Partager

La lune : la sélection de livres du Dr Mahé Guibert

Mis à jour le 26 février 2021 Dr Anne MAHE GUIBERT

Pop Up Lune Livre

Pour cette sélection je vous ai décroché la lune. Chacun mérite bien sa part d’évasion, de rêve et de poésie dans ce contexte pesant de reprise de la pandémie. Je dédie mon travail à ma fille Lucie, fascinée par cet astre. Dès l’âge de un an, du fond de sa poussette elle le pointait d’un index enthousiaste pour partager sa découverte avec sa grand-mère : un bel exemple de pointé protodéclaratif. J’aime à penser que depuis Beyrouth ma chérie tu verras la même lune que moi, ici, à Toulouse, et qu’ainsi en contemplant la voûte céleste nous aurons une occasion supplémentaire de penser l’une à l’autre ou l’autre à l’une… ou lune !!

D’aucuns pourront reprocher à cette sélection son énorme richesse… voire son aspect pléthorique mais sincèrement je n’ai pas pu faire plus restreint tant ce sujet a inspiré les auteurs jeunesse les plus chevronnés, les plus créatifs. Vous apprécierez l’immense diversité des maisons d’éditions, des styles graphiques et littéraires et des thèmes abordés. Beaucoup d’albums sont  très récents probablement en raison du cinquantenaire des premiers pas sur la lune.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Des promenades sous la lune

  • Petite lune, Elzbieta, Encore une fois, 2013

Elzbieta est une grande dame de la littérature jeunesse. Son texte et ses illustrations sont d’une telle fidélité à la pensée enfantine que c’en est magique. Ce petit lapin qui s’obstine à désigner la lune avec  comme tout vocabulaire à sa disposition un « là » qui accompagne le pointé du doigt en réponse aux injonctions douces d’un parent bienveillant pour l’accompagner vers le coucher… C’est profondément touchant et tellement juste. Les images aux tons  pastel, un brin vaporeuses, rendent à merveille l’ambiance de la tombée du jour.

  • Si la lune pouvait parler, Kate Banks, Georg Hallensleben, Gallimard Jeunesse, 2001

Construit comme une comptine rythmée  autour du refrain « si la lune pouvait parler » cet album nous promène du dedans au dehors,  de la chambre de l’enfant qui se prépare à dormir à des paysages extérieurs aussi variés qu’un bord de mer ou un campement de nomades dans le désert ; tous les lieux ont en commun une grande sérénité. Il y a une infinie tendresse et une immense poésie tant dans le texte que dans les images. C’est tout simplement sublime.

  • Clair de lune, Delphine Chedru, Nathan, 2020

Un bel album, tout doux et très poétique. On y parle de la lune mais aussi de la nuit dans une ambiance paisible qui prépare bien les tout-petits à s’endormir sereinement. C’est un album cartonné aux pages découpées de la silhouette de la lune qui décroît tout au long du texte. Les illustrations sont dominées par le bleu pour traduire l’ambiance nocturne où seule brille la lune d’un jaune intense.

  • Voyage au clair de lune, Aurelie Desfour, Britta Teckentrup, Hatier, 2019

Un texte en rimes, délicatement poétique, une randonnée nocturne au clair de lune qui nous emmène aux quatre coins de la terre dans une nature préservée et animée de la vie des animaux sauvages. La dernière double page nous conduit auprès d’un enfant qui dort. Des images magnifiques où dominent des camaïeux de bleu, du bleu de la nuit illuminé par le scintillement de la lune argentée. Une belle réussite.

  • Que fait la lune la nuit ?, Anne Herbauts, Casterman, 1998

Un texte d’une apparente simplicité, d’une immense poésie et d’une infinie délicatesse. Chaque mot est choisi et la puissance évocatrice est extraordinaire, servie par des illustrations d’une esthétique raffinée. Petits et grands  devraient  tous l’avoir sur leur table de nuit pour apaiser les  nuits sans sommeil.

  • Lune, Junko Nakamura, MéMo,  2019

Un livre aux illustrations magnifiques qui utilisent toute la double page. Une succession de tableaux avec des effets de travelling comme au cinéma et des jeux de lumières qui éclairent l’obscurité. On se promène dans la nuit du cirque au bateau, de la plage au port de l’intérieur cosy de la maison aux creux des mains : on est tantôt près, tantôt loin, tantôt dedans, tantôt dehors. Le texte est sobre et nous rappelle que la lune brille où que nous soyons pour notre plus grande sérénité.

