Bébé distingue les émotions par la tonalité de la voix

À quoi ça sert ?

Très tôt, bébé est sensible à la structure rythmique et mélodique de votre voix. Il est même capable de distinguer sa langue maternelle d’une langue étrangère au bout du quatrième jour après sa naissance en se basant sur le rythme de celle-ci ! La voix est donc un vecteur idéal pour qu’il apprenne à vous connaître un peu plus ! Il apprendra ainsi à distinguer les émotions à travers votre voix mais également grâce aux expressions de votre visage, à savoir que le rire va avec la gaieté ou encore que les larmes sont associées avec la tristesse.

Bien que bébé maîtrise déjà l’art des émotions quand il désire quelque chose (ses pleurs par exemple relèvent dans les premières étapes de sa vie des réactions instinctives de survie), il va falloir quand même l’aider à distinguer toutes ces petites réactions naturelles qui rythmeront ses journées !

Références : Boysson-Bardies, 1996.

Comment s’y prendre ? 

  • Lors de vos moments quotidiens avec bébé, parlez-lui en arborant des expressions en adéquation avec la situation, vos émotions ou les siennes.
  • Décrivez ou racontez-lui pourquoi vous (ou lui) êtes: joyeux(se), mécontent(e), enthousiaste… Par exemple, vous avez passé une bonne journée, racontez-lui pourquoi en souriant.
  • Vous pouvez adapter votre voix et vos expressions faciales à l’émotion que vous voulez véhiculer en parlant plus fort ou plus doucement, en rigolant ou en faisant des grimaces… Ainsi, au fur et à mesure, bébé sera capable d’analyser les informations acoustiques de votre voix et de les associer aux informations visuelles que vous lui véhiculez.
+