> Nouveau-Né > La naissance > Les 1ers gestes > Premier regard
Premier regard
Regard naissance
Nouveau-Né
Mémoriser Je vous recommande l'article "Premier regard de mon enfant : devenir parent" sur le site mpedia.fr

Premier regard de mon enfant : devenir parent

Avec le premier regard de votre nouveau-né, c’est une longue histoire qui commence. Intense et très émouvant, ce premier regard est également important pour l’épanouissement de la mère et de l’enfant. Un instant fondateur, à respecter...

Un passage entre deux mondes

Pendant la grossesse, le fœtus vit dans un milieu idéal,  en interaction avec vous. Dans cet environnement, il commence à développer ses sens et sa motricité. Il a la capacité, dès trois à quatre mois de grossesse, d’être sensible à son milieu. A partir de 22 semaines, l'œil commence à fonctionner, des mouvements de paupières apparaissent vers 25 semaines. Le futur nouveau-né ne voit pas véritablement, mais il perçoit de façon globale ce qui n’est pas visible dans ce monde originel dans lequel il baigne, l’utérus de sa mère.

Les spécialistes parlent de « protoregard » (du grec protos, premier) pour évoquer cette première vision du bébé qui vient de naître. Ce regard est unique pour deux raisons. Il est bien sûr le premier, mais il est également différent de tous les regards qui suivront. Intense et chargé d’émotion, il est le premier échange de l’enfant à l’air libre, il permet de créer les liens futurs de la relation. C’est cela qui donne une telle profondeur au premier regard de votre nouveau-né. Lorsque votre enfant vous regarde pour la première fois, il fait le lien entre deux univers, le milieu protégé du ventre de sa mère et le nouvel espace qui s’offre à lui. Pour vous et votre bébé une histoire commence.

Un regard parentalisant

C’est la mère qui permet, à travers son regard, d’assurer la continuité entre ces deux univers. Pour les pédiatres, on passe alors de la naissance-accouchement à la naissance psychique.  Le regard est fondateur, mais tous les sens participent à cette découverte : le peau contre peau, l’odeur, le son de la voix. Immédiatement après la naissance, votre bébé connaît une période d’éveil qui dure une à deux heures.

C’est à ce moment que vos premiers échanges ont lieu. Lorsque l’accouchement s’est déroulé sans complications, les parents et l’enfant ont besoin de ce temps pour se découvrir. Le nouveau-né posé sur votre ventre est attiré par vos yeux, il vous regarde. Ces liens se créent aux premiers instants de vie de votre petit, le regard est alors concentré, profond, avec un maximum aux alentours de 20 minutes de vie. Souvent, au bout de deux heures, votre enfant referme les yeux.

Ce regard a un rôle « parentalisant », il crée un élan maternel et paternel, facilite l'attachement et permet aux parents de prendre conscience de leur statut de père et de mère. Lors d’une naissance par césarienne, ou lorsque l’enfant a été emmené loin de sa mère pour des soins urgents, ne vous inquiétez pas, cet instant pourra avoir lieu sans aucun problème plus tard, à l’occasion d’un moment calme et  d’échange avec votre nouveau-né.

Un regard humanisant

Ce premier regard est également fondateur pour votre enfant. La rencontre d’un autre regard humain humanise le nouveau-né et lui donne la possibilité d’échanger. Ce lien permet de dépasser le côté égoïste de la vision qui n’est que pour soi. C’est fondamental pour l’enfant qui vient de naître.

La physiologie de la naissance est très particulière et l’instant qui suit l'accouchement est précieux.

Ce moment privilégié ne doit pas être dérangé par des soins peu urgents qui peuvent être reportés une à deux heures après la naissance, sous réserve que le bébé soit en bonne santé et ne nécessite pas de soins particuliers.

Certaines maternités travaillent dans cet état d’esprit.  C’est le cas du label Initiative Hôpital Ami des Bébés, l’IHAB, qui veille à la qualité de l’accueil et de l’accompagnement en maternité.

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 24/05/2012 Mis à jour le 31/05/2016
Sources

Le regard du naissant, Marc Pilliot, pédiatre (Les Cahiers de maternologie, 2005)

Site de l’Initiative Hôpital  Ami des Bébés, l’IHAB

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Le grand Livre de la grossesse - Collège national des gynécologues et obstétriciens français - direction J.Lansac - Editions Eyrolles 2012/2013

Mémoriser Je vous recommande l'article "Premier regard de mon enfant : devenir parent" sur le site mpedia.fr
En savoir plus : le développement oculaire avant la naissance

L'ébauche des yeux apparaît vers le 22ème jour sous la forme de deux sillons. Dès la fin de la  4ème semaine, ces formations sont en continuité avec le futur cerveau. (À cette même date, des vaisseaux vont recouvrir les formations optiques qui vont se pigmenter pour donner la rétine. À l'intérieur des orbites commencent à apparaître les muscles qui commanderont les mouvements des yeux).

Au 4ème mois, la rétine est en place. Au 5ème mois, s’achève aussi l’organisation du cerveau en particulier de la région la plus postérieure, occipitale, lieu de l’analyse des images perçues par la rétine. Les structures sont maintenant en place. Que sait-on de la vision fœtale ?

On peut enregistrer l’activité électrique des organes de la vision dès la 25ème semaine affirme Michèle Mazeau [1] et d’ajouter : « Le développement de la fonction visuelle ne débute qu’à la naissance du fait de l’absence complète de stimulation dans l’utérus. Ce qui n’est évidemment pas le cas des autres fonctions, tant sensitives que motrices, dont l’évolution commence dès la période anténatale»


[1] « On peut enregistrer des potentiels évoqués -– quoique immatures- témoins de l’activité électrique dès la 25 ème semaine. » Michèle Mazeau, Neurophysiologie et troubles des apprentissages, Masson, 2005, p. 82.