Partager

Pourquoi refuse-t-il de dormir dans sa chambre à 4 ans ?

il y a 11 mois

Bonjour,

Depuis sa naissance mon fils a dormi dans la chambre conjugale (berceau, cododo, lit des parents puis transition dans sa chambre impossible).
Cela fait maintenant 1 mois qu’il a une chambre rien qu’a lui (appartement de 3 pièces mais la 2e chambre servait de bureau auparavant). On lui a acheté un lit Pat Patrouille (il dit maintenant en avoir peur), un coin jouet et un “canapé”.
J’ai tout essayé mais il ne veut absolument pas dormir dans sa chambre et qui plus est sans moi (la maman). Les premières nuits il faisait des allers retours mais la fatigue m’a contraint à m’endormir avec lui sur son canapé parfois. J’ai tenté la douceur, les cadeaux, le ton ferme, rien n’y fait…
Et quand j’insiste il pleure non stop jusqu’à parfois à vomir, mon cœur se brise…
J’ai beau lui dire que c’est un grand garçon, que maman doit dormir avec papa, que ses copains font dodo tout seul, rien ne fonctionne…
Pitié donnez moi la recette secrète !

Une maman en détresse
Chaleureusement.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Tant que votre coeur “se brisera” de voir pleurer votre enfant vous n’arriverez pas plus à la convaincre de dormir loin de vous que vous ne l’avez fait pendant 3 ans et demi. Cet enfant a l’habitude de vous avoir contre lui pour dormir il est impossible qu’il l’accepte facilement. Il faut le comprendre. Je comprends, moi que c’est toujours difficile pour une maman de voir pleurer son enfant mais de là à avoir le “coeur brisé”… Il est malheureusement totalement impossible d’élever un enfant sans le frustrer. Un enfant veut tout et tout de suite, c’est normal car il fonctionne neurologiquement sans capacité de raisonnement complexe et sans maitrise des émotions. C’est donc aux parents de l’accompagner dans cette acceptation et cela passe souvent par la fermeté. Or depuis 3 ans et demi vous en avez manqué au sujet du sommeil. Ce n’est pas un reproche car chacun élève ses enfants comme il l’entend d’une part, d’autre part dans de nombreuses cultures parents et enfants dorment ensemble, y compris dans notre culture. Je dis cela simplement parce qu’il ne me semble pas que c’était votre projet puisque maintenant vous souhaitez que la situation change. Il me semble donc que c’est au Papa d’intervenir, sans doute a-t-il plus de recul face aux cris de votre enfant ce qui rassurera cet enfant. Vous devez être tous les deux fermes malgré les pleurs, bien sûr progressivement. Ce n’est plus la peine d’expliquer vous l’avez suffisamment fait mais de vous tenir à cette ligne de conduite.  Cependant tant que les cris de votre enfant vous affecteront à ce point il sentira que vous pouvez flancher et il aura raison d’insister. Il faut donc que vous soyez prête et déterminée.

Par ailleurs la fermeté pour être efficace ne doit pas concerner que le coucher et le sommeil. Il y a certainement beaucoup d’autres occasions dans la journée où votre enfant doit rester “à sa place” et ne pas vous accaparer trop. Je dis cela car je trouve que vous avez été au devant de ses désirs pour cette magnifique chambre avec tous ces aménagements. Sans doute un enfant a besoin de plus de légèreté et de moins de souci de perfection, d’être moins au centre de l’attention tout au moins dans les détails de la vie car bien évidemment un enfant est au centre de l’attention de ses parents dans leur affection.

Chacun est comme il est et fait au mieux donc prenez mes remarque sur le plan théorique, car je ne vous connais pas du tout, ni vous, ni votre enfant, ni son papa ni votre histoire à chacun. De ce fait si vous n’arrivez pas à vous séparer de cet enfant en prenant du recul face à ses pleurs (pour que lui puisse se séparer) il vous sera à tous très profitable de faire quelques consultations psychologiques.

Bon courage.