Apprentissage de la marche
Marche
de 9 mois à 1,5 an
Mémoriser Je vous recommande l'article "La marche, un apprentissage qui commence dès la naissance" sur le site mpedia.fr

La marche, un apprentissage qui commence dès la naissance

La marche est une étape essentielle dans le développement de votre enfant. C'est pour lui le début de l'indépendance et le temps de la découverte. C'est aussi, vis-à-vis des parents, la fin du statut de bébé. La marche intervient généralement aux alentours d'un an mais ceci n'est qu'une moyenne et votre enfant suivra un rythme qui lui est propre.

premiers pas

Les prémices de la marche

Souvenez-vous, à sa naissance, soutenu au dessus d'une surface plane, votre bébé a effectué ses premiers pas. C'est ce que l'on appelle la marche réflexe ou marche automatique. Il s’agit d’un réflexe dit « archaïque », normalement présent à la naissance et au cours des premières semaines mais qui, chez le petit homme, doit disparaître pour permettre un développement neuromoteur normal.

Pour réussir à marcher, votre bébé doit passer dès lors par une succession d'étapes indispensables qui lui permettent de développer ses muscles, de découvrir son corps, d'améliorer la coordination de ses mouvements, de trouver son équilibre.

Il se retourne (4 mois), il sautille quand vous le soutenez debout (6-7 mois), il rampe, il se met debout en se tenant aux meubles, il marche à 4 pattes (9-12 mois). Chaque enfant est différent et met en place son propre mode de déplacement, ou en combine plusieurs. Plus les acquisitions sont complexes, plus l’intervalle des acquisitions est large.

Les premiers pas

Vient alors la marche proprement dite, debout sur ses deux pieds. D'abord en vous tenant les deux mains, puis le bout des doigts… Attention de ne pas maintenir ses bras trop relevés, ses mains ne doivent pas dépasser la hauteur des épaules de façon à l’aider et non pas à le tirer...

Pour le stimuler, donnez-lui un peu d'autonomie : laissez-le jouer, se mouvoir seul, dans suffisamment d'espace. Cela lui permettra de tenter des expériences, de trouver son équilibre, de s'entrainer à contourner des obstacles, d'appréhender les distances. Laissez-lui le temps de continuer à se déplacer « en position basse » (par exemple à quatre pattes) tout en s’essayant à la marche : c’est une bonne façon d’apprendre les transferts (par exemple le passage de la position « quadrupède » à la position debout), indispensables à une bonne qualité de marche.

Jouez avec lui, placez-vous juste hors de sa portée et encouragez-le à vous rejoindre en lui tendant les bras. S'il n'est pas décidé, c'est qu'il n'est pas prêt et ce n'est pas grave. Rassurez-le. Le brusquer ou le presser l'angoisserait et ne ferait que ralentir le processus. Quand il aura suffisamment gagné en confiance et en tonicité, il se lancera !

Jouets et chaussures spécifiques

Certains jouets comme les camions ou les tricycles, par exemple, sur lesquels l'enfant s'assoit, peuvent l'aider. En poussant sur ses jambes pour se déplacer, votre enfant développera ses muscles. En revanche, les trotteurs sont de plus en plus contrindiqués pour des raisons de sécurité.

Quant aux chaussures, mieux vaut le laisser pieds-nus pendant la période d'apprentissage : les nombreuses terminaisons nerveuses de sa voûte plantaire lui permettent de mieux sentir le sol et de parfaire son équilibre. Lors de promenades à l'extérieur, préférez des chaussures faciles à enfiler, à lacets, légèrement montantes pour lui maintenir la cheville, avec une semelle souple et peu épaisse et avec un contrefort (derrière le talon) rigide.

L'âge de la marche

Les premiers pas sont toujours un moment très émouvant pour l'entourage du bébé. La démarche est raide, peu assurée, mais votre enfant se tient seul et avance vers vous, les bras tendus.

Au début, la marche est hésitante et mal assurée. Votre bébé perd fréquemment l'équilibre (attention aux bosses !). Il faudra attendre 3 à 4 ans avant de le voir courir et sauter.

Une majorité d'enfants commence à marcher entre 12 et 15 mois, même s'il n'est pas rare de devoir attendre 18 mois, sans que cela ne soit inquiétant. Si toutefois vous aviez un doute, contactez votre pédiatre.

Les facteurs favorisant l'apprentissage de la marche

L'environnement de l'enfant est un facteur essentiel : un enfant stimulé, encouragé par son entourage, gagnera en rapidité d'apprentissage. Attention, malgré tout : chaque enfant se développe selon un rythme qui lui est propre. Stimulez-le, accompagnez-le, rassurez-le mais ne le brusquez pas.

Une fois la marche acquise, la pratique

Quand votre enfant a acquis assez d'assurance, il va vouloir profiter de sa nouvelle liberté et "découvrir le monde"… Promenez-le en adaptant votre vitesse et la distance à parcourir à ses pas encore hésitants. Dans quelques temps, c'est vous qui ne pourrez plus suivre son rythme…

Une fois en confiance, il commence à monter seul les escaliers debout (ce qu'il faisait déjà à quatre pattes). D'abord en posant un pied puis l'autre sur chaque marche, tout en se tenant.

La descente est possible de la même manière (un pied puis l'autre sur la même marche) plus tardivement, aux alentours de 2 ans, 2 ans 1/2 environ. Ce n'est qu'à partir de 3 ans, 3 ans 1/2 environ qu'il saura monter et descendre en ne mettant qu'un pied sur chaque marche (on dit alors que la montée et la descente sont alternées).

En bref

La marche est un long apprentissage qui nécessite de passer par des étapes incontournables. Accompagnez votre bébé, encouragez-le, mettez-le en confiance mais ne le brusquez pas. Son développement se poursuit selon un rythme qui lui est propre. Lui seul sent quand il est prêt ou non. Soyez patients.

Haut de page
Experts
Article publié le 07/01/2013 Mis à jour le 24/03/2014
Mémoriser Je vous recommande l'article "La marche, un apprentissage qui commence dès la naissance" sur le site mpedia.fr