  • Rêve de lune, Elizabeth Brami, Anne Brouillard, Seuil,  2005

Dans cet album on voyage depuis la lune jusqu’à la chambre de l’enfant qui dort et rêve… de la lune. Comme un photographe qui utilise un zoom on se déplace de l’infiniment grand, l’espace, à l’infiniment petit et intime, un lit douillet. L’illustration utilise toute la double page et chaque page de droite présente une petite découpe qui permet au lecteur de pénétrer dans l’image suivante. Les peintures d’Anne Brouillard sont des œuvres à part entière, elles donnent à voir des espaces habités d’une profonde humanité.

  • Cette nuit là, Rémy Courgeon, Mango, 2015

Un format d’album en demi cercle qui forme un rond complet quand on l’ouvre. Un texte rythmé par la répétition en début de phrases de « cette nuit là »… Le livre débute et finit par une nuit sans lune où tout le monde dort… mais lorsque la lune brille, la nuit s’anime de personnages qui ont tous un petit lien graphique avec la lune. C’est très construit, intelligent, subtil, poétique et drôle.

  • La galette et la grande ourse, Anne Herbauts, Casterman, 2009

Une belle histoire d’amitié, de solidarité et d’inventivité. Ils ne seront pas trop de cinq amis pour venir au secours de la lune dont il ne reste ce soir qu’un cil fin. Une très belle écriture sonore, imagée et poétique, des illustrations dominées par le bleu gris qui traduit la pénombre  de cette nuit sans lune ou presque…

Des histoires de pleine lune

  • Attends que la lune soit pleine, Margaret Wise Brown, Garth Wise Brown, MéMo 2019 (premières parution 1948)

Où comment une  maman raton laveur contient la curiosité téméraire de son petit qui désire ardemment explorer la nuit. Il faut être patient et « attendre que la lune soit pleine ». Il faut certainement aussi grandir un peu avant  d’aller explorer sans danger le dehors. Les illustrations ont un côté suranné bien assumé, ce sont des dessins au crayon et la majorité sont en trichromie : gris, blanc et marron, sauf les pages de couverture.

Du même auteur : Bonsoir lune, Margaret Wise Brown, Clément Hurd, Ecole des Loisirs un album fondateur commenté dans une sélection précédente sur la nuit.

  • Pleine lune, Antoine Guillopé, Gautier Languereau, 2010

Antoine Guillopé et ses fabuleuses images découpées au laser dont la finesse évoque la dentelle, nous emmène dans une promenade nocturne en forêt. Dans une ambiance intime et mystérieuse de sous bois tous les animaux sont aux aguets… mais pourquoi donc ?

  • Les lapins de la pleine lune, Camille Pintonato, Seuil, 2019

Cinq petits lapins plus craquants les uns que les autres préparent un spectacle à la fois poétique et lumineux pour leurs amis de la forêt. La représentation doit avoir lieu la nuit de la pleine lune. Les animaux sont croqués avec beaucoup de fraîcheur, les couleurs sont vives, le texte alerte et la chute quelque peu énigmatique.

  • Le gardien de la pleine lune, Zosienka, Saltimbanque , 2020

Un magnifique album tant par le texte que par les images. Emile est un ours blanc touchant, il vient d’être investi gardien de la lune et il prend sa tâche très à cœur… aussi quand la lune se met à changer pour devenir de plus en plus fine jusqu’à disparaître il est à la fois décontenancé et affecté. Heureusement l’oiseau vert va lui venir en aide. Il y a en filigrane une portée philosophique dans ce texte poétique et émouvant.

Des histoires de pêche à la lune et de reflet de lune

  • La pêche à la lune, Claude K. Dubois, Ecole des Loisirs, 2012

La journée commence mal pour Momo : un bol de chocolat renversé, des copains partis nager sans lui, son doudou dans le lave-linge… c’était sans compter sur la complicité de son papy qui va lui trouver une belle compensation. Un beau texte sur la nature, la richesse des liens intergénérationnels, la place de l’imaginaire… servi par des illustrations pastel qui contribuent à la douceur de cet album.

