> GUIDE SANTÉ > Le suivi médical de votre enfant > Les vaccins > Vaccins contre les infections à Hib

Vaccins contre les infections à Hib

de 2 mois à 1,5 an
Mémoriser Je vous recommande l'article "Les infections à Haemophilus influenzae type b (Hib)" sur le site mpedia.fr

Les infections à Haemophilus influenzae type b (Hib)

Les autorités sanitaires ont rendu le vaccin contre les infections à Haemophilus influenzae type b (Hib) obligatoire pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

Accéder au calendrier vaccinal en vigueur.

La maladie

La bactérie Haemophilus influenzae b est très répandue. Elle se retrouve facilement dans les voies aériennes supérieures (nez, gorge) et est transmise par les gouttelettes de salive.

Les infections graves surviennent avant tout chez le nourrisson et l’enfant âgé de moins de 5 ans : otite, épiglottite avec asphyxie, méningites pouvant être mortelles ou laisser des séquelles graves (surdité, cécité). Les antibiotiques, administrés tôt, ne préviennent pas toujours ces complications. Avant la vaccination, cette bactérie était responsable de 500 à 600 méningites par an chez le jeune enfant.

Les vaccins

Le vaccin contient des fragments de glucides de la bactérie, associés à une protéine sans adjuvant. Il est très efficace, les méningites ont quasiment disparu depuis l’introduction de la vaccination en 1993.


Le vaccin Haemophilus type b fait partie des vaccins obligatoires en 2018.


Si ce vaccin existe seul : Act-HIB®, il est en règle générale combiné à d’autres protections vaccinales : Infanrix Quinta®, Pentavac®, Infanrix Hexa®, Hexyon®

Le vaccin doit être conservé au réfrigérateur entre 2° et 8° et ne doit pas être congelé.

Schéma de vaccination

Vaccination du nourrisson à 2 mois, 4 mois, 11 mois.
Rattrapage pour les enfants non vaccinés auparavant :
Entre 6 et 12 mois : 2 doses, suivies d’un rappel
De 13 mois à 5 ans : 1 dose

Contre-indications

Ce vaccin est parfaitement toléré, comme tout vaccin il peut provoquer une réaction locale au point d’injection, transitoire, un épisode fébrile. Il ne doit pas être administré en cas d’allergie sévère démontrée à l’un de ses composants.
La vaccination doit être différée en cas de maladie fébrile aiguë en cours.







Experts
Article publié le 02/07/2012 Mis à jour le 30/08/2018
Mémoriser Je vous recommande l'article "Les infections à Haemophilus influenzae type b (Hib)" sur le site mpedia.fr