> Bébé > Eveil et Développement > Langage > Début du langage
Début du langage
Développement intellectuel
de Nouveau-Né à 2 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "De la naissance à 2 mois : début du langage" sur le site mpedia.fr

De la naissance à 2 mois : début du langage

Votre bébé se prépare au langage.

Durant sa vie intra utérine, votre bébé a commencé à se préparer au langage. Par l'ouïe, il s'est familiarisé avec votre voix qu'il reconnaît déjà et préfère à toute autre. Dès sa naissance, vos réponses à ses sollicitations vous placent comme son interlocuteur privilégié. Favoriser une bonne communication entre vous et lui est le meilleur moyen de l'aider à acquérir, petit à petit, les bases du langage.

Pleurer, son premier moyen d'expression

Le premier cri que votre bébé pousse en naissant est un réflexe qui lui permet d'augmenter sa capacité pulmonaire et de faire vibrer ses cordes vocales. C'est sa première respiration. Ce n'est pas un cri de communication.
 
Les cris et les pleurs qui vont suivre vont lui permettre d'exprimer ce qu'il ressent – il a froid ou faim, il a besoin d'être changé, il a mal, il se sent seul. Votre bébé ne sait pas encore parler, il sait juste se faire entendre. Même s'il est loin de vous, vous êtes tous deux reliés par un cordon vocal qui vous pousse à réagir.

Les premiers pas vers le langage

  • Communiquer :

La mise en place du langage commence par la communication qui se fait entre vous et votre bébé (il pleure, vous le rassurez par des mots doux, vous le prenez dans vos bras et vous répondez à son besoin immédiat : tétée, change, etc...). En agissant ainsi, en lui parlant souvent, vous l'encouragez à communiquer.

  • Écouter :

Car pour apprendre à parler, votre bébé a besoin de vous écouter. Dès sa naissance, il est sensible à la mélodie de la langue, à vos intonations. Lorsqu'il est malade, par exemple, votre intonation n'est pas la même, vous lui parlez doucement, d'une voix apaisante, en le berçant : « ce n'est rien mon chéri, ça va aller mieux... ».

Au contraire, s'il vient de vous faire un beau sourire, vous lui parlerez d'une voix chantante : « Oh oui, que tu me fais de beaux sourires ! ». Au son de votre voix, selon l'intention que vous y mettez, votre bébé se sent compris, réconforté ou encouragé...

Il est toujours rassuré de vous entendre ; un bébé apprécie beaucoup que sa maman lui chante des chansons (des berceuses notamment).

Votre bébé est aussi sensible aux sons. Il sursaute s'il y a un bruit soudain, tourne la tête vers la télévision si on l'allume brusquement. C'est pourquoi il est important de lui parler dans des lieux calmes, où votre parole sera bien perçue, pour qu'il enregistre et reconnaisse  bien les différents sons de sa langue.
 
  • Voir :

​De même, votre bébé a besoin de vous regarder. Même s'il ne voit qu'à vingt centimètres les premiers jours, si vous approchez votre visage suffisamment près il le fixe et ne se lasse pas d'observer les mouvements de votre bouche et de vos yeux. Vos mots s'accompagnent des gestes appropriés : vous le bercez, vous lui souriez... autant de gestes qui l'aident à comprendre ce que vous lui dites.

  • Imiter :

Il est capable de vous imiter dès les premiers jours. Si vous prononcez bien les mots que vous dites, non seulement votre bébé entend mieux, mais il saura mieux reproduire les mouvements de votre bouche.

Langage maman

Maman et bébé ont leur langage : le mamanais

Le mamanais, c'est ce premier langage musical, universel, que la plupart des mamans utilisent pour s'adresser à leur bébé. Le parler de la maman se simplifie volontairement : l'intonation est plus chantante, les inflexions modulées. Elle allonge les syllabes, élève ou au contraire baisse la voix, utilise un vocabulaire plus adapté. Elle se confie à son bébé, lui parle de ses sentiments, et de choses qui le concernent : le bain, le biberon, la tétée, le câlin... Elle ajuste son discours ; elle fait des phrases simples, correctes. Elle  use de mots doux et de surnoms pleins de tendresse. C'est le langage intime, sécurisant, que la maman et le bébé comprennent instinctivement.

Certains signes doivent vous alerter :

  • Si votre bébé semble ne pas réagir au bruit, vous pouvez tester son ouïe en faisant tomber quelque chose à ses côtés. Normalement, il doit sursauter ou bouger la tête dans la direction du bruit.
  • Si votre bébé ne se manifeste pas, s'il ne cherche pas à capter votre attention, s'il ne vous regarde pas lorsque vous le fixez,
  • S'il existe des antécédents de surdité ou de troubles du langage et de la communication dans votre famille (parents, frères et sœurs).
Dans tous ces cas, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

En cas d'hospitalisation

Si votre bébé est hospitalisé à sa naissance (dans le cas d'une prématurité par exemple), le contact est rendu plus difficile. N'hésitez pas à en discuter avec l'équipe médicale. Les « soins de développement » en néonatalogie essaient de favoriser au maximum les contacts entre le bébé et ses parents. N'hésitez donc pas à insister pour être le plus proche possible de votre bébé (par la technique du « peau à peau », l'allaitement, la prise en charge de certains soins, etc...). Votre présence est sa principale source de réconfort.

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 09/10/2012 Mis à jour le 31/05/2016
Mémoriser Je vous recommande l'article "De la naissance à 2 mois : début du langage" sur le site mpedia.fr