Partager

Tape et mord ses camarades à 2 ans : que faire ?

il y a 7 mois

Bonjour,

Mon enfant a eu une première phase où il mordait enfants et parfois adultes lors de conflits, il y a quelques mois. Cette phase est passée mais depuis quelques semaines il a recommencé à mordre les enfants avec lesquels il est gardé, au visage ! Cela laisse des traces impressionnantes (bleus, petites blessures..).

C’est par ailleurs un enfant sociable et ces enfants qu’il mord sont ses camarades de jeu au quotidien, ils s’entendent bien.

Ce qui me préoccupe est que ça a été une période très compliquée à la maison, je suis enceinte au 5e mois et depuis le début de la grossesse j’ai des fortes nausées et vomissements, je suis épuisée et ces derniers mois, j’étais peu disponible pour lui. C’est son père qui s’est occupé de lui (et de moi) quasiment tout le temps, et il est épuisé aussi. En plus j’ai attrapé le cmv en début de grossesse, on est assez inquiets, et je pense que notre petit doit le sentir et il peut arriver qu’il nous demande si je suis malade, ou si le bébé est malade. Il sait qu’un petit frère va arriver, on lui en parle sans trop en faire non plus.

Est-ce que les accès de violence peuvent être liés au contexte à la maison ? Cela peut-il être un signe de malaise ou de détresse ? Comment peut-on faire pour le protéger de notre propre stress ? Est-il conseillé de consulter dans ces cas ?

Merci pour vos conseils !

Camilla.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Il est fort possible que oui, effectivement, cette situation de tension dans la famille peut entrainer un peu d’agressivité chez cet enfant. Cependant beaucoup d’enfant de cet âge tapent et mordent pour affirmer leur pouvoir sur les autres surtout quand ils ne parlent pas encore. C’est une évolution normale plus ou moins marquée selon les enfants. Lisez Mpedia.

C’est à l’assistante maternelle d’être vigilante. Elle doit veiller à ce qu’il ne le fasse pas en l’occupant, en anticipant les bagarres. Il doit être réprimandé bien sûr, mais pas grondé trop fort, il faut expliquer et re-expliquer que ça ne se fait pas et cela va passer.

Alors comment diminuer votre stress : en parlant avec votre obstétricien, votre sage femme. Si eux ne sont pas inquiets pourquoi le seriez-vous ? Les échographies et les examens sont là pour vous rassurer, j’imagine.

Ensuite, pour le fait que vous soyez peu disponible car souffrante, vous n’y pouvez rien et ce n’est pas la peine de vous culpabiliser.

Bon courage.