Partager

Relation mère-fille tendue à 11 ans : que faire ?

il y a 5 ans

Bonjour,

Régulièrement ma fille me ment dans beaucoup de domaines. Personnel, école, relationnel, jeux… La confiance entre elle est moi est diminuée. Nos relations sont donc très tendues.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Il m’est totalement impossible de vous donner des conseils sur une situation exposée en 3 lignes. Le seul conseil que je puis vous donner est de réfléchir à votre relation à votre enfant (presque plus qu’à la sienne à votre égard). Une relation se construit au moins à deux (vous et elle) mais aussi sur toutes les relations de la famille. Réfléchissez à quelle est votre histoire depuis qu’elle est née. A ce qu’il s’est passé. A quelle histoire a cette enfant. A la façon dont vous vivez, à ce que vous partagez (temps et activités) avec elle, à la confiance que vous lui faites pour lui parler de vous, de vos joies, de vos soucis, à comment ça se passe avec son père, avec vos autres enfants, parlez-lui de votre joie de la voir grandir et devenir une adolescente jolie, rassurez-la, réfléchissez à comment est votre système éducatif… Un enfant de 11 ans ment quand il se sent incompris, quand il a une éducation trop rigide sans aucune marge de manœuvre personnelle, quand on ne lui fait pas confiance, quand on ne lui pardonne pas ses faux pas, ses erreurs, ses manques, quand on ne l’aide pas à les rectifier et qu’on lui en fait seulement le reproche, quand on ne comprend pas ses questionnement de début d’adolescence etc.

Parlez-en avec elle, donnez-lui du temps, de l’attention, intéressez-vous à sa vie non pas pour la contrôler mais pour vous réjouir de ses initiatives (même si vous n’êtes pas toujours d’accord)… Je n’en sais pas assez pour vous orienter mais sans doute que de parler à 3 avec son papa de ce qui la tracasse pourrait vous aider. A défaut vous pourriez réfléchir tous les 3 ensembles avec l’aide d’un psychologue. Les relations mère/ fille sont toujours tendues à l’adolescence et elle sans doute elle commence à grandir ne vous y opposez pas, relâchez la pression mais jamais l’attention et l’intérêt que vous avez pour elle.

Voilà des pistes de réflexion mais, encore une fois, je ne sais rien ni de vous ni d’elle.