  • Tiluron et la pêche à la lune, Mat paille, Agathe Moreau, Atelier du poisson soluble, 2019

Où l’on accompagne Tiluron et son papa qui rentrent du spectacle par une nuit de pleine lune… pleine enfin presque car Tiluron va trouver dans une flaque un morceau de lune. Son papa bien outillé et plein de malice organisera avec maestria le sauvetage de ce morceau de lune, sous le regard complice de l’astre lui-même. C’est drôle, créatif, plein de fraîcheur et riche de sens sur des thèmes aussi variés que la complicité intergénérationnelle, la candeur de l’enfance, l’accès à la connaissance scientifique. Les illustrations très gaies et colorées s’épanouissent le plus souvent sur la double page pour notre plus grand bonheur : on y est !!

  • Les singes et la lune, Guillaume Olive, He Zhihong, Editions des Eléphants, 2018

Le petit singe qui découvre que la lune est tombée dans l’étang va mobiliser toute la tribu pour son sauvetage… Il faudra la collaboration de tous pour comprendre… Un joli conte chinois magnifiquement illustré par He Zhihong qui travaille avec des peintures sur papier de soie ou de riz. La représentation de la nature est magnifique et les visages des petits singes sont très expressifs.

Des histoires surprenantes

  • Oh ! La belle lune, Eric Battut, Didier Jeunesse, 2010

On s’amuse beaucoup dans ce petit album. Il fait nuit noire et au début, seule la lune anime la double page d’un noir intense. Une paire d’yeux apparaît, puis une deuxième… une troisième et la discussion s’engage : 

-Bonsoir !

-Bonsoir !

-Qu’est ce que tu fais ?

-Je regarde la lune

– Ah !

L’unité de lieu et le choix d’un texte uniquement composé de dialogue confèrent un petit côté théâtral à ce livre délicieux et facétieux. La chute est exquise.

  • Le gâteau de lune, Grâce Lin, Genevrier 2019

Cet album est d’une extraordinaire originalité et d’une grande esthétique. On est d’emblée bluffé par ces illustrations aux couleurs très vives dominées par le jaune qui se détachent et animent avec bonheur un fond d’un noir intense, s’épanouissant dans tout l’espace de la double page.  L’histoire est tout aussi surprenante et enthousiasmante, elle fait la part belle à la poésie, à l’enfance, à la  jubilation de la transgression sous le regard bienveillant des adultes.

  • Alli Nalli et la lune, Vilborg Dagbjartsdottir, Sigridur Björnsdottir, Albin Michel, 2020

Un album de grand format publié pour la première fois en 1959 en Islande et d’une époustouflante modernité. Des illustrations en quadrichromie  faites de formes géométriques abstraites très épurées. Une économie de moyen remarquable pour une histoire drôle, une histoire qui fleure bon la candeur de l’enfance et les arguments fallacieux des grands pour faire manger leur soupe aux petits récalcitrants.

  • L’écureuil et la lune, Sebastian Meschenmoseur, Mine Edition, 2012

Une histoire improbable et décalée comme les enfants les adorent.  Cette énorme lune tombée un beau matin sur la maison de l’écureuil va lui donner bien du souci, il est si inquiet d’être suspecté de l’avoir volé qu’il va tout faire pour faire pour qu’elle reprenne sa place dans le ciel. S’en suivent une série de péripéties loufoques  qui convoquent le hérisson, la chèvre et les souris… sans oublier le prisonnier… Cet album est très original et très construit, les illustrations délivrent des informations pertinentes que ne donnent pas le texte… il impose au lecteur de revoir un peu les codes classiques de l’organisation du livre… personnellement je me suis beaucoup amusée.

Des histoires de lune et de  soleil

  • Le centre du monde, Céline Prache, Helium, 2019

Un livre d’une grande esthétique, servi par des images magnifiques constituées de collages. Le soleil moins serein que la lune et tellement préoccupé par son image va s’approcher de la terre au point que cette dernière finit par s’embraser… La lune en fut fâchée mais lorsque la terre se fut reconstituée et les deux amis rabibochés, ce sont les hommes qui se mirent à détruire la terre sous leurs yeux. Une fable écologique qui réinterprète le mythe de Narcisse et l’histoire du système solaire.

