Partager

Puis-je décaler les vaccins de 2 mois à 5 mois ?

il y a 2 ans

Bonjour,

Est-il possible de décaler de quelques jours/semaines le vaccin a faire aux deux mois de l’enfant si celui-ci ne va pas à la crèche avant ses 5 mois ?

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Je comprends vos interrogations et vos inquiétudes. Il n’y a en effet aucun autre pays dans le monde ou vous trouvez autant de messages négatifs sur les vaccinations sur l’internet ou dans la presse qu’en France. Malgré l’obligation vaccinale et en voulant le meilleur pour son enfant, il reste difficile pour les parents de prendre une décision sereine chez nous.

Je vais essayer de vous aider en vous donnant les réflexions qui m’ont aidé pour mes propres enfants.

  • Les calendriers vaccinaux de tous les pays du monde débutent entre 6 et 10 semaines d’âge. En Europe la quasi-totalité des pays recommandent un vaccin hexavalent, le Prevenar et le vaccin buvable contre les gastroentérites à Rotavirus le même jour.
  • Dans des pays avec un taux de couverture vaccinale nettement supérieure que la France comme les pays scandinaves et avec une surveillance épidémiologique beaucoup plus performante et rigoureuse, il n’y a pas d’effets secondaires décrit de la vaccination Prevenar en co-vaccination.
  • La Coqueluche est grave chez les tout petits bébés, mais pas anodin plus tard. Les Anglais vaccinent pour cette raison toutes les femmes enceintes pendant la grossesse pour protéger les bébés pendant les premières semaines. Et pour la Coqueluche nous utilisons actuellement un vaccin avec moins d’antigènes, un peu moins efficace, mais avec moins d’effets secondaires que le vaccin germe entier qu’on utilisait dans votre enfance. Il reste donc primordial pour cette valence de respecter le calendrier vaccinal, sachant que 50% des coqueluches des petits bébés sont transmis par leur maman et 80% par l’entourage familial proche. La collectivité crèche n’est pas un facteur de risque pour la majorité des maladies à protection vaccinale.
  • L’Haemophilus influenzae est en effet devenue rare dans les méningites des nourrissons, parce que pratiquement tous les bébés sont vaccinés. Dans les années 80 c’était un des germes les plus fréquents dans cette pathologie.
  • Depuis la révision avril 2013 du calendrier vaccinal, l’injection à trois mois a été supprimée et la vaccination de rappel a été avancée à 11 mois. Depuis l’obligation vaccinale de janvier 2018 la quasi-totalité des bébés français reçoivent les deux vaccins dont vous parlez le même jour sans aucune augmentation des effets secondaires recensés
    Votre bébé aura donc moins d’injections que les enfants avant 2013 et moins d’antigènes injectés que vous-même.
    En espaçant les injections ou en retardant la vaccination vous prenez un risque infectieux inutile pour votre enfant.

La question essentielle à se poser : Faites-vous confiance au médecin qui suit votre bébé? Posez-lui la question “qu’est-ce qu’il a fait pour ses enfants ou petits-enfants ?”.