Partager

Ne veut plus dormir et réclame son papa à 14 mois : que faire ?

il y a 3 mois

Bonjour,

Ma fille de 14 mois a depuis 1 semaine des difficultés pour s’endormir le soir. Elle hurle jusqu’à ce que son papa se mette à ses côtés et la regarde s’endormir. Avant ça elle n’a jamais eu de problèmes avec son sommeil. Maintenant elle se réveille même la nuit et attend que son papa vienne vers elle. Elle dort dans son propre lit mais dans notre chambre à coucher. Je lui ai donné du sirop homéopathique pour voir si ça la calmait mais sans résultats. Elle a aussi une peluche qui fait des bruits blancs. Nous avons un rituel de coucher depuis longtemps (souper, brosser les dents, gros câlins et dodo).

S’il vous plaît, aidez-moi, je ne sais plus quoi faire.

Merci pour votre aide

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

C’est plutôt son papa qui devrait demander de l’aide puisque c’est lui qui est monopolisé pour endormir votre petite fille. Il est bien certain que tant qu’il se soumettra à cette exigence de rester auprès d’elle jusqu’à ce qu’elle s’endorme, il n’y a aucune raison que votre petite fille ne le réclame pas… Et c’est pareil pour les réveils nocturnes : puisque la présence de son papa près d’elle est, pour elle, le signal qu’elle peut dormir tranquillement alors, elle en a besoin, autant le soir au coucher que la nuit lors des micro-réveils.

Franchement je ne vois pas d’autre solution que d’ être plus ferme le soir. ” Tu dois dormir on ne reviendra plus, tu nous entends, tu voies la lumière du salon, donc nous sommes là, tout près de toi et donc tu nous laisses tranquilles, on ne reviendra pas.” Si elle hurle trop au point que cela vous est insupportable, vous allez la calmer bien sûr mais, une fois calmée, vous le reposez tranquillement et ainsi de suite autant de fois qu’il le faudra.

Maintenant si son papa adore ce moment où elle s’endort avec sa main dans la sienne il n’y a aucun inconvénient à continuer. Au contraire, quoi de plus merveilleux pour votre enfant ? C’est à lui de voir. Chacun élève son enfant comme il le sent. Les deux méthodes se valent : l’une privilégie les parents et leurs soirées, l’autre l’enfant qui de toutes le façons ne restera pas toujours enfant, et donc un jour elle s’endormira sans problème.