Partager

Les livres entre 1 et 3 ans : une promesse de richesses, de découvertes, de surprises, de plaisir

Mis à jour le 17 octobre 2019 Dr Anne MAHE GUIBERT

1

Entre un an et trois ans, votre enfant est en pleine acquisition de sa motricité, il apprend à marcher, courir, sauter. Il peut parfois avoir des difficultés à se poser sur un livre. Toutefois, proposez-lui de se plonger dans la lecture d’un album à vos côtés, il fera sûrement de belles découvertes…

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Un choix de livres varié

Plus votre enfant grandit et plus le choix des lectures que vous pouvez lui offrir s’élargit. Plus vous aurez débuté tôt les propositions de  lectures à haute voix et plus votre petit aura développé son appétence et sa curiosité pour les livres, ainsi le champs de ses intérêts peut déjà être très riche et diversifié : de l’imagier au livre animé en passant par les documentaires, les contes, les fictions et livres d’artiste.

L’imagier contemporain, creuset de fantaisie et d’esthétique, il parle autant aux petits qu’aux grands, il émerveille, suggère, associe, rassemble, raconte, embellit… Il peut être militant, philosophique, poétique… Bien sûr, il est un support utile et reconnu pour soutenir l’acquisition du langage, pour accéder à des connaissances, pour débuter des activités de catégorisation, pour encourager le pointage et l’attention conjointe mais il est tellement plus que cela : il est une présentation du monde, une fenêtre sur la vie, un tremplin pour l’imaginaire, une occasion de partage intergénérationnel, une découverte de l’émotion artistique…

Le livre animé a bénéficié des immenses progrès technologiques de l’édition pour se développer et le champ des possibles pour ces albums à tirettes, à volets, à trous, qui se déplient et se déploient semble infini. Très investi par les illustrateurs la qualité du texte n’en n’est pas moins exigeante. Ils sont pour les enfants remuants un bon moyen de se centrer sur l’objet livre et pour tous une mine de surprises et d’originalité.

Les documentaires, très investis par les parents et souvent très appréciés des enfants ils sont une accompagnement utile à la découverte du monde. Certaines maisons d’édition en ont fait leur spécialité et le texte comme les illustrations peuvent être d’une grande qualité littéraire et artistique tout en délivrant un message scientifique d’une grande rigueur.

Les contes, issus de la tradition orale  jouissent d’une place de choix auprès des enfants, ils sont souvent un bagage commun intergénérationnel, ils peuvent bénéficier d’une écriture classique fidèle à leur origine ou d’une réécriture contemporaine parfois fantaisiste, décalée, humoristique…

-Les fictions ou albums au sens devenu classique du terme, c’est à dire l’association d’un récit, d’une histoire et d’une illustration. La qualité de l’album réside dans l’association réussi d’un texte souvent court, choisi et travaillé avec des images exigeantes sur la plan artistique qui peuvent soutenir, nuancer voire contredire le texte, qui en tout cas ouvrent une autre dimension au récit. Tous les thèmes peuvent être abordés dans les albums, s’ils le sont par des auteurs exigeants et délicats, ils sauront interroger l’enfant sans le traumatiser. Tous les styles littéraires sont représentés  du texte très construits, à la syntaxe et au lexique très élaborés à l’ album sans texte qui ne font pas l’impasse d’une narration pour autant en passant par des textes en rimes, des mots inventés, des onomatopées, du verlan… Quant au ton il peut  être grave, humoristique, décalé, poétique, délicat, enjoué, complice…

Soyez curieux, audacieux, ouverts et faites une proposition la plus large possible à votre enfant qui saura très bien vous signifier ce qu’il aime.

Le livre, un accès à la pensée

La lecture permet un accès, une initiation à la langue du récit c’est celle de la narration, celle qui situe un événement dans le temps et dans l’espace. C’est celle qui sert à raconter et que l’on peut écrire. Elle permet l’accès à l’imaginaire et à la pensée.  Cette forme sublimée du langage qu’est la langue du récit  est opposée à la langue des faits, celle qu’on utilise exclusivement à l’oral et qui ne se comprend qu’entre les interlocuteurs qui vivent l’action.

Lire une histoire cela crée du lien et permet de mettre de la distance, on est tout contre, « collé » mais on laisse une place à la pensée, au rêve, à l’imagination. On permet l’éveil de la sensibilité, du regard, de la compréhension de soi et des autres. Cela permet de donner du sens à ce que l’on vit. C’est un accès à la verbalisation, au symbolique, cela permet de réfléchir et d’organiser ses émotions, sa pensée, de développer l’imaginaire, de structurer son psychisme.

Afin de laisser à votre enfant l’opportunité se construire sa propre réflexion, évitez de le questionner sur ce que vous lui luisez. Laissez-le vous questionner, formuler son plaisir ou son déplaisir face à une histoire, laissez le faire librement des liens avec ce qu’il vit car il ne fera pas forcément les mêmes que vous… Et surtout laissez lui aussi le choix de ne rien en dire…

Que faire en cas de difficulté d’accès aux livres ?

Vous n’êtes pas, en tant que parent, forcément très à l’aise avec les livres. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire découvrir l’univers des albums jeunesse à vos enfants par d’autres moyens. Les bibliothèques sont des lieux pensés pour les enfants et qui leur proposent différents temps de médiation autour du livre : heure du conte, coin lecture, bacs à la hauteur des petits avec des albums. Dans les librairies les libraires sont également présents pour vous conseiller.

Enfin, si vous constatez que votre enfant ne s’intéresse pas aux livres, qu’il ne vous sollicite pas pour les lire, essayez de lui proposer un rendez-vous régulier, à travers un rituel.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Interview de Anne Mahé Guibert, pédiatre

Texte d’introduction à la littérature jeunesse, séminaire des pédiatres en Midi-Pyrénées, Anne Mahé Guibert.

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Ce service est fermé pour le moment, vous pouvez poser vos questions à nos experts du lundi matin jusqu'au vendredi à 12h.