  • La danse des étoiles, Jérémie Fisher, Magnani, 2020

Il y a beaucoup de mouvement et de dynamisme dans cet album aux couleurs très vives et au texte très épuré, composé de phrases courtes. Le soleil est à la recherche de la Lune, « il escalade les montagnes et sonde les précipices » pour la trouver endormie au cœur de la montagne. Tout danse dans cet album, les personnages : soleil, étoiles et lune, les mots et même les couleurs. Une très belle réussite. D’une grande originalité et d’une grande esthétique.

  • Bec-en-l’air, Marine Laffont, Betty Bone, Thierry Magnier,  2011

Une histoire très originale et un brin improbable pour expliquer l’existence de la lune, née de la complicité tissée entre un oiseau qui vit du côté de la nuit et un arbre du côté du jour. Les images de Betty Bone occupent des doubles pages tantôt sombres et noires tantôt lumineuses et blanches, tantôt minimalistes du côté de l’oiseau  tantôt foisonnantes du côté de l’arbre. C’est très construit, très surprenant et franchement enthousiasmant.

Des histoires de cosmonautes

  • Classe de lune, John Hare, Ecole des Loisirs, 2019

Un album sans texte plein d’humour. Une belle histoire de classe verte sur la lune. Dès les premières pages on repère ce petit cosmonaute à la traîne… on reconnaît un doux rêveur, un peu en dehors du coup, qui va s’isoler pour dessiner la terre depuis la lune… et va finir par louper le bus ou plutôt l’astronef de retour… Je vous laisse découvrir la suite avec autant d’amusement que moi.

  • Le noir de la lune, Chris Haldfield, Kate Fillon,  The Fans Brothers,  Editions des Eléphants, 2017

Quelle belle histoire que celle de ce petit garçon Chris, qui  jouait au cosmonaute le jour et avait tant de mal à apprivoiser le noir de la nuit quand il fallait aller au lit. Mais le noir de la nuit prit un tout autre sens après que Chris eut assisté aux premiers pas de l’homme sur la lune… De la magie de cette nuit là si particulière Chris construisit le projet de devenir cosmonaute … et y parvint. Une histoire vraie magnifique.

  • Arno, l’âne qui rêvait de marcher sur la lune, Ximo Ababia, Milan, 2019

Un grand album aux images très colorées, de style naïf qui s’épanouissent sur la double page. Il est touchant ce petit âne qui nourrit le rêve de voyager sur la lune. Il lui faudra du temps et du courage pour parvenir à ses fins. On le suit avec bonheur dans ses péripéties.

De la poésie

  • On m’a dit que la lune, Conce Codina, Martin Jarrie,  Notari, 2016

Tout ce que vous vouliez savoir sur la lune et que l’on vous avait déjà dit mais sans jamais l’avoir aussi bien illustré que Martin Jarrie qui nous offre des images magnifiques très colorée, très composées, un brin surréalistes et qui réinterprètent chaque expression sur la lune de manière décalée. La surprise est partout dans cet album et c’est jubilatoire !!

  • Si tu pouvais décrocher la lune, Simon Priem, Motus 2019

Un joli texte poétique tout au conditionnel et en interrogations qui se joue des expressions courantes sur la lune. C’est fin, intelligent, vif, et riche d’une illustration très originale inspirée des formes géométriques du Tan Gram pour rebondir sur le texte. Un tout petit livre par le format (et le prix) très grand par la qualité de son texte et l’originalité de ses images.

Deux documentaires

  • Où est la lune ?, Chang-Hoon Jung,  Jang Ho, Cambourakis, 2019

Un album coréen documentaire qui explique aux enfants… et aux parents le cycle de la lune, le cycle des marées… le texte très scientifique un brin austère est servi par de très belles illustrations.

  • Pop-up lune, Anne Jiankelowitch, Olivier Charbonnel, Annabelle Buxton, De la Martinière Jeunesse, 2018

Un livre documentaire animé, magnifique, riche d’enseignement dispensé avec grâce et légèreté. De l’origine de la lune à l’organisation de la station spatiale internationale en passant par l’explication du phénomène des marées et la mission Apollo 11. A mettre dans toutes les mains des graines d’astronautes ou d’astronomes.

Pensez-y !

Vous êtes une maison d’édition et vous souhaitez nous faire part de vos nouveautés ? N’hésitez pas à en informer le Dr Anne Mahé-Guibert !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

VEO : comment faire autrement ?

Voir le dossier

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

La rubrique est fermée jusqu'au lundi 23 août.

Merci pour votre compréhension.

Bel été à tous !