> Petit Enfant > Guide pratique > Jouets et livres > 1-3 ans : Quels livres choisir ?
1-3 ans : Quels livres choisir ?
Enfant 1 à 3 ans avec livre
de 1 an à 3 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Entre 1 an et 3 ans : le livre, une promesse d’ouvertures" sur le site mpedia.fr

Entre 1 an et 3 ans : le livre, une promesse d’ouvertures

Entre un an et trois ans, votre enfant est en pleine acquisition de sa motricité, il apprend à marcher, courir, sauter. Il peut donc avoir des difficultés à se concentrer sur un livre. Toutefois, proposez-lui de se plonger dans la lecture d’un album à vos côtés, il risque de faire de belles découvertes...

Un choix de livres varié

Avant un an, la diversité des livres est encore limitée pour votre enfant, puisqu’il a besoin d’histoires courtes et simples, il cherche des images, des couleurs.

A partir d’un an, vous pouvez commencer à varier le choix des albums que vous allez lui lire. Les imagiers sont une première possibilité. En représentant l’ensemble d’un univers choisi sous forme d’images, ces albums permettent une interaction avec votre enfant. Il reconnaît certains objets ou personnages dont vous lui avez parlé, il peut les nommer, vous pouvez le questionner. Les imagiers sont particulièrement intéressants pour le développement du vocabulaire des jeunes enfants qui contribue au bon développement du langage. Vous pouvez également proposer des livres documentaires à votre petit. Dans ces ouvrages, souvent très bien pensés, dans de belles éditions, votre enfant peut s’aventurer au fil des pages dans un monde qu’il ne connaît pas : l’espace, la nature... Ces albums présentent souvent des propositions ludiques avec différentes textures de papiers, des modes de lectures variés, des livres en relief. Enfin, l’essentiel des albums est constitué par la fiction, les livres qui racontent des histoires. Certains le font avec beaucoup de poésie, et une grande beauté.

N’hésitez pas à explorer, en librairie ou en bibliothèque l’univers de la littérature jeunesse. Il ne cesse d’évoluer, d’innover. Dans ces histoires de fiction, vous découvrirez une lecture à plusieurs niveaux, qui permet de partager un vrai moment de lecture avec votre enfant. En effet, certains détails, certains aspects de l’histoire feront appel à votre imaginaire aussi bien qu’à celui de votre enfant, sans doute pour des raisons différentes. On ne peut pas tout lire à un enfant, mais il s’agit de ne pas se freiner non plus. Ne choisissez pas forcément les histoires pour les plus petits. Votre enfant saura vous dire ce qu’il aime, et il y a de fortes chances qu’il aille lui même chercher le livre qui lui plaît. 

Le livre, un accès à la pensée

La lecture permet un accès à l’écrit, souvent délaissé par les enfants au profit de l’image. S’ils ne savent évidemment pas lire entre un et trois ans, les enfants ont néanmoins accès aux mots à travers le langage. Ils écoutent les histoires que vous leur lisez, et cette lecture leur permet une mise à distance, un recul par rapport à ce qu’ils voient. Ils comprennent bien que c’est une histoire, que c’est de la fiction. La lecture des livres est ainsi pour eux une première étape vers la pensée autonome. Elle permet la compréhension de soi et des autres. Les livres permettent de donner du sens à ce que vit votre enfant. En outre, ces histoires lues sont un lien au langage, un premier pas vers la verbalisation pour des enfants qui commencent l’apprentissage de la parole. Enfin, la langue des livres est la langue du récit. Elle permet donc un accès à l’imagination. A l’âge privilégié de la vie où s’élabore le langage, tous les enfants ne sont pas de la même façon en relation avec la langue du récit, or la rencontre avec le livre et la lecture représente une forme d’accès, d’initiation à cette langue du récit. On comprend donc l’importance du contact avec les livres dès le plus jeune âge, c’est la forme la plus accessible d’accès à la culture. Ne vous en privez pas ! Enfin, les livres sont l’occasion d’une proximité avec l’adulte qui lit. Proximité de pensée, d’imaginaire, mais aussi contact physique. C’est un instant précieux. 

Que faire en cas de difficulté d’accès aux livres ?

Vous n’êtes pas, en tant que parent, forcément très à l’aise avec les livres. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire découvrir l’univers des albums jeunesse à vos enfants par d’autres moyens. Les bibliothèques sont des lieux pensés pour les enfants et qui leur proposent différents temps de médiation autour du livre : heure du conte, coin lecture, bacs à la hauteur des petits avec des albums. Les libraires sont également présents pour vous conseiller.

Enfin, si vous constatez que votre enfant ne s’intéresse pas aux livres, qu’il ne vous sollicite pas pour les lire, essayez de lui proposer un rendez-vous régulier, à travers un rituel. Choisissez des histoires courtes, avec un mélange de textes et d’images. Sollicitez votre enfant pendant l’histoire, demandez lui ce qu’il voit, ce qu’il reconnaît, ce qu’il sait de l’histoire. 

Haut de page
Experts
Article publié le 02/11/2016 Mis à jour le 30/11/2016
Sources

Interview de Anne Mahé Guibert, pédiatre

Texte d’introduction à la littérature jeunesse, séminaire des pédiatres en Midi-Pyrénées, Anne Mahé Guibert.

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Mémoriser Je vous recommande l'article "Entre 1 an et 3 ans : le livre, une promesse d’ouvertures" sur le site mpedia.fr

Associations de promotion de la littérature jeunesse

ACCES : Association culturelle contre les exclusions et les ségrégations http://www.acces-lirabebe.fr/

Centre national de la littérature pour la jeunesse, La Joie par les livres http://lajoieparleslivres.bnf.fr/

Centre international d’études en littérature jeunesse, Ricochet http://www.ricochet-jeunes.org/sommaire

Librairies Sorcière : Association de librairies spécialisées jeunesse / Conseils de lecture, choix de livres  https://www.librairies-sorcieres.fr/

Opération Premières pages : livre offert à la maternité http://www.premierespages.fr