Partager

Pourquoi le comportement de mon fils de 3 ans est-il différent à l’école ?

il y a 3 mois

Bonjour,

Mon fils de 3 ans crie jette les chaises tape des pied et ne veux pas qu’on l’approche.

Il est fatigué vers 11h du matin alors qu’il fait des nuit de 21h à 7h40.
Je ne reconnais pas mon fils parce que à la maison il est calme, il écoute et il pourrais passer ses journées sans faire de sieste.
On a des crises où il crie quand il n’a pas ce qu’il veut, mais il se calme très vite quand je lui parle.
Je suis en congé parental, il n’a été élevé que par moi, il n’a jamais connu les crèches donc du coup son langage n’est pas aussi évolué que celui de ses camarades à l’école.
Est-ce que ses crises se déclenchent à cause de ça ?
Comment faire pour qu’il aille mieux et vive mieux l’école ??

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Le fait de rester à la maison avec sa maman pendant 3 ans est plutôt une chance et en tous les cas ce n’est pas du tout une cause de retard de langage. Sauf si on parle à la maison une autre langue que le français qui est parlé à l’école un enfant resté à la maison 3 ans doit avoir le niveau de langage de son âge.

Par contre c’est vrai que s’il n’a pas l’habitude de voir d’autres enfants et si vous avez vécu tous les deux sans trop de liens avec d’autres il doit avoir un peu de mal avec la collectivité et exprime ce mal être par cette agitation et ces colères. Par ailleurs s’il a un retard de langage et du mal à se faire comprendre (et même peut-être à comprendre) il est possible que cela se manifeste par cette instabilité et cette opposition.

Je vous conseille donc de discuter fréquemment avec sa maitresse pour avoir son avis, en présence des deux parents et de l’enfant. Il serait sans doute très profitable qu’il n’aille à l’école que le matin pendant un mois ou deux pour s’habituer plus tranquillement. S’il a vraiment un retard de langage il est primordial d’en parler avec son médecin, de faire un bilan auditif tout d’abord, et un bilan orthophonique ensuite. Et si ses troubles du comportement persistent voir tout d’abord la psychologue scolaire puis selon l’évolution et son avis le secteur pédopsychiatrique. Mais nous n’en sommes pas là, loin s’en faut pour le moment.

Ce qui est sûr c’est que ce petit garçon vit mal l’école et la séparation d’avec sa maman. Qu’il s’oppose à cette nouvelle vie pour lui. Qu’il s’y oppose d’une manière bruyante qui exprime son mal-être qui ne doit pas le faire gronder ni punir mais au contraire doit le faire comprendre et aider.

Bon courage à lui.