Partager

Allaitement mixte : pourrais-je continuer à donner le sein si je ne tire plus mon lait au travail ?

il y a 8 mois

Bonjour,

Mon bébé va avoir 6 mois et je dois passer en allaitement mixte. Il prend le sein une fois le matin et deux fois en soirée. Je tire mon lait au travail matin et après-midi. Si j’arrête de tirer au travail, ma lactation me permettra-t-elle d’allaiter encore un peu le matin et le soir ?

Je dois malheureusement cesser mon allaitement en raison d’une chute dramatique de mon IMC suite à ma grossesse et l’allaitement. Je voulais mener un allaitement exclusif jusqu’aux 6 mois de ma fille (semaine prochaine) mais ai déjà commencé à réduire les tirages au travail (2 au lieu de 3). La lactation a déjà un peu diminué mais j’ai peur que cela s’arrête très vite, même pour les tétées du soir et matin. J’ai des réserves de lait congelé pour les personnes qui gardent mon bébé et souhaite introduire peu à peu du lait industriel. Mon pédiatre m’a recommandé un lait 2ème âge « normal ». Les laits « relais » ne sont-ils pas plus adaptés ?

Merci pour votre réponse.

Cordialement

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Bravo pour votre projet d’allaitement, c’est parfait.

Les laits “relais” n’ont dans les faits pas un grand intérêt, il s’agit plus d’un lancement “commercial”. La majorité de ces laits sont plus chers et correspondent souvent moins aux recommandations internationales. Je vous recommande donc effectivement de choisir un lait classique deuxième âge.

Une chute de l’IMC n’est pas une raison de sevrer votre bébé si ce n’est pas votre souhait. Avoir un nouveau-né à la maison est effectivement une raison d’être fatiguée, surtout si on reprend le travail très tôt. Ceci est vrai pour toutes les maman, peu importe le mode d’allaitement, maternel ou artificiel. Dans les régions du monde où sévit la famine, les maman allaitent avec un IMC dramatiquement bas.

Pour votre allaitement, il est effectivement possible (et souhaitable pour vous et votre bébé) de continuer à allaiter. Il faudrait conserver au  minimum trois tétées par  jour. Les jours où vous ne travaillez pas, mettez votre bébé le plus possible au sein pour entretenir la montée de lait pour le reste de la semaine.

N’hésitez pas à avoir recours à une consultante en lactation IBCLC pour vos aider si besoin. Vos trouverez les coordonnées sur leur site.