au grands. L’apothéose c’est l’image de la grande fête où sont invités une foule de personnages connus de la littérature jeunesse, de la bande dessinée, du dessin animé.

  • Le catalogue des parents – Ecole des loisirs – 21€90 –Dès 5 ans :

A découvrir en famille… on se commande de nouveaux parents sur catalogue… et quel catalogue… et on renvoie les anciens… il y même le bon de commande inclus !!! Un humour décapant, à déconseiller aux parents trop fragiles, trop susceptibles, et incapables du moindre recul… mais à prescrire sans limites à nos petits rebelles.

Les magnifiques documentaires animés du « Vengeur masqué »

Du très beau documentaire dans sa qualité graphique, son coté ludique, le sens du détail, de la surprise, avec un texte juste… de quoi soutenir ou éveiller la curiosité de nos chers petits.

  • Les maisons du monde, Catherine Destephen – Le vengeur Masqué – 17€50 –Dès 3 ans :

La parution la plus récente, une découverte magique de la yourte mongole, de la péniche hollandaise ou de l’immeuble haussmanien… des dizaines de petits volets à soulever pour partager l’intimité des habitants avec délicatesse et poésie. Une illustration colorée, raffinée et esthétique. Du grand art !

Il y a aussi :

  • Le chantier
  • Les transports
  • Dans ma ville

Une technique d’animation originale judicieusement intégrée dans un album

  • New York en pyjamarama – Le rouergue – Michaël Lebon, Frédérique Bertrand –16€80 – Dès 2 ans :

Ce livre renouvelle une ancienne technique d’animation « l’ombro cinéma » : à l’aide d’un rhodoïde rayé que l’on passe sur l’illustration celle ci s’anime… et l’on part à la découverte de New York, ville trépidante et spectaculaire avec ses échangeurs autoroutiers qui grouillent de véhicules, ses escalators remplis de monde… en compagnie d’un petit bonhomme en pyjama rayé… qui rêve. Une remarquable intégration de l’animation sans pour autant sacrifier la qualité littéraire et graphique de l’album, du livre jeu faisant intervenir le jeune lecteur. De l’interactif sans écran… une re-découverte.

Deux autres titres disponibles (Lunaparc en pyjamarama etMoi en pyjamarama).

Du grand art : Antoine Guillopé et ses albums « dentelle » :

  • Plein soleil – Antoine Guillopé, Gautier Languereau – 19€90 :

On se promène dans la savane avec le jeune Issa et l’on rencontre des zèbres, des lions, des girafes… une illustration en noir, blanc et or, découpée dans le papier comme de la dentelle… d’un raffinement enchanteur et d’une grande originalité. L’apparente fragilité de ces pages dentelle est un bon apprentissage du respect du beau.

Deux autres volumes de la même veine :

  • Ma jungle
  • Pleine lune

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Ce service est fermé pour le moment, vous pouvez poser vos questions à nos experts du lundi matin jusqu'au vendredi à 12h.