Partager

Parents et écrans, donnons l’exemple !

Mis à jour le 16 juillet 2019

1

Les écrans envahissent notre quotidien. Il est important d’en réguler les usages pour toute la famille, parents compris. Oui, mais comment faire ?

Pour cela, vous pourrez commencer par vous informer sur les recommandations: à quel âge l’enfant peut-il débuter, comment l’encadrer…

  • Ensuite, essayez de montrer l’exemple, car l’éducation passe avant tout par l’imitation, jusque dans l’utilisation des écrans. Il va donc s’agir de changer nos habitudes pour que smartphones et tablettes ne viennent pas s’immiscer dans la relation qui se construit entre les parents et bébé.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Quelques chiffres

  • Un adulte regarde 221 fois son smartphone et l’utilise 3h16 en moyenne par jour1
  • 50% des parents avouent se laisser distraire durant leurs échanges avec leur enfant2
  • 36% des parents l’utilisent pendant les repas, 28% quand ils jouent avec les petits2

Les écrans : obstacle aux premiers échanges

Les premiers échanges visuels, auditifs, olfactifs et tactiles vont être déterminants dans la mise en place du lien d’attachement. L’utilisation des écrans à proximité de votre nouveau-né peut perturber cette relation qui s’installe. Ils vont constituer un obstacle, physiquement d’une part, et d’autre part parce qu’ils vont détourner votre attention tandis que les premiers échanges sont primordiaux. Les réponses que vous apporterez aux demandes de votre petit peuvent alors s’avérer inadaptées à ses demandes (visage impassible, ou émotion véhiculée qui ne serait pas en cohérence avec la situation)3 et on observera alors un enfant qui s’agitera plus que de raison dans le but de capter l’attention de son entourage.

Votre enfant a besoin qu’on lui porte de l’attention

Les parents présents-absents sont des parents dont l’attention est plus portée sur leur smartphone que sur leur enfant. Plusieurs études témoignent de ce phénomène.

L’une des plus citées est celle du «Boston medical center» qui montre que les parents qui sont sur leur smartphone sont plus susceptibles de trouver les demandes de leur(s) enfant(s) irritantes et qu’ils ne leur porteront pas l’attention dont ils ont besoin.

Cette observation est confirmée par les chiffres d’AVG technology selon lesquels 32% des enfants affirment se sentir délaissés quand leurs parents utilisent leur smartphone et 45% d’entre eux pensent que leurs parents y passent trop de temps.

Les enfants en bas âge ont véritablement besoin d’attention pour se sentir aimé, et il arrive malheureusement que parmi eux certains se sentent en compétition avec le smartphone de leurs parents.

À noter: Changer les habitudes vis à vis des écrans va être important pour la relation que vous entretenez avec votre enfant et son développement affectif, mais également pour sa sécurité ! Entre 2005 et 2012, aux États-Unis, l’incidence des accidents domestiques chez les enfants de moins de deux ans est majorée de 10% dans les zones couvertes par la 3 G2.

Montrons l’exemple

C’est par l’éducation que nous donnons à nos enfants qu’il apprend à utiliser les écrans à bon escient et de manière raisonnée. Nous, parents, sommes un modèle pour lui, et donc les premières personnes qu’il va vouloir imiter.

Alors comment montrer l’exemple ? Nous vous proposons quelques réflexes simples à adopter :

  • Mettre en place des temps spécifiques sans écrans : repas, jeux en famille…4
  • Trouver des jeux ou activités, même très courts,qui permettent de sortir l’enfant des écrans et lui donne envie de continuer à jouer, même seul, lui fait oublier la présence de l’écran à portée de main.
  • Faire le tour de sa chambre ensemble et retrouver au fond du placard un jeu ; ressortir la poupée ou le camion qu’il avait oublié, remettre des piles dans un jeu qui ne fonctionnait plus…

Zoom sur : Et avant 3 ans ?

Avant 3 ans,évitez d’utiliser les écrans en la présence de votre petit, selon les règles 3-6-9 émises par le Dr Tisseron : Prenez en compte la maturation cérébrale et les capacités cognitives de votre enfant ainsi que le type d’écran pour initier votre enfant à l’outil numérique, comme le rappelle le professeur Olivier Houdé

Vous l’aurez compris, il est essentiel de promouvoir un usage raisonné et raisonnable des écrans.Votre rôle en tant que parent sera donc d’informer et d’éduquer votre enfant dans le but de favoriser l’émergence d’une société connectée et responsable.

Cet article vous a-t-il été utile ?

[1]: « Teckmark survey finds average user picks up their phone 221 times a day », Teckmark – 2014

[2]: Sondage réalisé par AVG technologies – 2015

[3]: “Écrans : un danger pour les enfants ?”, Dr V. Uldry, Dr F. Hentsch, Colloque de pédiatrie Lausane-Genève – 28 novembre 2017

[4]: « The big disconnect : protecting childhood and family Relationships in the digital age », Catherine Steiner-Adair EdD et Teresa H. Barker, éditions HarperCollins – 2013

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !